Que faire sans le bac ? Les formations, concours et métiers accessibles sans le bac

Que faire sans le bac

Vous n’avez pas obtenu le bac : suivez nos conseils pour réagir de manière pertinente.

 

Que faire sans le bac à 18 ans, à 20 ans ? Tout d’abord, sachez qu’il n’y pas de honte à rater son bac. Ce petit accident de parcours n’empêche pas de rester sur les rails de l’insertion professionnelle, soit en le tentant à nouveau, soit en tentant, par exemple, une formation sans le bac, un concours sans le bac comme les concours de la fonction publique sans bac ! Et oui : La réussite sans le Bac, c’est possible !

 

Les formations sans le bac en école

moteur-de-recherche

Art, tourisme ou hôtellerie restauration, communication, paramédical, commerce ou gestion, bâtiment… : les formations sans le bac en école privées fleurissent pour accueillir les non bacheliers. Mais attention, toutes ces écoles, souvent très onéreuses, ne sont pas reconnues, il faudra prendre quelques précautions avant de postuler ! Comme vérifier l’insertion à la sortie, se rendre sur place, interroger les étudiants et professeurs, mais également les anciens diplômés. Pour être vraiment sûr, le mieux reste la reconnaissance par l’État, ou par les professionnels si l’école délivre un titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

 

 

Les formations en alternance sans le bac

Certaines formations en alternance sont accessibles sans le bac. Parmi les options possibles, les titres professionnels. Ils se préparent en alternance, comme par exemple les certificats de qualification professionnelle (CQP), les certificats de compétence professionnelle (CCP) et autres titres homologués au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) sont des diplômes qui permettent de rentrer rapidement dans la vie active et que vous pouvez préparer sans le bac. Toutes les infos dans notre article “Les formations en alternance sans le bac”.

 

D’autres formations sans le bac

La capacité en droit

En deux ans, la capacité en droit  est une formation accessible sans le bac dès 17 ans qui permet d’acquérir les bases dans le secteur juridique (droit privé, pénal, public, administratif, immobilier…). De même niveau que le bac, elle permet de rejoindre un cursus du supérieur : L1 de droit, BTS notariat, DUT carrières juridiques ou gestion des entreprises et administrations pour un moyenne égale ou supérieure à 12/20, ou L2 de droit, voire école notariale, pour une moyenne de 15/20 ou plus. Souvent préparée en cours du soir, ou à distance, cette capacité en droit demande énormément de motivation et de travail, les étudiants ne mettant pas le pied à l’étrier tout de suite renoncent bien souvent rapidement. Mais une fois cette difficile étape franchie, les plus travailleurs s’en sortent très bien dans l’enseignement supérieur.

Le BPJEPS

Accessible dès 18 ans, le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et des sports se prépare en 18 mois et compte plus de 25 spécialités. De l’aïkido au volley-ball, tous les sports sont représentés. Cette sérieuse formation, de niveau bac pro, délivrée par le ministère des Sports, permet d’exercer comme éducateur sportif, en libéral comme salarié d’un club, des activités d’enseignement, d’encadrement ou d’expertise. Pour en savoir plus, rapprochez-vous de la direction régionale de la jeunesse et des sports.
www.drdjs-nordpasdecalais.jeunesse-sports.gouv.fr

Le DAEU

Le diplôme d’accès aux études universitaires est une formation accessible sans le bac qui s’adresse plus particulièrement aux personnes ayant abandonné leurs études pour exercer une activité professionnelle. Il est accessible aux plus de 24 ans, ou 20 ans en justifiant d’au moins deux ans d’activité professionnelle, et permet d’intégrer l’université ou de prétendre aux concours de la fonction publique. Deux choix : le DAEU A, à dominante littéraire (pour les études supérieures dans les domaines suivants : Lettres, Arts, Sciences Humaines et Sociales, Langues, Communication, Droit, Sciences Economiques, Administration, Gestion…) ou B, à dominante scientifique (pour les études supérieures dans les domaines suivants : Sciences, Technologie, Activités Physiques et Sportives, Santé, Secteur Paramédical…). Un parcours sur mesure, selon les disponibilités de chacun : cours du soir, en journée, à distance, en une ou plusieurs années… Contactez les services de formation continue des universités. Plus d’infos sur les DAEU dans notre article “Qu’est-ce que le DAEU ? Où le passer à Lille et dans la région Hauts-de-France ?

 

La fonction publique : près de cent concours de la fonction publique sont accessibles sans le bac, mais la moitié requiert tout de même un CAP ou un BEP

 

Passer des concours sans le bac

La fonction publique : près de cent concours de la fonction publique sont accessibles sans le bac, mais la moitié requiert tout de même un CAP ou un BEP dans le domaine d’exercice, pour devenir ouvrier spécialisé, adjoint technique, ou encore agent spécialisé. Mais il existe des concours ne nécessitant aucun diplôme ou juste le brevet des collèges, pour exercer comme adjoint administratif de la police nationale, hospitalier, de préfecture…, agent d’entretien ou de surveillance, adjoint d’accueil, de surveillance, de magasinage, ou encore d’animation périscolaire. On peut citer les concours d’agent de recouvrement du trésor public, de surveillant de l’administration pénitentiaire, ou celui de gardien de la paix. L’armée de terre, l’armée de l’air, la marine proposent également de nombreux postes, dans des fonctions très diverses.
Renseignez-vous sur www.service-public.fr

 

Les métiers accessibles sans le bac

Le bac n’est pas indispensable pour travail dans certains secteurs : informatique, artisanat, bâtiment, défense, santé, fonction publique ou encore tourisme et loisir sont autant de secteur qui embauchent sur les métiers ne nécessitant pas forcément le niveau bac. Toutes les infos sur ces métiers dans notre article “les métiers accessibles sans le bac”

 

Le service civique

Pendant 6 à 12 mois, le service civique vous permet de travailler dans les domaines culturels et de loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d’urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport. Pour postuler, il faut avoir entre 16 et 25 ans. www.service-civique.gouv.fr

 

Redoubler pour repasser le bac

La meilleure solution, et la plus conseillée, reste le redoublement. Vous pourrez ainsi consolider vos fondamentaux, et avoir des bases solides pour entrer à l’Université. Les cours encore en tête, tenter son bac une seconde fois permet souvent de le décrocher. Attention, la réinscription au lycée n’est pas automatique, il faut s’en occuper dès la publication des résultats du bac pour s’assurer une place à la rentrée suivante. Il faut saisir le redoublement comme une opportunité, pour renforcer ses bases, et assimiler les éléments manquants. Il est possible de choisir une autre spécialité, ou de changer de série si vous avez trop de difficultés.

Il est également possible de passer son bac par correspondance, grâce au centre national d’enseignement à distance (CNED), mais il faudra faire preuve de rigueur et de motivation pour fournir un travail régulier, et s’imposer des plages de révisions. www.cned.fr

 

MOREA

Le module de repréparation d’examen par alternance (MOREA) permet aux jeunes ayant échoué deux fois au bac de préparer à nouveau l’examen, mais en suivant une pédagogie différente. Loin de l’enseignement théorique du lycée, le MOREA permet d’entrer dans la pratique, grâce à l’alternance. L’élève voit ainsi les savoirs se concrétiser au cœur d’un métier. Les missions professionnelles alternent ainsi avec les journées de cours. Non négligeable : l’acquisition d’une première expérience dans le monde du travail, qui peut remotiver pour les études ! Dans l’Académie de Lille, le Lycée Jean Perrin à Lambersart propose cette option MOREA.
Renseignements auprès du centre d’information et d’orientation

 

Les formations paramédicales et sociales

Les Directions Régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale organisent des concours accessibles sans le bac, pour effectuer des formations dans les domaines sociaux, paramédicaux.
– DRJSCS Nord – Pas de Calais (Pôle Formation Certifications Professions Emplois) 95, Bld Carnot,
59044 LILLE, Tél : 03 20 14 42 42
www.nord-pas-de-calais.drjscs.gouv.fr
– DRJSCS Picardie, 20 Square Friant Les 4 Chênes – CS 93904 – 80039 AMIENS Cedex 01, Tél : 03 22 33 89 00 www.picardie.drjcsc.gouv.fr

 

En chiffre

SEPT diplômes d’État permettent d’évoluer dans le secteur de l’animation. Le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS), étant le plus connu.

 

Portrait :

Valentine, 28 ans, assistante commerciale dans l’hôtellerie

«J’ai arrêté le lycée juste avant le bac, j’avais besoin de donner du sens à ma vie professionnelle». Après quelques expériences dans le monde du travail (réceptionniste au Carlton de Lille, conseillère de vente chez Cartier…), Valentine décide de retourner sur les bancs de l’école pour évoluer plus vite «dans sa carrière». «Il faut être réaliste, le bac reste un sésame pour accéder aux études supérieures, mais je ne voulais pas repasser le bac» explique-t-elle. Elle prépare alors, un diplôme d’accès aux études universitaires à Lille 3. «C’est grâce au DAEU que j’ai pu décrocher mon job actuel !» s’enthousiasme Valentine.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires

Vos commentaires

  1. Darcy Christ
    Le 29/08/2018

    Bonjour,
    J’ai 25 ans et je vis au Congo, j’aimerais poursuivre mes études en France mais je n’ai pas de bac que faire? Merci pour votre réponse.



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 11/09/2018

      Bonjour,
      Vous devez passer par Campus France pour effectuer toutes vos démarches (recherche d’établissements, demande de visa études longues…). Je vous invite à vous rendre sur le site pour en savoir plus.



  2. omari soufyane
    Le 21/08/2018

    Bonjour

    D’origine française, je vie au Maroc depuis 5 ans. je n’ai pas eu mon bac, mais j’aimerais poursuivre une formation en France quelles sont les démarches à suivre. Merci



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 21/08/2018

      Bonjour Soufyane,

      Si tu souhaites repasser ton bac, il faut te rapprocher du Centre d’information et d’orientation (CIO) de l’académie dont tu vas dépendre lors de ton retour en France. L’objectif étant de faire un point sur ton parcours et surtout de trouver un lycée qui t’accueillera à la rentrée. En revanche, s’il s’agit d’une formation professionnelle, il faut contacter CFA académique ou la chambre des métiers. Les missions locales peuvent aussi te proposer un suivi personnalisé pour faciliter ton insertion professionnelle. Dans tous les cas, il faut que tu définisses un projet professionnel, ces interlocuteurs pourront t’aider et t’accompagner dans cette démarche!



  3. Abdou nahdi
    Le 30/07/2018

    Bonjour ,
    Je suis un tunisien age de 20 ans , Je voudrais savoir s’il existe une formation chez vous pour m’inscrire et comment faire. merci



    • Kévin Moreau
      Le 23/08/2018

      Bonjour Abdou,

      Rendez-vous sur le site Campus France, qui a pour but de faciliter la venue des étudiants étrangers en France. Un portail à destination des étudiants tunisiens existe. Vous trouverez plus d’informations formations, aides financières, visa…).



  4. Patricia
    Le 05/07/2018

    Bonjour j’ai 24ans je suis senegalaise . j’ai arrêté les études en classe de seconde depuis 2012 et j’aimerais reprendre mes études ou faire une formation que me conseillez vous est ce qu’il y a possible d’étudier en France
    Merci.



    • Kévin Moreau
      Le 23/08/2018

      Bonjour Patricia,

      Votre cas est particulier (sans vouloir porter de jugement), du fait que vous n’avez pas décroché votre baccalauréat. Je vous invite à consulter le site Campus France. Un portail est même dédié aux Sénégalais. N’hésitez pas non plus à prendre attache avec l’ambassade de France, au Sénégal. Une agence de Campus France se trouve également à Dakar.



  5. melinda Minkoue
    Le 24/06/2018

    Bonjour,

    Installée en France depuis un an, je souhaite reprendre mes études de comptabilité-gestion, je précise que je n’ai pas le bac et je suis âgée de 32 ans. Actuellement salariée, j’ai entendu parler de l’alternance, Que faire?



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 02/07/2018

      Bonjour Melinda,

      Plusieurs options s’offrent à vous. En alternance, il est possible de préparer une formation qualifiante/certifiante, un CAP ou un bac pro en comptabilité-gestion dans le cadre d’un contrat de professionnalisation adulte. Le principe reste le même que celui proposé au moins de 26 ans. Vous alternez ainsi, période en entreprise et en centre de formation afin de passer un diplôme tout en étant rémunérée (100% du Smic minimum). Attention, pour cela, il faut être demandeur d’emploi : travail-emploi.gouv.fr
      Autres possibilités : les cours du soir ou à distance (CNAM, CNED…) ou les formations courtes proposées par des organismes comme l’AFPA, la CEGOS
      N’hésitez pas à contacter le Fongécif pour bénéficier d’un conseil en évolution professionnelle (CEP) et identifier le dispositif de formation le plus adapté à votre situation.
      Bonne chance,



  6. laurel
    Le 11/02/2018

    Bonjour,
    J’ai 24 ans je vis au Cameroun, j’aimerais venir poursuivre mes études en France mais je n’ai pas de bac que faire svp merci pour votre réponse .



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 13/02/2018

      Bonjour Laurel,
      Je vous invite à constituer un dossier sur Campus France pour déterminer le diplôme que vous souhaitez préparer et réaliser les démarches administratives pour obtenir “le visa d’études longues”.
      Bonne chance



  7. taha yassir
    Le 23/01/2018

    salut
    je suis marocain agé du 24 ans , j’étudie en 2 ème année du technicien en mécanique automobile réparation des engins à moteur (option : automobile) , j’ai pas le bac .
    est ce que je peux continuer mes études en france ?



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 23/01/2018

      Bonjour Yassir,

      Pour venir étudier en France, vous devez demander un visa de long séjour pour études et vous inscrire sur le site CampusFrance Maroc afin d’obtenir un numéro d’inscription. Voici le lien : ma.consulfrance.org



      • Aouidat
        Le 17/03/2018

        J’ai 37 ans, un bac littéraire plus 5, je suis licencié en droit plus MBA, je voudrais faire une formation de auxiliaire puériculture en France si c’est possible, merci



        • Khadija-La-Voix-LEtudiant
          Le 19/03/2018

          Bonjour,

          Bonne nouvelle, l’âge limite pour candidater sur Campus France est maintenant de 45 ans au lieu de 35 ans. Vous devez passer par le site pour la demande de visa étudiant et l’inscription administrative dans la formation désirée.



  8. Jamal El Arab noureddine
    Le 20/09/2017

    bonjour,
    je suis un marocain âgé de 38 ans, j’ai obtenu mon bac en 1999 malheureusement je ne l’ai pas eu. Mais j’ai un diplôme de technicien en mécanique 2002.Je voudrais savoir s’il existe une formation chez vous dans le domaine de logistique pour m’inscrire et comment faire? Merci!



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 20/09/2017

      Bonjour Jamal,
      En France, il existe de nombreuses formations en logistique pouvant vous intéresser : greta-npdcIsteliAFtral
      Avant cela il faut passer par Campus France pour obtenir un visa d’études.



  9. jaballah taha
    Le 05/05/2017

    bonjour,
    je suis un tunisien âgée de 23 ans, j’ai passé mon bac mais malheureusement je ne l’ai pas eu. Je voudrais savoir s’il existe une formation chez vous pour m’inscrire et comment faire.

    Merci d’avance.



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 05/05/2017

      Bonjour,

      Pour vous inscrire dans une formation de l’enseignement supérieur en France il faut le bac ou un niveau équivalent. Mais pour venir étudier vous devez obtenir un visa et passer par une procédure spécifique via Campus France. Bonne continuation



  10. Noemie
    Le 21/03/2017

    Bonjour,
    Je suis actuellement en bac pro, je suis en première. Je ne supporte plus ma formation, je passe mon CAP en fin d’année et l’année prochaine le bac et je n’ai pas envie de passer une année de plus
    J’ai actuellement 17 ans
    J’ai envie de faire un BPJEPS ou un BAPAAT mais je ne sais pas si ça vaut le coup… Mais je n’ai vraiment pas envie de rester une année de plus, je ne suis plus motivée plus rien… Je ne sais plus quoi faire.



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 22/03/2017

      Bonjour,
      Vous souhaitez changer d’orientation pour préparer un BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport) ou un BAPAAT (brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien de la Jeunesse et des Sports) sans savoir véritablement si ces deux filières peuvent vous convenir. Je pense qu’il faut d’abord faire un point sur votre situation, comprendre pourquoi vous envisagez de quitter votre bac pro et réfléchir à un projet professionnel. Contactez le CIO le plus proche de votre domicile afin de rencontrer un conseiller orientation psychologue qui pourra vous aider dans votre réflexion et trouver la voie qui conviendra le mieux.



  11. Camille
    Le 20/09/2016

    Bonjour,

    A 23 ans, et possédant un BEPA Services Aux Personnes, je souhaiterai réaliser un DEASS.
    J’ai lu que l’accès pouvait se faire en réussissant les tests du DRJSCS, donc sans bac ?
    De plus, ai je le droit d’accéder à une Prépa pour le concours d’entrée sans posséder le bac ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 20/09/2016

      Bonjour Camille,

      Si vous souhaitez préparer le Diplôme d’Etat d’assistant de service social, vous devez impérativement posséder un bac, car c’est le DEASS est une formation en trois ans accessible uniquement après un baccalauréat ou un diplôme équivalent. Je vous invite à vous rapprocher de l’université la plus proche de chez vous pour préparer un DAEU. Le Diplôme d’accès aux études universitaires vous donnera les mêmes droits que le baccalauréat et vous permettra surtout d’accéder à la formation souhaitée.



  12. Enkhi
    Le 05/07/2016

    Bonjour , j’ai rate mon bac car j’ai eu 8.7 mais normalement y a un rattrapage a faire si je me trompe pas ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 11/07/2016

      Bonjour Anna,
      En effet, ceux qui ont obtenu entre 8 et 9,99 aux épreuves du 1er groupe du bac, sont éligibles aux oraux de rattrapage. Rendez-vous au centre d’examens pour récupérer votre relevé de notes et calculer le nombre de points à rattraper et choisir les disciplines que vous présenterez à l’oral. Certains préfèrent repasser les matières dans lesquelles ils ont obtenu les notes les plus basses. D’autres privilégient les coefficients les plus élevés. Sachez que le coefficient des épreuves que vous allez passer reste le même que celui de l’épreuve initiale. N’oubliez pas votre relevé de notes et votre carte d’identité, le jour des épreuves. Bon courage!



  13. Rosant Calypso
    Le 02/05/2016

    Bonjour, j’ai 18ans est demi, je ne possède pas le bac mais je voudrais savoir si une formation dans le social existe et serait possible même sans avoir le bac ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 11/05/2016

      Bonjour,
      Plusieurs formations dans le social sont accessibles sans le bac :
      Le DEAES (diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social). Ce professionnel intervient auprès des familles, des enfants, des personnes en difficulté de vie ou en difficulté sociale, des personnes âgées, malades ou handicapées. Pour entrer en formation (de 12 à 24 mois), aucun niveau de qualification n’est exigé. Les candidats doivent satisfaire aux épreuves d’admission composées d’un questionnaire d’actualité d’1h30 comportant dix questions et d’un entretien de motivation de 30 minutes avec un jury constitué d’un formateur et d’un professionnel.
      Le DEME (diplôme d’État de moniteur-éducateur). Le ME permet de travailler auprès de personnes handicapées ou en difficulté, dans des institutions spécialisées ou a domicile. Aucun diplôme n’est exigé pour accéder à cette formation, mais chaque centre organise une sélection qui comprend une épreuve écrite et des épreuves orales. La formation dure 2 ans.
      Le DETISF (diplôme d’État de technicien de l’intervention sociale et familiale). Le technicien de l’intervention sociale exerce en milieu associatif ou dans les collectivités locales. La aussi, aucun diplôme n’est exigé pour accéder à la formation mais chaque établissement de formation organise des épreuves d’admission. La formation se déroule sur une période de 18 à 24 mois.
      Sachez aussi que si vous envisagez d’intégrer des établissements comme l’IRTS, Institut Universitaire Santé Social…vous pouvez toujours préparer un DAEU (Diplôme d’accès aux études universitaires). Plus d’infos : social-sante.gouv.fr



  14. METRAL
    Le 17/03/2016

    Je voudrais savoir si il existe à partir de 16 ans des formations par correspondance ou autre dans l’humanitaire ou le sport ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 17/03/2016

      Bonjour Sandy,

      Il existe de nombreuses formations accessibles à distance dans les domaines que vous recherchez, vous trouverez leurs coordonnées sur le site http://www.formasup.fr, le portail de la formation à distance. Petite question, pourquoi envisagez-vous ces formations par correspondance? Sachez qu’en matière de pédagogie et d’apprentissage, rien ne remplace le présentiel et l’interaction avec un enseignant. N’hésitez pas à venir nous rencontrer sur nos salons l’Étudiant afin de parler de votre projet de formation.



  15. NOUHOU
    Le 08/03/2016

    je voudrai me former en sante (ide) sans bac,mais je suis aide-soignant depuis 2008.est ce que c’est possible?



    • Khadija-Abouchan
      Le 08/03/2016

      C’est possible avec la formation continue, rapprochez-vous de votre service des ressources humaines pour bénéficier d’un Congé individuel de formation. Plus d’infos sur le site CIF.



      • Doris
        Le 12/07/2016

        Je voudrais devenir infirmière puéricultrice sans le bac est-ce possible? Comment faire ? Merci



        • Khadija-Abouchan
          Le 13/07/2016

          Bonjour Doris,
          Pour exercer le métier de puéricultrice, il faut être titulaire du diplôme d’État de puériculture. Pour l’obtenir, il faut posséder le diplôme d’État d’infirmier ou de sage-femme et réussir un concours d’admission dans une école de puériculture (1 an de formation). Le diplôme est actuellement reconnu à bac + 4, mais avec la réforme des études de santé, il est question d’élever le niveau au master (bac+5).

          Sachez que préparer le diplôme d’infirmier ou de sage-femme, il est indispensable d’avoir le bac ou un diplôme équivalent (comme le DAEU). À savoir : le concours d’infirmier peut-être accessible au non-bachelier à condition d’être titulaire du diplôme d’Etat d’Aide Médico-Psychologique avec une expérience professionnelle de 3 ans équivalent temps plein.



          • kenza
            Le 11/01/2017

            Salut,
            j’ai raté mon bac et je voudrais obtenir diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique (DEAMP) pour ensuite pouvoir passer le concours d’infirmier.
            est-ce possible? merci



          • Khadija - La Voix l'Étudiant
            Le 16/01/2017

            Bonjour,

            C’est possible, mais attention, pour passer le concours d’admission en Institut de Formation en Soins Infirmiers, vous devez en plus d’être titulaire du diplôme d’État d’aide médico-psychologique avoir une expérience professionnelle d’au moins trois ans. Vous trouverez ICI la liste des établissements de la région préparant au diplôme d’État d’Aide Médico-Psychologique.



  16. Houda jamal
    Le 09/02/2016

    Je voudrais savoir s’il y a un âge limite pour venir étudier en France? car j’ai presque 29 ans, merci de votre réponse



    • Khadija-Abouchan
      Le 09/02/2016

      Bonjour,

      Il n’y a pas d’âge limite pour venir étudier en France (hormis dans quelques filières spécifiques), pour candidater dans une formation, vous devez impérativement passer par Campus France.



  17. Julien
    Le 08/10/2014

    Bel article. Petit oubli : les solutions universitaires à l’étranger pour lesquelles le bac n’est pas obligation. Notre organisme, Educhine, propose par exemple un apprentissage du chinois sur des campus universitaires en Chine accessible sans diplôme.



  18. Irina6
    Le 23/01/2014

    Sinon, on peut toujours essayer de voyager et trouver sa vocation! Quand à moi il ne faut pas avoir peur!!!