Mathématiques : Études et débouchés

etudes-et-débouchés-mathématiques

Enseignement, informatique, finance, santé, industrie, télécommunication, les secteurs d’activité accessibles aux étudiants en mathématiques sont plus nombreux que l’on ne le pense !

 

moteur-de-recherche

Les études en mathématiques

Quelles soient fondamentales ou appliquées, les mathématiques sont enseignées aussi bien à l’université qu’en classe prépa ou en écoles d’ingénieurs. À l’université, la première année reste très pluridisciplinaire et la spécialisation arrive les semestres suivants. Après une licence vous pouvez poursuivre en master, voire doctorat, en mathématiques pures, ou appliquées avec une coloration informatique, économie-gestion, physique, mécanique, ingénierie… À savoir : les mathématiques et plus largement les « sciences dures » souffrent d’une désaffection, et c’est bien dommage car ces filières offrent d’excellents débouchés, notamment pour les filles ! Intégrer une grande école d’ingénieurs ou l’ENS (École Normale Supérieure) exige une solide préparation. Pour cela, vous avez le choix entre quatre prépas scientifiques : MP (Mathématiques, Physique), MPSI (Mathématiques, Physique, Sciences de l’Ingénieur) et PC (Physique, Chimie) où vous étudierez entre autres l’algèbre, l’analyse et la géométrie. En deux ans vous pouvez préparer un BTS assistant technique d’ingénieur ou un DUT statistique et informatique décisionnelle (STID).

 

Études de mathématiques : Les débouchés

De professeur de mathématiques à ingénieur d’études, les mathématiques sont omniprésentes dans de nombreux métiers et offrent des débouchés intéressants. L’enseignement et la recherche sont des débouchés naturels de la discipline à condition de décrocher le CAPES, l’agrégation ou un doctorat. Selon une enquête de l’APEC, 95 % des jeunes diplômés en mathématiques bac+5 trouvent un emploi dans les six mois suivant l’obtention de leur diplôme, contre seulement 80 % de ceux ayant suivi des études universitaires dans une autre discipline. Les domaines de la R & D (et de l’informatique au sein des entreprises industrielles et des services sont particulièrement porteurs. Les industries de haute technologie (énergie, recherche pétrolière, chimie, etc.) ont également des besoins importants dans le domaine des mathématiques.
De même, le secteur du conseil (instituts de sondage, sociétés de conseil, entreprises de services du numérique…), offre de grandes possibilités d’embauche aux ingénieurs en mathématiques appliquées, qui sont chargés de concevoir et d’exploiter des bases de données. Enfin, le secteur des banques, assurance et de la Finance est toujours à la recherche de bons mathématiciens pour calculer les risques et minimiser les pertes.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires