HUISSIER DE JUSTICE

Domaine d'activité : Droit
Centre d'interêt :  
Etre en contact avec les autres
Prendre des initiatives
Gérer les imprévus
Convaincre vos interlocuteurs
La fonction

Saisie de mobilier, expulsion de locataires, recouvrement des créances… Ces quelques tâches remplies par l’huissier de justice en font cette figure bien souvent détestée du grand public. Pourtant, son principal rôle est tout autre. Avant d’être le garant de l’application des décisions de justice, l’huissier est un informateur, un conciliateur lorsque la situation le permet et un conseiller. La plupart du temps, son travail est d’obtenir des solutions amiables avec la personne menacée par une décision de justice. Dans le cadre d’une démarche non judiciaire, il peut également établir des procès-verbaux de constatation qu’il observe sur un lieu donné : malfaçon, nuisance de voisinage… Il est par ailleurs habilité à notifier les ruptures de pacs, et peut conseiller les personnes lors de la rédaction de contrats. En tant qu’officier ministériel, l’huissier de justice est nommé par le Garde des Sceaux et exerce sous le contrôle du Procureur de la République.

La formation

La première des choses est de valider un Master 1 (bac +4) de droit ou un diplôme équivalent à bac +4 mention droit. L’étudiant doit ensuite effectuer un stage pratique de deux ans au sein d’une étude (c’est-à-dire un cabinet). Parallèlement, il suit une formation théorique au Département de formation des stagiaires de la Chambre Nationale des Huissiers de Justice (CNHJ). Il est recommandé d’obtenir, parallèlement au stage, le certificat de clerc expert de l’École Nationale de Procédure. La formation est sanctionnée par un examen professionnel. L’huissier de justice peut exercer après avoir été nommé par arrêté du Garde des Sceaux

La remunération

Les honoraires de l’huissier de justice sont fixés par décret. Sa rémunération, qui dépend de son volume d’activité, varie de 5 000 à 8 000 € par mois. Cependant, l’huissier de justice doit, pour pouvoir exercer, acheter une charge (un droit d’exercer) particulièrement onéreuse.

Les conseils

À travers certaines de ses missions, l’huissier doit faire face à des situations délicates, dans lesquelles il endosse le « rôle du méchant ». Ces situations requièrent à la fois beaucoup de diplomatie et une fermeté infaillible.

A voir également