Diagnostiqueur immobilier

Domaine d'activité : Bâtiment et travaux publiques
Centre d'interêt :  
Avoir des activités à l'extérieur
Manipuler des chiffres
Etudier les choses ou les évènements
Etre en contact avec les autres
La fonction

Le diagnostiqueur immobilier est le spécialiste des règlementations qui encadrent la construction des habitations : appartements, maisons, immeubles… Salarié d’un cabinet d’experts ou indépendant, il peut être mandaté par un locataire, un propriétaire ou encore une agence immobilière pour examiner la conformité des lieux, selon des critères définis par la législation. Il contrôle la présence d’amiante, de plomb, de parasites, mais aussi l’installation du gaz, de l’électricité… Depuis le 1er juillet 2007, il est chargé du Diagnostique de Performance Energétique (DPE), une étude estimant la consommation énergétique d’un logement et son taux d’émission de gaz à effet de serre.

La formation

Le système de qualification du diagnostiqueur immobilier n’est pas des plus simples. Les normes de santé et de sécurité évoluant régulièrement, la législation prévoit pour ce métier un système de certification valable cinq ans. Toutes les compétences du diagnostiqueur peuvent être validées par un certificat correspondant : recherche d’amiante, Constat de Risque d’Exposition au Plomb (CREP), contrôle des installations de gaz, DPE… Le certificat est délivré par des organismes certificateurs agréés eux-mêmes par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation). Il existe des formations courtes (de 1 à 5 jours) pour chaque type de diagnostique. Bien que facultatives pour l’acquisition d’un certificat, elles restent néanmoins recommandées. Attention, les formations sont onéreuses : 300 à 400 euros la journée.

La remunération

En tant que salarié d’un cabinet d’expert, la rémunération du diagnostiqueur immobilier débutant varie de 1 700 à 1 900 € mensuels bruts.

Les conseils

Il s’agit d’un métier très spécialisé, beaucoup plus accessible aux personnes déjà qualifiées dans le domaine de l’immobilier. En région, l’EFAB (Ecole Française de l’Administration de Biens) de Lille propose diverses formations aux métiers de l’immobilier, de bac +2 à bac +5.

A voir également