Des étudiants de Télécom Lille conseillent les jeunes sur les dangers de l’internet

Paul-Pidou

“Apprendre dès le plus jeune âge à contrôler son identité numérique”

 

Comment est né le projet ?

C’est en revenant d’un stage effectué en Australie, qu’il a découvert Enactus (un réseau universitaire mondial d’entreprenariat social). Le concept l’a immédiatement interpellé, il a décidé de monter en septembre sa propre antenne Enactus, la première dans l’école. «J’ai trouvé ça génial : utiliser son temps pour aider la société, alors quand je suis revenu, j’ai cherché à motiver des gens.» Son souhait : mettre les compétences dispensées à Télécom Lille (qui forme des futurs ingénieurs en réseaux de télécommunications) au service des citoyens, plus particulièrement des jeunes afin de les informer et de les alerter sur l’importance de la protection de leur vie privée sur internet.

 

Les collégiens et lycéens, une cible évidente

À l’heure où les réseaux sociaux sont omniprésents dans notre quotidien, l’idée a très vite séduit, 17 membres ont rejoint l’association qui compte d’ici février prodiguer ses premiers conseils dans les collèges et lycées. «C’est une population qui n’a pas forcément le recul nécessaire, reconnaît-il. On veut sensibiliser les collégiens et lycéens, leur faire prendre conscience que ce qu’ils partagent sur Facebook par exemple, sera peut-être là pour toujours et qu’ils doivent donc faire attention. » Et de leur expliquer aussi les dangers du Big data : «Ce que l’on voit sur Google a été conçu spécifiquement pour nous, si deux personnes font la même recherche, elles n’auront pas les mêmes résultats, donc absolument rien ne garantit qu’il nous donne la bonne info. On veut leur expliquer que Google ou Facebook se font de l’argent grâce à nos données personnelles partagées et tout ce qui est publié, ils peuvent en faire ce qu’ils veulent.» 

 

Quelles actions pour la prévention ?

Apprendre dès le plus jeune âge à contrôler son identité numérique, voilà l’objectif  porté par ce jeune étudiant lillois de 21 ans, originaire de Saint-Pol-sur-Ternoise. Lui et son équipe ont déjà leur petite idée de la façon dont ils vont véhiculer leur message. «On va se rendre dans les établissements de la Métropole lilloise pour dispenser des formations théoriques en petits groupes, montrer comment nos données sont exploitées et récupérées sur internet. Il y aura ensuite un débat.» Reste à savoir comment les lycées et collèges réagiront à cette proposition : «Certains sont plus ouverts que d’autres, ça dépend. Il y a déjà des gendarmes qui viennent pour faire de la prévention… mais nous on veut simplement leur donner les clés pour bien se servir d’internet. » L’association diffuse déjà des conseils sur son compte Facebook (Enactus Telecom Lille) et Twitter (@EnactusTL).
Forcément.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires