CROUPIER

Domaine d'activité : Tourisme et hôtellerie
Centre d'interêt :  
Manipuler des chiffres
Etre en contact avec les autres
Gérer les imprévus
La fonction

Le croupier ou la croupière travaille au sein d’un casino, d’un cercle de jeux ou même sur des paquebots de croisière. Il se doit d’accueillir les joueurs, d’expliquer les règlements et d’animer les tables de jeux (Roulettes, Poker, Black Jack…). Il doit s’assurer du bon déroulement de la partie : distribuer les jetons, ramasser et payer les mises… Cet exercice qui peut paraître simple nécessite une grande concentration, une facilité à manier les chiffres et une rapidité d’exécution. Afin que le jeu ne pâtisse pas d’un ralentissement inconfortable pour les joueurs, le croupier se doit d’annoncer rapidement les gains et les payer le plus vite possible. Surveiller les risques de tricheries et d’infraction est aussi une facette du métier. Dans certaines occasions, la tension physique et mentale peuvent atteindre des seuils élevés. Bien savoir gérer son stress et celui des autres et une qualité fortement recommandée. À temps plein ou à temps partiel, le croupier travaille surtout en soirée et la nuit.

La formation

Seule la motivation rentre en ligne de compte pour exercer ce métier. Aucun diplôme, ni niveau d’études minimum n’est requis pour devenir croupier. Toutefois, une formation théorique et pratique doit être suivie. Elle peut se faire en interne ou dans un centre de formation (Cerus casino academy). Celle-ci s’adresse donc à tous et toutes qu’ils/elles soient à la recherche d’une orientation ou en reconversion professionnelle. À leurs débuts, les croupiers se rodent en animant des jeux simples. Les jeux plus complexes nécessitent plusieurs années d’expérience. Désormais, le métier est reconnu par un certificat de qualification professionnelle (CQP).

La remunération

Pour un débutant, il faut compter en moyenne 1 500 € bruts mensuels, sans compter les pourboires qui peuvent s’avérer très intéressant lors de certaines grandes occasions.

Les conseils

Avoir un casier judiciaire vierge, être à l’aise avec le calcul mental, ne pas avoir de difficultés à distinguer les couleurs, ne pas avoir de problème avec le travail de nuit.

A voir également