Les transports et la logistique

le-transport-et-la-logistique-porte-conteneur

Avec des métiers vivants mais à charge de travail intense (parfois la nuit et les jours fériés), le secteur regroupe plus de 45 000 employés en région.

 

moteur-de-recherche

Des besoins élevés

La position idéale du Nord – Pas de Calais, entre Paris, le Royaume-Uni et le Benelux, lui confère un rôle central en matière de transport et de logistique. Beaucoup d’entreprises ont profité de cette position géographique stratégique pour s’implanter et créer des emplois. Et bonne nouvelle après quelques années difficiles, les perspectives d’embauche sont encore d’actualité dans un secteur qui ne s’arrête jamais. Les échanges de marchandises ou le transport de personnes sont en perpétuelle évolution. L’organisation des flux, la gestion, la manutention, la logistique et bien d’autres activités encore sont autant de métiers dans lesquels il est possible de faire carrière à condition de ne pas compter ses heures de travail. Autres bonnes nouvelles : le renouvellement d’employés qui devrait s’opérer dans les prochaines années et la féminisation du secteur qui est en cours.

 

Les formations en transport et logistique

Pour répondre à ces besoins, la région a la chance de posséder une offre de formation qualitative, du bac pro au bac +5 en passant par les BTS (Transports et Prestations Logistiques) et DUT (Gestion Logistique et Transport). L’ISTELI (Institut Supérieur du Transport et de la Logistique Internationale, situé à Wasquehal) propose des cursus complets post-bac jusqu’à bac +5, parfois en alternance. Enfin, l’Université de Valenciennes permet de se spécialiser via une licence ou un master (e-logistique) tout comme certaines écoles d’ingénieurs (HEI, ICAM, ENSAIT)


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars 3 votes
Loading...

On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires