Assistant du service social

Domaine d'activité : Social
Centre d'interêt :  
Etre en contact avec les autres
Convaincre vos interlocuteurs
La fonction

L’ASS intervient auprès de personnes confrontées à des difficultés familiales, professionnelles, financières, scolaires ou médicales. Il leur apporte un accompagnement psychologique, social et matériel, pour les aider à retrouver leur autonomie. Il conseille et propose un dispositif d’aide adapté à chaque situation. Il engage les interventions de médiation nécessaires, comme la constitution de dossiers ou les démarches administratives. Le métier a tendance depuis quelques années à se spécialiser, avec l’apparition d’assistantes sociales qui ne s’occupent que des dossiers RMI (Revenu Minimum d’Insertion), ou l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) ou encore de l’accompagnement social du logement. Il peut exercer dans une collectivité locale, une association, dans un ministère, un établissement public…

La formation

L’admission dans les écoles se fait sur concours (il y a 3 écoles dans le Nord Pas de Calais et 1 seule en Picardie, l’IRFFE d’Amiens. Les candidats doivent être titulaires du baccalauréat (ou équivalent) ou d’un Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU). S’ils ne remplissent pas ces conditions, ils peuvent aussi passer l’examen de niveau organisé par la DRASS. Le diplôme d’état d’assistant de service social (DEASS) s’obtient ensuite en trois ans et permet d’exercer dans le privé. Pour exercer dans la fonction publique, il faudra encore passer un concours supplémentaire.

La remunération

On arrive à dégager une fourchette qui va environ de 1250 € net en début de carrière à 2220 € en fin de parcours. Si les salaires sont un peu plus bas dans la fonction publique, les primes y sont plus nombreuses que dans le privé et ceux qui occupent des fonctions d’encadrement peuvent gagner jusqu’à 3000 €).

Les conseils

Il ne suffit pas d’avoir le contact facile pour faire un bon ASS. Il est avant tout un technicien, qui a une excellente culture juridique, administrative et législative. C’est un métier exigeant, qui demande maturité et résistance morale tant certaines situations sont difficiles (maltraitances, expulsions, détresse des familles…). Esprit volontaire, initiative et équilibre personnel sont aussi des mots clés de ce métier. Malgré l’augmentation des quotas, les ASS sont en déficit d’effectifs : vous avez donc toutes les chances de trouver rapidement du travail.

A voir également