Ingénieur du son

Domaine d'activité : Audiovisuel et multimédia
Centre d'interêt :  
Etudier les choses ou les évènements
Concevoir ou améliorer des choses
La fonction

L’ingénieur du son au cinéma détient un rôle important : créer l’identité sonore d’un film. Il assiste le réalisateur dans l’adaptation du son à l’image avec le plus de minutie et de réalisme possible. Disposant d’une bonne culture musicale, il est le chef d’orchestre qui sera à l’affût de la moindre fausse note pouvant nuire à la qualité sonore d’un film ou d’une émission télévisée. Egalement présent dans le monde musical, c’est lui qui sonorise les concerts et enregistre des albums. Souvent lui-même musicien, il traite le son qui émane de l’instrument de chaque musicien afin de créer une cohérence musicale parfaite.

La formation

Un bac S ou STI génie électronique est fortement conseillé. Il existe également le bac pro systèmes électroniques numérisés peut être un tremplin dans cette filière. Après le bac, la formation la plus spécifique est le BTS audiovisuel option son, que l’on peut suivre au lycée Jean Rostand à Roubaix. L’université de l’Artois propose quand à elle une licence professionnelle technologie numérique : images, sons, spectacles. De même, l’université de Valenciennes présente une licence sciences de l’information, audiovisuel et médias numériques. Celles-ci forment des techniciens et des assistants son. Certaines écoles d’ingénieurs proposent des cursus orientés vers l’ingénieurie du son comme l’ISEN de Lille, qui a mis en place une formation «musique et technologies». Il existe également de nombreuses écoles privées qui offrent des formations dans les métiers du son.

La remunération

L’ingénieur du son est souvent placé sous le régime de l’intermittence avec des périodes plus ou moins actives, entrecoupées de périodes de chômage. Lorsqu’il travaille sur un film, il peut être payé au pourcentage sur la recette de l’oeuvre (1 à 2%). Un débutant peut toucher jusqu’à 1500 euros par semaine selon sa mission. Certains ont la chance d’être salariés dans des radios, télés, maisons d’édition, dans ce cas la rémunération d’un chef opérateur son oscillera entre 1700 et 3400 euros bruts par mois.

Les conseils

Il faut avoir une certaine sensibilité musicale. La curiosité est un plus, car l’ingénieur du son utilise des nouvelles technologies et doit se tenir au courant de toutes les nouveautés en la matière. Se rendre disponible les soirs et week-end est indispensable, les horaires de travail sont très rarement fixes.

A voir également