5 questions à Olivier Connan, directeur des Nuits Secrètes et de La Bonne Aventure

Le festival La Bonne Aventure se déroulera les 23 et 24 juin à Dukerque. Au programme, des artistes, des concerts et des parcours secrets. Rencontre avec Olivier Connan, directeur et fondateur du festival.

PHOTO SAMI BELLOUMI - VDNPQR

PHOTO SAMI BELLOUMI – VDNPQR

1. Présentez-vous : quel métier exercez-vous? En quoi consiste-t-il? Quelles études avez-vous fait ?

« Je suis directeur et fondateur des Nuits Secrètes et du festival La Bonne Aventure. Je suis directeur général, mais également artistique, ce qui signifie que c’est moi qui trouve les artistes.

Il n’y a pas de formation pour faire ce métier, il faut avoir dès le départ une sensibilité artistique et culturelle et être passionné de musique. Ensuite, on doit construire son réseau, apprendre aux artistes à nous faire confiance. Il est essentiel d’aller à beaucoup de concerts et de festivals, afin de connaître les nouveaux talents. »

2. Quel est le concept du festival « La Bonne Aventure » ?

« L’idée de La Bonne Aventure, c’est deux jours et deux nuits de fêtes sur le bord de mer à Malo-les-Bains, avec une cinquantaine de concerts et des parcours secrets. On démarre à 15h au front de mer, et ce jusque minuit. Il y a la Grande Scène qui est gratuite, mais également le Klub, une boite de nuit ouverte jusqu’à 5h du matin. L’idée, c’est une découverte de Dunkerque par le biais de la musique. »

3. Pourquoi Dunkerque ?

« Le festival à Dunkerque a plu à pas mal d’artistes, car il y a le côté plage qui est agréable. Cette ville est aussi connue pour son carnaval… On sait également que les gens du Nord-Pas-de-Calais aiment faire la fête, et cela est apprécié par les artistes. »

L’idée, c’est une découverte de Dunkerque par le biais de la musique

4. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les artistes et les parcours secrets ?

« Il y aura deux ambiances différentes. Le samedi soir, on aura Camille, Selah Sue, Angus et Julia Stone, qui sont trois artistes féminines. L’idée est d’être dans une musicalité très plaisante, pop, assez posée. Alors que le dimanche, c’est beaucoup plus énergique, avec des artistes comme Fakear, General Electriks, Kokoko!. Ce sont des artistes qui ont des actualités, qui ont sorti un nouvel album, donc ils proposent de nouvelles choses sur scène.

La particularité des parcours secrets, c’est qu’ils sont faits sur-mesure pour l’artiste et les spectateurs. L’idée est de créer une rencontre, un moment inédit, dans un lieu secret, entre un artiste qui est programmé et les spectateurs qui ne connaissent pas son identité, ni le lieu où ils se rendent. Vous partez dans une aventure inconnue pendant 1h30. »

5. Parlez-nous du Tremplin musical qui se déroule ce week-end.

« Vendredi 1er et samedi 2 juin a lieu un tremplin musical qui propose des groupes amateurs de la région, en compétition. Trois groupes se présentent chaque soir, et jouent en live. Le public donne son avis, il y a également un jury. Les deux groupes sélectionnés auront la chance de jouer pour nos deux festivals. Plus de 70 groupes ont postulé. Le Tremplin a lieu chaque année et est gratuit. »

Infos pratiques :
Tremplin musical :
1er et 2 juin, Dunkerque, gratuit

La Bonne Aventure
23 et 24 juin, Dunkerque, gratuit
Parcours secrets : 8 €


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires