Chef de pub (régie)

Domaine d'activité : Marketing
La fonction

Le chef de pub a pour objectif de vendre des espaces publicitaires dans le ou les médias (TV, radio, presse, affichage, Internet, salons…) de la régie qui l’emploie. Il gère un portefeuille clients qu’il est chargé de conseiller, de fidéliser et de développer, notamment par de la prospection. Lorsque l’un de ses clients a besoin de communiquer, il élabore une stratégie et met en place une offre commerciale. Pour inciter le client à acheter ses espaces publicitaires, il développe des argumentaires commerciaux et négocie les tarifs. Le chef de pub doit connaître sur le bout des doigts les possibilités publicitaires de ses supports, afin de proposer les solutions les plus adaptées à ses clients. L’arrivée d’Internet a énormément étendu les possibilités de propositions (liens hypertextes, bannières, jeux-concours, logos, vidéos de présentation, publi-reportages, emailing…). Le chef de pub doit donc constamment se tenir au courant des nouvelles possibilités technologiques. Une fois la campagne vendue, le chef de pub supervise la mise en place opérationnelle (création de l’annonce, mise en place et visibilité). Lorsque la campagne est terminée, il peut, selon les médias, informer le client sur les performances de sa campagne.

La formation

Les écoles de commerce sont presque obligatoires pour devenir chef de pub. Elles proposent des formations de niveaux bac+4/+5. Pour accéder aux « grandes écoles », le passage par une classe prépa est nécessaire. Des formations de niveau bac+2 comme le BTS technico-commercial, négociation et relation client ou le DUT techniques de commercialisation permettent de commencer comme assistant ou de continuer vers une licences pro, notamment à l’IAE de Lille ou d’accéder à une école de commerce par le biais des admissions parallèles. A savoir : Les stages effectués durant les études font souvent la différence au moment de l’embauche.

La remunération

Le salaire est presque toujours composé d’un fixe auquel s’ajoutent des commissions si les objectifs sont atteints. Il varie en fonction de l’expérience et de l’importance du portefeuille client. Le salaire d’un débutant avoisine le 1 500 à 2 000 euros brut par mois.

Les conseils

Le chef de pub est un diplomate, un gestionnaire et un créatif. En un mot, c’est un équilibriste ! Il doit avoir la tchatche pour convaincre le client de travailler avec lui tout en restant ferme dans ses négociations. Il doit prendre en compte et maîtriser les contraintes techniques relatives aux médias tout en étant créatif pour proposer des solutions originales et séduisantes aux clients. Le tout en respectant des impératifs de budget et de délais !

A voir également