L’agriculture et l’agroalimentaire : les métiers, les études

agriculture-agroalimentaire-metiers-etudes

Le secteur agriculture et agroalimentaire reste un important vivier d’emplois. Les spécialistes du commerce-marketing sont très recherchés, suivis par les professionnels de la production.

 

moteur-de-recherche

Les formations en agriculture et agroalimentaire

L’offre de formation dans le secteur agricole est foisonnante. Du CAP au diplôme d’ingénieur vous trouverez toujours un cursus correspondant à votre projet professionnel. Le brevet de technicien supérieur agricole (BTSA), diplôme emblématique de la filière agriculture offre plus de seize spécialités en production transformation, aquaculture, biotechnologique, technico-commercial, aménagement, services, gestion et maîtrise de l’eau. Le BTSA permet d’exercer des fonctions de niveau technicien et technicien supérieur au sein des nombreuses entreprises de production, d’aménagement, transformation et commercialisation des secteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de l’agroalimentaire, du paysage, de l’environnement. Il prépare également à la responsabilité d’une exploitation ou d’une entreprise agricole ou para-agricole. Les classes prépa sont une autre voie post-bac : la prépa agro-véto (ou BCPST), pour accéder aux écoles vétérinaires, aux écoles d’ingénieurs ou encore à l’école normale supérieure. Pour les bac STL ou STAV, il existe la prépa TB (technologie et biologie), pour les concours d’entrée en école vétérinaire ou d’agronomie. Trois écoles dans la région forment en cinq ans ou en trois ans des ingénieurs. Il s’agit de l’ISA Lille, LaSalle Beauvais et Polytech’Lille.

Le brevet de technicien supérieur agricole (BTSA), diplôme emblématique de la filière agriculture offre plus de seize spécialités

 

Les débouchés en agroalimentaire : quels métiers ?

Les industries agroalimentaires (IAA) transforment 70 % de la production agricole française. De l’opérateur polyvalent de fabrication de produits alimentaires à l’ingénieur recherche et développement en agroalimentaire, en passant par le conducteur de ligne de production, le boulanger industriel et le technico-commercial, les métiers de l’agroalimentaire sont variés. Dans l’économie française, les industries agroalimentaires occupent une place de premier plan. Les IAA sont le 1er employeur industriel en France avec un effectif de près 580 000 salariés. Deuxième secteur industriel derrière les industries mécaniques, l’industrie agroalimentaire fabrique des biens de consommation à partir des produits issus de l’agriculture et de l’élevage. Pour la transformation et la conservation des produits, l’industrie agroalimentaire utilise des technologies très avancées. La production s’est automatisée au cours des dernières années : les postes exigent plus d’autonomie et de polyvalence, ce qui implique des besoins accrus en personnel qualifié… d’autant que la sécurité alimentaire est devenue une priorité : les entreprises sont entrées dans une démarche qualité, à laquelle participent tous les salariés.

 

Les débouchés pour l’agriculture : quels métiers ?

Des emplois de tous niveau, et une stabilité des embauches, avec toujours des opportunités sur le conseil, l’animation et le développement agricole, ainsi que dans les fonctions commerciales. Les filières connexes à l’agriculture restent porteuses : agro-fourniture, agro-équipement, métiers de service (banque, assurance), organismes de R&D, enseignement et formation. Là encore des niveaux allant de salarié agricole et technicien à cadre et ingénieur. Comme pour l’agroalimentaire, la conjoncture économique est un peu difficile, avec un contexte européen de refonte de la politique agricole commune, mais on peut parier sur une constance et un maintien de l’emploi.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires