« Swing ton Handicap » envoie balader les différences depuis 10 ans

La 10ème édition de l’événement « Swing ton Handicap » a réuni 1 300 jeunes valides et handicapés pour une initiation au golf. Trois jours de partage rendus possibles par les étudiants de la Faculté des Sports de Lille 2 et leur professeure, Françoise Pauquet.

Manuel De los santos et Sébastien Corchia

Manuel de Los Santos coach Sébastien Corchia. Le défenseur du LOSC, parrain de l’évènement, pratique lui-même le golf depuis peu.

Depuis 10 ans « Swing ton Handicap » invite jeunes handicapés et valides à partager un moment convivial sur le 27 trous de Mérignies (59). 130 élèves du scolaire étaient attendus pendant 3 jours (du 31 mars au 2 avril). Parmi eux, 60% souffrent d’un handicap et sont scolarisés dans différents IME de la région Hauts-de-France (Seclin, Douai, Valenciennes…) ou des collèges spécialisés comme celui de Triolo (Villeneuve d’Ascq).

Cette année, l’événement était marqué par le parrainage du défenseur du LOSC Sébastien Corchia et la présence exceptionnelle de Manuel de Los Santos, handigolfeur professionnel et parrain lors de la première édition. Le journaliste Rachid Arhab, était lui aussi de la partie pour dédicacer son dernier livre et intervenir auprès du staff étudiant.

Les même règles pour tout le monde

Les participants étaient surtout des scolaires.

Les participants étaient surtout des scolaires.

Les règles du golf ont la particularité d’être identiques pour les valides et les personnes en situation de handicap, expliquent Robin et Oleg, étudiants en Management du sport à l’Université de Lille 2 : « Au tennis, un joueur handi ne peut pas se mesurer à des joueurs valides car les règles sont différentes. Au golf, c’est pareil pour tous le monde ». L’équipement permet de mettre les personnes à égalité. Par exemple, le « buggy », un fauteuil adapté, permet au handigolfeur qui n’a pas l’usage de ses jambes de se tenir debout pour frapper la balle puis de se déplacer à travers les bunkers qui jonchent le green.

Manuel de Los Santos était présent vendredi pour coacher les jeunes. Cet ancien joueur de baseball, originaire de République dominicaine a perdu sa jambe gauche lors d’un accident de la route en 2003. Le golf a été pour lui un moyen de surmonter cette épreuve difficile. Aujourd’hui, il mène la vie dure à ses compétiteurs valides et remporte chaque année de nouveaux titres : « Je veux transmettre la force et le bonheur que le golf me donne chaque jour », explique-t-il. Et d’ajouter : « On a pas besoin d’un handicap pour avoir des problèmes et perdre la volonté de se battre. Mais quoi qu’il arrive, il vaut mieux le faire que de rester pleurer à la maison ».

Organisé par des étudiants de Lille 2

voiturettes de golf

Les voiturettes de golf assuraient le transport des golfeurs

Ces trois jours de festivité sportive ont été rendus possibles par le travail de plus de 70 étudiants de la faculté des Sports de l’Université de Lille 2, de tous niveaux d’études (du DEUST au Master) : « Lors du premier semestre, on a fait une initiation au golf. Pour beaucoup c’était une découverte », expliquent Robin et Oleg.

Il aura fallu tous les talents d’organisation de Françoise Pauquet, professeure à la faculté de sports de Lille 2 et chargée du handigolf à la Ligue des Hauts-de-France de Golf, pour préparer les différentes commissions et répartir à tous les postes les étudiant selon leurs spécialités  : « L’une des forces des étudiants de la fac des sports est de savoir s’adapter », explique Madame Pauquet. Elle poursuit : « Dans mes cours, ils doivent apprendre à organiser un événement de A à Z. C’est un terrain de jeu pour eux : trouver les partenaires, communiquer. On a essayé de mettre en place une organisation cohérente pour mettre en pratique les cours théoriques ».

 Site officiel : http://swing.univ-lille2.fr/

Robin et Oleg

Robin et Oleg, étudient le Management du Sport en STAPS à l’université de Lille 2. Ils étaient bénévoles lors de l’événement.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires