Ingénieur chimiste

Domaine d'activité : Chimie
Centre d'interêt :  
Manipuler des chiffres
Concevoir ou améliorer des choses
La fonction

Sa mission est de concevoir et de tester les matières et composants de notre quotidien. Il intervient à différentes étapes de la vie de ces produits : recherche et développement, production, contrôle qualité, technico-commercial. Dans un bureau d’études et de génie chimique, il conçoit les appareillages en vue de la fabrication de produits alimentaires, parfums, et définit des processus. En laboratoire, il trouve des molécules, ou formule de nouveaux produits, analyse les matières premières et les produits finis. En production, il peut encadrer une équipe. Il a aussi un rôle important à jouer en sécurité, hygiène, assurance qualité, gestion de l’environnement. On le retrouve dans la chimie lourde, fine et dans la parachimie. L’ingénieur chimiste analyse, interprète des résultats et rédige ensuite des notes techniques et des rapports, des protocoles d’utilisation des matériels. Il effectue également une veille scientifique.

La formation

Si les universités offrent des cursus complets en chimie, l’industrie chimique semble privilégier l’embauche de jeunes ingénieurs sortis d’écoles. On les retrouve dans la région à Villeneuve d’Ascq (Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Lille), à Valenciennes (Institut des Sciences et Techniques) et Lille (Haute Etudes d’Ingénieur). Par ailleurs, il est possible d’intégrer une école après avoir validé une licence (BAC + 3) mentions chimie, physique et chimie, sciences pour l’ingénieur (Lille 1, Université d’Artois,Université Catholique de Lille), un DUT (BAC +2) de technologie chimie/génie chimique (Lille 1) ou un BTS (BAC +2) chimiste, peinture, encres et adhésifs  au lycée de l’Escaut à Valenciennes.

La remunération

Dans le secteur privé il est 2800 euros brut par mois et dans le public de 1713 euros brut par mois pour un ingénieur d’études. Dans la recherche, un ingénieur chimiste peut espérer toucher jusqu’à 1965 euros brut par mois

Les conseils

En plus de ses connaissances techniques et scientifiques l’ingénieur doit posséder des qualités telles que la rigueur scientifique, le sens de l’organisation, la capacité d’adaptation et l’esprit d’invention. L’ouverture d’esprit, l’aptitude au dialogue, à l’animation et à la coordination d’équipe sont également nécessaires. Quel que soit son lieu de travail, la maîtrise de l’anglais technique est indispensable.

A voir également