Enquête sur la vie étudiante à Lille

Jardin-Vauban-Lille

Sport ou détente, «the place to be» est le secteur de la Citadelle.

 

Lille vous propose une vie étudiante marquée par de multiples aventures et découvertes. Que ce soit en journée, en soirée ou durant la nuit, la Capitale des Flandres ne cessera de vous surprendre. Laissez vous donc emporter par la vie étudiante de Lille…

 

La vie à Lille la journée :

Le sport à Lille
Non, les étudiants lève-tôt ne sont pas une espèce en voie de disparition au sein de la métropole. Jambes musclées, abdominaux dessinés, corps élancés, voilà à quoi les étudiants aspirent ! Pour s’en convaincre, il suffit d’aller du côté du parc de la Citadelle où les étudiants s’entretiennent et éliminent les excès commis la veille. En moyenne, un étudiant lillois pratique deux heures d’activité physique par semaine. La ville permet aux disciples d’Hercule de s’épanouir et de se dépenser : salles de musculation qui proposent aussi des cours collectifs, futsal, footing entre amis, piscines, associations et clubs sportifs ­­; soit une offre variée pour que chacun trouve basket à son pied. Bien sûr, des tarifs étudiant sont appliqués sur présentation d’un justificatif. Vous n’aurez plus d’excuses pour flemmarder !

Se détendre à Lille
Après l’effort, le réconfort. La métropole offre une multitude de possibilités aux accros du shopping. En centre-ville, dans la rue de Béthune, à Euralille ou dans le Vieux-Lille, dans les grandes enseignes ou de petites boutiques indépendantes, vos cartes bleues vont flamber. La tête dans les nuages ? Des petits coins de verdure hors du temps (le Square Foch, le Jardin Vauban et le Parc Jean-Baptiste Lebas, reconnaissable à ses grilles rouges) permettent aux étudiants de se délasser sous le beau soleil du Nord. Ils s’y réunissent aussi pour parler d’engagement humanitaire ou associatif. En effet, 27% des étudiants interrogés ont monté ou rejoint une association durant leurs premières années d’études supérieures : BDE, associations pour défendre les droits des enfants ou favoriser l’accès aux soins.

La culture et les loisirs à Lille
Les étudiants détestent la culture ? FAUX ! Les cinémas de la rue Béthune et leurs avant-premières en présence de célébrités arrivent en tête de leurs fréquentations. Les nombreux musées et salles d’exposition de la métropole les attirent également, notamment le Palais des Beaux-Arts, le Tripostal ou la Gare St-Sauveur qui renouvellent fréquemment leurs programmations. Quant à la lecture, si vous n’avez pas le privilège de découvrir les bibliothèques universitaires, riches en références, pensez à faire un tour sur le Boncoin comme nombre d’étudiants lillois.

 

Rue-royale-Lille

Se restaurer ou se rafraichir, ça se passe rue Royale dans le Vieux-Lille

La vie le soir à Lille – Où passer une bonne soirée à Lille ?

#afterwork
Aux quatre coins de la métropole, vous trouverez forcément un «Happy Hour». Vous connaissez probablement le système : pendant 2 ou 3 heures, en début de soirée, certaines boissons sont entre 20% et 40% moins chères. Souhaitant relâcher la pression dès la fin des cours, les étudiants lillois à l’affût de bons plans sont nombreux à profiter de ces tarifs intéressants. Vous en voulez un autre ? Essayez le Trading Bar, rue Massena ! À vous d’avoir le flair pour commander au meilleur moment, et donc, au meilleur prix.

#gourmand
Les étudiants aiment occuper les terrasses du Vieux Lille. Ils privilégient celles des bars de la rue Basse pour apprécier, sous un doux soleil, un verre de bière locale. Une chose est sûre : bientôt, les noms de «Cuvée des Trolls», «Rince Cochon» et «Queue de Charrue» feront partie de votre lexique !

#musique
Les bars de la métropole allient souvent rafraichissements et ambiances rythmées. Les cartes des établissements de la Rue Royale sont aussi variées que la musique que l’on y passe. Vous ne pourrez éviter de passer la porte du Magnum, rue Massena, où il est courant de danser sur les tables une fois la troisième mi-temps commencée.

 

 

 

 

Jusqu’au bout de la nuit

#tupeuxrépéter
L’électro ne fait pas l’unanimité, loin de là. Même tard le soir, la majeure partie des étudiants lillois privilégie un bar calme aux boîtes de nuit. Ce choix vous assure également de tenir une réelle conversation avec votre voisin de table. À noter, les bars lillois ferment à 1h du matin sauf les week-ends. Bonne nouvelle pour vous, à Lille, ils commencent jeudi soir ! Si vous préférez les soirées à domicile, il vous faudra donc préparer des renforts. À court de nourriture ou de boisson ? Vous pouvez profiter des services de Allo resto et Allo Apéro. Ils en ont sauvé plus d’un !

#dancefloor
Les souvenirs des années d’études supérieures sont souvent marqués par les aventures nocturnes. Et pour cause, puisque 58% des étudiants lillois préfèrent finir leur soirée en discothèque. Ouverts jusqu’à l’aube, les night-clubs accueillent la  plupart des étudiants une fois que ces derniers ont fini leur apéro. Les boites de nuit se trouvent, pour la plupart, sur les rues Masséna et Solférino. On les appelle plus communément rues de la soif, vous comprendrez pourquoi bien assez tôt !

#OKLM
Faire la fête, c’est bien. Etre sûr qu’on va rentrer sain et sauf, c’est mieux ! Ça, les étudiants lillois en ont conscience. Ceux qui utilisent leur voiture en soirée font, en majorité, attention à leur consommation d’alcool. Dans ce cas, il est courant et raisonnable de désigner un «SAM» dès le début de la soirée. Pour ceux qui ont la chance d’habiter la métropole, ils ne disposent plus du service de métro et de bus conventionnels à partir de minuit. Néanmoins, un bus de nuit dessert l’ensemble de la ville et rend bien des services aux étudiants lillois. Par ailleurs, d’autres décident de rentrer à pied, en V’Lille, en taxi ou ont recours aux services d’un chauffeur privé.

 

Réalisé entre 1 et le 11 avril 2015, auprès de 321 étudiants par des élèves de Bachelor 2, Esupcom’ Lille.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires