Juge

Domaine d'activité : Droit
Centre d'interêt :  
Etre en contact avec les autres
Gérer les imprévus
La fonction

Le juge applique la loi et dit le droit. Il occupe des postes variés en fonction des affaires dont il a la charge : affaires civiles ou pénales. Son rôle est de rendre la justice par un jugement conforme au droit et acceptable pour toutes les parties. Le juge étudie les dossiers et entend tous les acteurs de l’affaire (accusés, accusateurs, avocats, procureur) pour fixer les sanctions, les peines ainsi que les dommages et intérêts. On en retrouve plusieurs types: de l’application des peines, des enfants, d’instruction, des référés, de proximité, au tribunal de grande instance, des affaires familiales et des tutelles.

La formation

Pour devenir juge, il faut être diplômé d’une licence universitaire de droit (BAC +3) et de l’ENM (Ecole Nationale de Magistrature) de Bordeaux, en un an après un Master 1 (BAC +4). L’entrée y est très sélective. Pour l’intégrer, il est possible de préparer le concours dans un IEP (Institut d’études Politiques) ou un IEJ (Institut d’Etudes Judiciaires). Certaines écoles comme l’Université Catholique de Lille proposent aussi cette préparation. A l’entrée de l’ENM, les étudiants doivent prêter serment et leur formation dure trente et un mois, dont huit sont consacrés à la théorie et aux stages pratiques et six à la spécialisation du choix de leur premier poste. Ils s’engagent à aider la justice française pendant dix ans.

La remunération

En début de carrière, son salaire est de plus de 2 000 euros nets par mois. Puis, il varie selon la juridiction et l’ancienneté.

Les conseils

Il faut avoir de solides connaissances en droit, et un esprit analytique et synthétique. Le juge sait faire preuve d’autorité, être objectif et équitable. Il doit se montrer conciliant, disponible et fin psychologue en sachant prendre du recul face aux pressions qui peuvent peser sur lui.

A voir également