Infirmier

Domaine d'activité : Paramédical
Centre d'interêt :  
Etre en contact avec les autres
Prendre des initiatives
La fonction

L’infirmier effectue les soins qui sont de nature préventive, curative ou palliative afin d’améliorer, de maintenir et de restaurer la santé. Il collabore avec toute l’équipe soignante, dont les aides-soignants qu’il supervise. L’infirmier ne peut pas prescrire de médicament, c’est ce qui le distingue du médecin. Il ne peut intervenir que sur son ordre et son accord. Au niveau administratif, il qui gère la surveillance des équipements, la gestion des stocks de médicaments et des dossiers. De plus, il établit les plannings de soin en fonction des prescriptions médicales et s’occupe de la prise de rendez-vous après d’autres services et des formalités d’admission des patients.

La formation

Une formation ST2S (BAC) est vivement recommandée car elle multiplie les chances d’admission à l’un des 330 Institut de Formation aux Soins Infirmiers (IFSI). Des écoles comme Maestris Prépa (Dunkerque, Cambrai, Lille), le Centre de Préparation aux Concours Médicaux et Paramédicaux (Lille) et l’Ecole Kienz (Marq-en-Baroeul) proposent une préparation à leur concours. Dans la région on peut trouver ces instituts à Armentières, Cambrai, Dunkerque, La Madeleine, Mons-en-Baroeul et Roubaix. Ils délivrent le diplôme d’Etat d’infirmier, désormais reconnu au niveau BAC +3. Une fois diplômé on peut choisir de se spécialiser, comme le propose l’Institut de Formation en Soins Infirmiers de l’Etablissement Public de Santé Mentale de l’Agglomération Lilloise de Saint-André ou l’Institut de Formation en Soins Infirmiers – Centre Hospitalier d’Arras.

La remunération

Le salaire débutant est de 1 551 euros bruts par mois. Le plein emploi est assuré, le secteur paramédical étant en pleine expansion, la profession bénéficie du taux de chômage le plus faible.

Les conseils

Les sens du dialogue et d’observation sont très importants. L’infirmier doit toujours être en bonne santé pour résister aux conditions physiques du métier. La vigilance est également d’ordre car il faut savoir quand intervenir et interpeller le médecin.

A voir également