Directeur de structure sociale

Domaine d'activité : Social
Centre d'interêt :  
Manipuler des chiffres
La fonction

La fonction de directeur de structure sociale (maisons de retraites, centres éducatifs…) comporte trois grandes parties : la gestion du personnel et du budget), la définition de projets et de stratégies et la communication. Son quotidien se partage donc entre l’organisation des plannings, le recrutement du personnel, la gestion des dépenses ou les relations avec les familles… Outre ses compétences de manager, il doit également maîtriser parfaitement le domaine du social.

La formation

D’une manière générale, on ne devient pas directeur d’une structure sociale au sortir de ses études. Quelques années d’expériences sont en effet les bienvenues pour maîtriser tous les rouages du secteur. Néanmoins, les diplômés de la filière sanitaire et sociale peuvent compléter leur formation par un master (bac+5) en management, histoire d’avoir un solide bagage. Le poste de directeur leur sera ensuite accessible par promotion interne ou par le biais de concours. Ainsi, concernant le poste de directeur d’établissement sanitaire et social (catégorie A de la fonction publique), le recrutement se fait par le biais d’un concours puis d’une formation rémunérée de deux ans. (Plus d’infos : www.sante.gouv.fr).

Les conseils

Comme pour toute fonction de gestion et d’encadrement, le directeur de structure social doit savoir écouter ses équipes, prendre rapidement des décisions importantes et être capable de motiver ses troupes ! Il est employé pour gérer des problèmes et faire face à des imprévus. Une bonne résistance au stress est donc indispensable. Il doit également posséder des compétences variées, tant dans le domaine social que dans le domaine administratif. On lui demande également d’atteindre des objectifs de rentabilité, parfois difficilement consiliables avec le secteur du social.

A voir également