Supersub: des jeunes lillois lancent leur revue sportive

Supersub1

Maxime est étudiant en deuxième année de Master d’Etudes littéraires à l’Université de Lille. On l’a interrogé sur la revue Supersub qu’il a cofondée avec Vincent et Robin, des anciens étudiants de Sciences Po Lille. Passionnés par le football et sa représentation dans l’imaginaire collectif, ils ont publié une revue qui fait pont entre ce sport et la société. Le numéro 0 (test) est paru en janvier 2018.

Qui est à l’origine de Supersub?

En 2017, Vincent et Robin, qui étaient en dernière année à Science po ont crée le collectif « Supersub ». Il s’agissait de construire une association de passionnés de foot et structurer le projet. Je connaissais déjà Vincent, et intéressé par l’idée, j’ai rapidement rejoint le mouvement. Nos rôles ne sont pas réellement définis, bien que nous soyons tous au moins rédacteurs pour la revue. D’autres personnes gravitent autour du projet : Valentin, l’illustrateur, et d’autres plumes ou porteurs d’idées. Notre objectif est d’inviter des intéressés à rejoindre le mouvement : illustrateurs, journalistes, universitaires ou des passionnés qui voudraient apporter leur pierre à l’édifice. Supersub repose vraiment sur l’esprit participatif. 

Comment est née l’idée de ce numéro pilote?

Il s’agissait de lancer notre revue et voir quels en étaient les retours. Nous avons crée notre site internet puis en parallèle, lancé une campagne Ulule. Nous avons publié 200 exemplaires, dont certains qui ont été envoyés à des journalistes, ou spécialistes de la question. Ce coup d’essai a été concluant. D’autres personnes ont rejoint la troupe, ou nous ont proposé leur aide.

Que trouvera le lecteur dans ce numéro?

Supersub

Ce numéro cible le football italien. Il y a bien sûr un aspect chronologique mais aussi et surtout, des liens entre ce sport et la société: sociologie, économie , ou d’autres disciplines universitaires. Nous avons rencontré des professionnels, Robin et Vincent sont même allés en Italie pour approfondir leur enquête. Offrir du contenu de qualité et fourni était primordial. Finalement, il y a une grande variété des thèmes abordés. Des illustrations parsèment aussi la revue, il y a une bande dessinée, c’est assez ludique.

Qu’est-ce qui différencie Supersub des autres magazines spécialisés en foot?

Il est difficile de se démarquer dans un milieu où le foot est surmédiatisé. C’est donc essentiel de se spécialiser, et notre revue a la qualité d’être « faite maison ». Cependant, notre objectif n’est pas d’atteindre le plus grand nombre, mais plutôt de réunir toutes sortes de curieux et de nous faire connaître dans plusieurs milieux. Les sujets traités dans notre revue peuvent intéresser des personnes à priori désintéressées par le foot mais aimant la sociologie, par exemple. Il s’agit de parler du foot comme phénomène de société, ce qui peut attirer un lectorat très hétérogène. 

Et la suite?

Notre campagne de financement Ulule touche à sa fin. En attendant, nous aimerions continuer à organiser des événements, réunir des passionnés, réaliser des études et continuer d’enquêter et de se questionner sur cet univers. Nous avons déjà réalisé une conférence à l’ESJ Lille, été présents sur un salon du livre en Bourgogne, et d’autres événements sont à venir. La coupe du Monde arrive aussi à grand pas, il est sûr que nous serons au rendez-vous! Concernant la revue, le numéro 1 sortira en septembre 2018. En attendant, il est possible de s’abonner sur notre site internet, et de se rencontrer sur nos mobilisations et pourquoi pas, collaborer.

Plus d’informations:

http://supersub-larevue.fr/
Facebook: « Supersub la revue »


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires