Auxiliaire de puériculture

Domaine d'activité : Paramédical
Centre d'interêt :  
Etre en contact avec les autres
La fonction

Dans une maternité ou un centre hospitalier, l’auxiliaire de puériculture donne les soins courants aux nouveaux nés ou aux enfants en bas âge. Il surveille leur courbe de poids et de température, veille à leur hygiène, et prépare les biberons. Il accompagne aussi la maman dans son apprentissage de soins. Enfin, c’est lui qui assure l’entretien de la chambre de l’enfant et du matériel utilisé. Dans une crèche, le rythme de l’auxiliaire de puériculture suit celui des enfants. Il veille à leur hygiène et à leur alimentation, et apprend l’autonomie aux plus grands. L’organisation de jeux et d’activités d’éveil constitue un autre pôle important de son travail. Il permet de développer la socialisation de l’enfant avant son entrée à l’école. L’auxiliaire travaille le plus souvent dans une équipe pluri professionnelle et dans des structures sanitaires ou sociales, en collaboration et sous la responsabilité de l’infirmier ou de la puéricultrice.

La formation

Le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (BAC +1) est obligatoire pour exercer cette profession. Il faut être âgé de 17 ans au moins à l’entrée en formation. Dans la région, l’Institut Régional de Formation Sanitaire et Social de Tourcoing, Arras, Béthune et le lycée Anatole France de Lillers délivrent ce diplôme. Les stages ont une grande importance dans la formation.

La remunération

Le salaire débutant est de 1 400 euros net par mois. Un auxiliaire de puériculture peut espérer toucher 2 300 euros en fin de carrière. Les débouchés diffèrent selon la région, le type de structure ou de service.

Les conseils

Patience, disponibilité et douceur sont requises pour travailler toute la journée avec des enfants en bas âge. De même, une bonne santé et un solide équilibre psychologique sont nécessaires pour s’investir dans ce métier. Pour proposer et mener à bien des activités éducatives, l’esprit d’initiative, le dynamisme et l’autorité sont les bienvenus. L’imagination et les aptitudes à l’animation doivent êtres complétés par un grand sens des responsabilités, une rigueur et une attention à tout instant.

A voir également