Analyste Programmeur

Domaine d'activité : Informatique
Centre d'interêt :  
Manipuler des chiffres
Concevoir ou améliorer des choses
La fonction

Aussi appelé développeur, l’analyste programmeur conçoit ou améliore des programmes informatiques. Concrètement, il rédige des lignes de code en langage informatique (Java, C++, PHP…). Sous la direction d’un chef de projet, il participe à l’analyse des besoins du client. Une fois l’application terminée, il la teste, rédige les notices techniques, forme les futurs utilisateurs et assure la maintenance de son produit. L’analyste programmeur peut travailler dans une entreprise spécialisée en informatique (SSII), chez un éditeur de logiciel ou au sein du service informatique d’une grande entreprise. Il peut également travailler chez le client, pour des missions plus ou moins longues. L’informatique étant présent partout, ses programmes peuvent être à destination de secteurs d’activités aussi variés que les finances, l’agriculture, la santé, l’automobile ou le tourisme.

La formation

Au niveau bac+2, le BTS informatique de gestion proposé par plus d’une vingtaine de lycées dans la région prépare au métier d’analyste programmeur, tout comme le DUT informatique dispensé dans les IUT de la région. Pour les étudiants qui souhaitent obtenir un bac+5, un troisième cycle en université (par exemple un master sciences et technologies avec une mention en informatique) ou une école d’ingénieurs en informatique (type Télécom Lille 1, ENSIAME, ITII…) permettent d’accéder plus rapidement à des postes d’encadrement.

La remunération

Un analyste programmeur débutant gagne environ 2 000 euros bruts par mois. L’expérience aidant, il peut espérer gagner 2 800 euros bruts par mois. A terme, il peut convoiter un poste à responsabilité et devenir chef, voire directeur de projet (5 000 euros brut par mois en fin de carrière).

Les conseils

L’analyste programmeur possède de très bonnes connaissances en informatiques et maîtrise parfaitement plusieurs langages informatiques. Il fait preuve de rapidité, de rigueur et de réactivité dans l’exécution de son travail. L’organisation et l’adaptation sont également essentielles. L’analyste programmeur se rend régulièrement chez les clients, pour effectuer de la maintenance ou pour former du personnel. Il doit donc savoir communiquer, être pédagogue et synthétique. Enfin, le monde de l’informatique étant en perpétuel mouvement, il se tient à jour des dernières évolutions technologiques.

A voir également