Ethnologue

Domaine d'activité Sociologie et Ethnologie
Centre d'interêt Avoir des activités à l'extérieur
Etudier les choses ou les évènements
LA FONCTION

L’ethnologue est un homme de terrain qui va chercher l’information là où elle se trouve. Son but : apporter une explication aux comportements des hommes à travers l’observation. Il n’a pas forcément besoin d’étudier une peuplade reculée, comme nous l’imaginons. Il peut notamment s’intéresser aux institutions, aux milieux ou aux pratiques musicales, sportives… Il expose ensuite, en images ou par écrit sa démarche et son observation. Il travaille pour les grands instituts de recherche (le CNRS par exemple), les universités, les musées nationaux, sur commande pour des entreprises, ou les ministères et collectivités locales.

LA FORMATION

Il n’existe pas d’école préparant au métier d’ethnologue. Seule voie d’étude : l’université, en cursus sociologie, et une option ethnologie. Seul un doctorat (Bac + 8) vous permettra d’exercer, ce qui suppose des études longues et difficiles. Après une licence sciences humaines et sociales, mention sociologie parcours ethnologie à Lille1 ou à l’Université de Picardie, vous devrez vous spécialiser dans une zone géographique ou un domaine, comme la politique, la médecine, la psychiatrie, la religion, l’art… Votre spécialisation déterminera le lieu où vous devrez poursuivre vos études, Lille 1 et l’Université de Picardie ne proposant pas les mêmes domaines de recherche.

LA REMUNÉRATION

Le salaire d’un ethnologue est évidemment très variable. S’il travaille dans le secteur public, au CNRS par exemple, il perçoit la rémunération d’un chercheur : entre 2 300 et 4 400 euros brut par mois.

LES CONSEILS

Amené à être loin de chez lui, parfois même à l’autre bout du monde, l’ethnologue doit être assez indépendant et ne doit pas avoir peur de voyager. Exerçant un métier d’observation, il passe beaucoup de temps à regarder, à discuter et à prendre des notes. Implication personnelle et curiosité intellectuelle sont donc indispensables. Pour comprendre l’objet de son étude, il doit également être capable de mettre de côté ses préjugés, ses propres valeurs et sa culture. Des facilités pour l’apprentissage des langues sont nécessaires si l’on veut étudier en pays étrangers. Sachez que c’est un métier difficile d’accès, où les places sont très limitées… Une grande motivation est donc de mise.

A voir également

Avocat

Spécialiste du droit, l’avocat défend et conseille son client devant toute forme de juridiction. Son art du discours et son goût prononcé pour la théâtralité en fait une fonction fascinante....

Ingénieur agronome

L’agronome est un spécialiste de sa région. Il travaille au service des agriculteurs et veille à améliorer et intensifier les cultures, les sélections des productions végétales et animales,...