Quelles études pour travailler dans le social ?

le-social

Avec la persistance du chômage et l’allongement de la durée de vie, les métiers du social sont plus que jamais demandés. Si vous aimez vous occuper des autres, ce secteur est fait pour vous !

 

moteur-de-recherche

Les formations du secteur social

Dans le secteur social, à chaque métier correspond un diplôme bien précis. Formation longue ou courte, il y en a pour tous les goûts. Dans de nombreux cas, une sélection est opérée à l’entrée. Le BTS Économie Sociale et Familiale forme des experts de la vie quotidienne : alimentation, santé, habitat… Il prépare notamment au DECESF (Diplôme d’État de Conseiller en Économie Sociale et Familiale). Le DUT Carrières Sociales propose cinq options : animation sociale et socio culturelle, assistance sociale, éducation spécialisée, gestion urbaine ou services à la personne. Ensuite, vous pouvez poursuivre pour obtenir en un an un DEASS (diplôme d’État d’Assistant de Service Social), un DESS (Diplôme d’État d’Éducateur Spécialisé). Il existe également des licences professionnelles en action sociale.

Pour accéder aux métiers de l’éducation spécialisée, le DEES (Diplôme d’État d’Éducateur de Jeunes Enfants), DEETS (Diplôme d’État d’Éducateur Technique Spécialisé), DEME (Diplôme d’État de Moniteur Éducateur) se préparent en 3 ans après le bac.

Si vous êtes intéressés par la protection de l’enfance, la formation d’éducateur de la protection judiciaire et de la jeunesse est faite pour vous. Accessible après Bac+2 sur concours, elle se déroule à l’ENPJJ à Roubaix.

Dans le secteur social, à chaque métier correspond un diplôme bien précis.

 

Travailler dans le social

Face aux nouvelles problématiques du vieillissement de la population, et des services à la personne… le secteur social recrute. Collectivités, associations, organismes sociaux, entreprises, les recruteurs sont variés. Le secteur social se divise en plusieurs domaines, avec chacun leurs métiers spécifiques : l’aide et le conseil, l’éducation spécialisée, l’animation et l’aide à domicile. L’assistant de service social est là pour aider et conseiller les personnes en difficulté. L’éducateur spécialisé se charge d’un public varié (adultes précaires, enfants handicapés). L’animateur est là pour créer du lien social entre les publics. L’auxiliaire de vie sociale est chargé de l’aide à la vie quotidienne des personnes âgées ou handicapées. Les métiers sont nombreux et variés, et l’insertion est bonne, mais une motivation sans faille est exigée pour réussir.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires