Sauvez vos centimes à Lille 3 !

Ces distributeurs de chewing-gums originaux ont été mis en place dans les halls A et B de l'Université de Lille 3 © Lille 3

Depuis peu, dans les halls de Lille 3, de grandes machines vertes se sont installées. En lettres capitales, elles crient haut et fort : « Et si en mâchant un chewing-gum, vous sauviez vos centimes ? ». Cet appel à l’aide, lancé par un drôle de distributeur, ne peut qu’interpeller. Explications.

Ce n’est pas nouveau : dans les poches, le porte-monnaie, les centimes ont tendance à s’accumuler, et se perdre, sans que quiconque n’y prête attention. Or, ce phénomène a frappé l’étudiant Benjamin Dupays. Du haut de ses vingt ans seulement, cet étudiant de Sciences Po Paris révolté par l’usage, ou plutôt le gâchis provoqué par ces comportements, a décidé de faire changer les choses.

Saviez-vous que fabriquer une pièce d’un centime, en coûte quatre ? Or, une grande partie de ces petites pièces disparaissent de la circulation. L’État se voit donc contraint de fabriquer des milliards de nouveaux centimes. Et si, au lieu de gâcher du temps, et de l’argent, on remettait cette petite monnaie en circulation dans l’économie ? C’est l’idée de Centimeo, imaginée et mise en oeuvre par Benjamin Dupays, il y a déjà quatre ans.

Le principe ? Proposer des produits à l’unité, comme ces chewing-gum à 10 centimes dans les halls de l’Université de Lille 3. Toutes les petites pièces rouges sont acceptées : les 1, 2, 5, 10 centimes sont ensuite réinjectées dans le circuit monétaire. Centimeo les revend aux commerçants locaux à un prix moins coûteux que celui pratiqué par les banques. Finies, les pièces perdues : l’État fait des économies ; les commerçants aussi. De plus, Centimeo reverse 5% de ses bénéfices à une association locale. À Lille 3, c’est So’Lille, une association étudiante venant en aide aux personnes en situation de handicap, qui en bénéficie.

Alors, la prochaine fois que vous aurez envie d’un chewing-gum, pensez aux bornes Centimeo. Tout le monde est gagnant, et, en plus d’obtenir une sucrerie, vous ferez une action citoyenne, et solidaire.

Info plus :

Centimeo a été créée en 2011. On peut déjà trouver plus de 320 distributeurs, rien qu’en Île de France. Lille compte aujourd’hui 15 bornes, dont deux à l’Université de Lille 3, une à Télécom Lille… Les projets d’avenir de Centimeo : s’étendre encore plus sur le territoire français, et diversifier la gamme des produits proposés. Préparez-vous aux distributeurs de cookies !

http://www.centimeo.fr/

On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires