Une application anti-gaspi pour manger à petit prix

Lancée à Lille il y a un an, l’application Too Good To Go permet aux étudiants de manger sainement sans vider leur compte en banque.

Too Good To Go appli anti-gaspi manger pas cher

Marre de manger du riz et des pâtes quand les fins de mois sont difficiles, on a la solution pour toi ! Depuis un an, Too Good To Go permet aux étudiants de manger à petit prix. Le concept testé et approuvé en Scandinavie est parti d’un constat simple : un tiers de tout ce qui est produit dans le monde part à la poubelle. Il propose ainsi aux restaurateurs et commerçants de mettre à disposition leur invendus de la journée pour les redistribuer à la clientèle, à un prix défiant toute concurrence.

Comment ça marche ?

Tout se fait avec le smartphone car il s’agit d’une application à télécharger gratuitement sur IOS et Android. Il te suffit de créer un compte puis, grâce à la géolocalisation, Too Good To Go t’indique les restos ou commerçants qui proposent les menus restants du service écoulé. Une fois le paiement en ligne effectué, il suffit d’aller récupérer ta box surprise à l’heure indiquée. « Il fallait créer un concept simple pour les commerçants pour ne pas que ça leur rajoute du travail. Mais à 12 h ils ne savent pas encore ce qu’ils vont jeter, d’où le concept de panier surprise », explique Camille Colbus, la directrice des opérations de Too Good to go.

La quantité de la boîte varie en fonction des invendus mais on n’hésite pas à la blinder, le but est de jeter le moins possible : s’il y a une chance pour que la personne qui récupère cette boîte puisse consommer tous les produits où les partager…

L’application récupère 1 euro par panier vendu, le reste va dans la poche du commerçant même si le prix moyen tourne entre 4 et 5 euros, soit trois fois moins que sa valeur initiale de vente. « C’est un prix abordable et ça permet de passer la porte de commerces où potentiellement on ne serait pas allé. »

Le procédé est double : permettre au restaurateur de réduire ses stocks et le flux d’invendus tout en luttant contre le gaspillage alimentaire, et offrir au passage au public des produits de qualité. À Lille, une centaine de commerçants est partenaire : restaurants, salons de thé, casino et même des hôtels. L’appli est aussi disponible dans la métropole (Villeneuve-d’Ascq, Roubaix, Tourcoing), à Valenciennes et Arras.

Un petit déjeuner au Mercure pour 3 euros

« Un buffet petit-déjeuner continental génère forcément beaucoup de gaspillage, il était aberrant de continuer comme ça, alors pourquoi pas le tester », explique Valentin responsable des petits déjeuners au Mercure de Lille.

Depuis le mois de mai, l’établissement propose trois boîtes à la vente à partir de minuit pour un prix unitaire de seulement 3 euros avec principalement des viennoiseries et de la charcuterie. « La quantité de la boîte varie en fonction des invendus chaque fin de service mais le jour où l’on a qu’une seule boîte, on n’hésite pas à la blinder, le but est de jeter le moins possible : s’il y a une chance pour que la personne qui récupère cette boîte puisse consommer tous les produits où les partager… »

Même discours pour la gérante d’Exki à Lille qui vend environ 150 boîtes par mois : « Je vends la boîte 4,5 euros avec au minimum trois produits. On essaie de mettre plus pour faire plaisir plutôt que de jeter. On s’arrange avec le client s’il a des contraintes alimentaires (végan, allergies, porc…). »


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires