Génie Électrique

le-génie-électrique

Les nouveaux enjeux écologiques laissent présager un bel avenir pour la filière génie électrique.

 

moteur-de-recherche

Les formations en génie électrique

Les métiers de l’électricité vous intéressent ? Sachez tout d’abord que si vous souhaitez vous orienter dans cette filière, mieux vaut avoir un profil scientifique (bac S, STL, STI2D). Reste alors à trouver votre voie parmi les nombreuses spécialités et les cursus très variés qui vont du bac+2 jusqu’au master en passant par les écoles d’ingénieurs comme l’ISEN, HEI, Polytech’Lille, l’ENSIAME (à Valenciennes) ou l’ESIEE (à Amiens), particulièrement appréciées par les recruteurs. Elles débouchent sur des postes d’ingénieurs ou cadres dans la télécommunication ou les automatismes. Sinon, les filières plus courtes type DUT génie thermique et énergie, DUT Génie électrique et informatique industrielle (GEII), BTS domotique sont des valeurs sûres.

 

Les débouchés en génie électrique

Les métiers du génie électrique offrent la possibilité d’évoluer rapidement au sein de l’entreprise après quelques années d’expérience. Autre avantage : la variété des marchés qui permet aux professionnels de travailler dans différents domaines : éclairage public, réseaux de distribution électrique, circuits d’alimentation, télécommunications, appareillages et instrumentation. Les secteurs qui recherchent le plus sont l’armement, l’aéronautique, la domotique et les énergies renouvelables dont la croissance ne cesse de s’affirmer avec les préoccupations environnementales et écologiques.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires