Professeur des écoles

Domaine d'activité : Enseignement et Sciences de l'Education
Centre d'interêt :  
Etre en contact avec les autres
La fonction

Des classes de maternelles jusqu’au CM2, les professeurs des écoles sont les référents pédagogiques des élèves. Forcément leurs missions peuvent varier selon le niveau auquel ils enseignent. Chez les plus petits ils mettent en place des activités pour développer l’apprentissage du langage et la sociabilisation par exemple. En primaire ils doivent faire preuve d’une grande polyvalence pour enseigner aussi bien le français que les maths, l’histoire-géo ou l’anglais. Mais le travail du professeur des écoles ne se réduit pas aux heures d’enseignement : il consacre également en moyenne une vingtaine d’heures dans la semaine aux réunions diverses, à l’aide aux élèves en difficulté, à la relation avec les parents et bien sûr à la correction des copies et à la préparation des cours.

La formation

Depuis l’an dernier, les professeurs des écoles doivent être inscrits en master pour passer le concours de recrutement de professeur des écoles (CRPE). Ils se présentent aux épreuves au début de la seconde année de M2. En théorie tout étudiant de master peut se présenter aux épreuves, quelle que soit sa spécialité. Le mieux est évidemment de choisir un master dans l’une des disciplines enseignées en primaire (maths, français, histoire…). Il existe également un master spécifique «professorat des écoles» proposé par l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres Nord-Pas de Calais, qui permet entre autres de réaliser 108h de stage en responsabilité en M2. Pour exercer dans le privé le parcours est le même, sauf qu’il faut s’orienter vers l’Institut de Formation Pédagogique de Lille ou d’Arras : ils proposent un diplôme pré-professionnalisant aux métiersde l’enseignement et des masters spécialisés dans l’enseignement et la formation pour exercer dans les établissements privés sous contrat.

La remunération

Le salaire net après deux ans de carrière est de 1 666€.

Les conseils

Les métiers de l’enseignement font parfois rêver certains : peu d’heures de cours, beaucoup de vacances… Mais attention, ces critères sont loin d’être suffisants pour déterminer un choix d’orientation. Le métier exige en effet beaucoup de patience et une capacité d’adaptation aux élèves. Il est primordial de multiplier les expériences auprès des enfants pendant ses études : animation, centres aérés, colonies…

A voir également