Manager d’équipements sportifs

Domaine d'activité : Sports et loisirss
Centre d'interêt :  
Avoir des activités à l'extérieur
La fonction

Le manager d’équipement sportif est employé par une collectivité territoriale, par une association ou par une société privée. Il a en charge la gestion du personnel et des équipements sportifs. Il veille à ce que les conditions réglementaires d’utilisation des équipements soient respectées. Il contrôle l’entretien des installations et étudie éventuellement des projets de rénovation. Il gère également le budget de fonctionnement et les recettes des établissements sportifs. Il assure la promotion des installations, veille au bon accueil des utilisateurs de ces installations, encadre le personnel, optimise l’utilisation des équipements. Il est donc à la fois gestionnaire, administrateur et animateur.

La formation

Différentes voies mènent à cette profession, la meilleure restant encore un master STAPS option management du sport à l’université. Certains DEUST comme le DEUST encadrement et animation des activités physiques et sportives proposé à Lille 2 ou encore animation et gestion des activités physiques, sportives et culturelles de l’université d’Artois sont également appréciés. Pour travailler dans une collectivité locale, les candidats doivent passer les concours de la fonction publique territoriale comme par exemple le concours de conseiller territorial des Activités Physiques et Sportives.

La remunération

Pour un débutant, le salaire peut varier de 1250 € à 1900 € net par mois. En fonction des évolutions de carrière et du lieu de travail, son salaire mensuel peut aller jusqu’à 3000 €.

Les conseils

Rigoureux, doté d’un sens de l’organisation évident, il doit avoir le contact facile pour bien diriger son équipe mais aussi pour aller à la rencontre des partenaires du monde sportif et mettre sur pied des manifestations. Il gère souvent plusieurs sites à la fois et doit savoir se rendre disponible à tout moment. On lui demandera une connaissance très poussée des pratiques et des réglementations sportives, notamment pour mieux prévenir les accidents. Enfin, il effectue d’assez nombreux déplacements sur les sites sportifs, dans les associations ou les écoles. Il doit donc être capable d’assumer les inconvénients de cette mobilité.

A voir également