Commercial hôtellerie – Le métier, le salaire

Domaine d'activité : Économie, gestion
Centre d'interêt :  
Manipuler des chiffres
Etre en contact avec les autres
Prendre des initiatives
Gérer les imprévus
Convaincre vos interlocuteurs
La fonction

Le rôle du commercial Hôtellerie

Le commercial hôtellerie (aussi appelé commercial séminaires et banquets) gère les demandes de séminaires, réunions, conférences de presse, qui se déroulent dans les salles de réunion ou de réception que possèdent certains hôtels. De l’appel téléphonique à la facturation, le commercial hôtellerie doit détailler toutes les prestations possibles au client et lui proposer une offre adaptée à ses souhaits, le plus rapidement possible. Au sein du service commercial de l’hôtel, il travaille alors en collaboration avec les autres services de l’hôtel, pour vérifier la disponibilité des salles et des chambres. Une fois que la prestation est vendue, le commercial hôtellerie veille à ce que tout soit prêt pour le jour J. Établissant une fiche de fonction sur laquelle est détaillé le déroulement du séminaire : disposition de la salle, menu, heure d’arrivée des participants…il fait le relais entre la réception, la restauration, les étages, la sécurité. Jusqu’à la facturation et même après l’événement, le commercial hôtellerie doit s’assurer de la satisfaction du client et traiter les éventuelles réclamations. Il est également chargé de relancer les clients pour d’autres manifestations.

 

La formation

Comment devenir commercial hôtellerie ?

Un diplôme de gestion hôtelière est indispensable pour devenir commercial hôtellerie. Le niveau bac+2 BTS Hôtellerie, Tourisme ou Action commerciale constitue le profil-type. Dans la région Nord – Pas de Calais et Picardie, plus d’une dizaine de lycées proposent cette formation. Les langues vivantes sont également très importantes dans ce domaine : langue du pays et maîtrise de l’anglais courant sont obligatoires. Une troisième langue est un plus.

 

La remunération

Le salaire du commercial hôtellerie

Le salaire d’un attaché commercial séminaires et banquets débutant tourne autour de 1 700 à 1 800 euros nets. Il évolue ensuite en fonction de l’expérience et de l’entreprise qui l’emploie.

 

Les conseils

Le premier contact avec le client est important, même au téléphone, il doit sentir qu’on le reçoit avec le sourire ! Le commercial hôtellerie doit donc avoir la fibre commerciale et le sens de l’accueil, savoir négocier et vendre son produit en s’adaptant à la diversité et aux attentes de la clientèle. Il doit être disponible, réactif et garder la tête froide pour gérer convenablement toute la logistique. À Lille, le tourisme d’affaires est en pleine expansion, les occasions d’entrer dans le métier sont nombreuses !

 

A voir également