Métiers pour travailler avec les animaux : quelles formations ?

Vous rêvez d’un métier avec des animaux ? Vous cherchez une formation pour pouvoir travailler en relation avec des animaux ? Zoologiste, maître chien, éthologue ou vétérinaire : voici quatre métiers avec des animaux qui ne peuvent que vous intéresser !

Métier-avec-animaux

Métier avec les animaux : le vétérinaire est une profession qui fait rêver de nombreux jeunes. Les formations peuvent s’avérer difficiles.


Un métier pour soigner les animaux : Vétérinaire

Parmi les métiers qui font rêver ceux qui souhaitent travailler avec des animaux, le métier de vétérinaire arrive en pôle position. Le vétérinaire diagnostique, soigne et opère les animaux, qu’ils soient domestiques ou sauvages.
Qualités requises : le vétérinaire doit être capable de travailler avec des animaux, de les manipuler sans crainte et avec assurance. Il doit être rigoureux, habile et disponible (ex : urgences).
Quelles études ? Afin de devenir vétérinaire, il est nécessaire d’obtenir le Diplôme de Docteur vétérinaire dans l’une des quatre Écoles Nationales Vétérinaires (ENV Lyon, Nantes, Toulouse ou Maisons-Alfort, la plus proche de la région Hauts-de-France). Elles sont accessibles sur concours à partir du Bac+2 (il est conseillé d’intégrer une formation scientifique au préalable). Les études de vétérinaire durent en moyenne 7 ans avant d’avoir le droit de débuter dans la profession. L’étudiant peut aussi choisir de se spécialiser :
Niveau Bac+8 : certificat d’études approfondies vétérinaires en santé publique animale ou pathologie animale et régions chaudes.
Niveau Bac+9 : diplôme d’études spécialisées vétérinaires en chirurgie des animaux de compagnie ou élevage et pathologie des équidés ou ophtalmologie vétérinaire ou encore en sciences de l’animal de laboratoire.

A lire également :
Zoom : Les écoles vétérinaires en Belgique
Zoom métier : Comment devenir vétérinaire ?
Zoom : Les concours des écoles vétérinaires

 

moteur-de-recherche

Étudier les animaux : découvrez le top 8 des métiers

 

Le métier de Zoologiste

Le zoologiste est un chercheur spécialisé en biologie animale. Il alterne entre études sur le terrain ou travail avec les animaux et analyses en laboratoire.
Qualités requises : Pour bien étudier les animaux, le zoologiste doit être patient, persévérant, rigoureux et polyvalent. Il doit avoir des qualités d’endurance et un excellent sens de l’orientation.
Quelles études ? Une licence Sciences de la Vie à l’université Lille 1 puis en enchaînant avec un master dans le domaine de la biologie, toujours à Lille 1. Ou encore, les écoles vétérinaires (voir métier vétérinaire) en préparant un Certificat d’Études Approfondies Vétérinaires (CEAV) puis, en 3 ans, un Doctorat de Zoologie.

 

Éthologue : un métier alliant animaux et stats

Le métier d’éthologue est peu connu. L’éthologue est un scientifique qui étudie le comportement des animaux via les animaux eux-mêmes ainsi que les statistiques.
Qualités requises : l’éthologue doit être appliqué, patient, avoir le sens de l’observation, et surtout, il doit être curieux car c’est avant tout un chercheur.
Quelles études ? Là encore, après avoir effectué une licence de Biologie à Lille 1, vous pourrez vous diriger vers un master d’Éthologie, disponible uniquement à l’université de Paris XIII, le plus proche de la région, ou à l’université de Rennes 1.

 

Travailler avec les chiens : maître chien

Le maître chien travaille en binôme avec son chien. Ensemble, ils effectuent des missions de surveillance publique, de secours aux personnes ou de sécurité privée.
Qualités requises : le maître chien doit être patient, avoir une bonne condition physique et savoir faire preuve de sang-froid lors de situations dangereuses.
Quelles études ? Afin de devenir agent cynophile, il faut au minimum être titulaire du Certificat de Qualification Professionnelle d’Agent de Sécurité Cynophile (CQP ASC).
Autre recours, l’armée de terre, l’armée de l’air, la marine nationale, la gendarmerie, la police et enfin les sapeurs-pompiers forment des maîtres chiens, après recrutement, qui seront destinés à leurs propres besoins. Cependant, les postes sont très peu nombreux.

 

Accompagnateur équestre

Il organise et encadre des ballades ou randonnées à cheval et veille au bon déroulement de celles-ci. L’accompagnateur a pour rôle de faire découvrir au public la nature et le cheval. Son lien avec l’animal est très fort puisqu’il est responsable de la sécurité des cavaliers. Charge à lui de proposer un parcours adapté au niveau des cavaliers. Véritable passionné, l’accompagnateur équestre peut travailler dans un centre affilié à la Fédération Française d’Équitation (FFE), un club de vacances ou un organisme de tourisme.

Qualités requises : être majeur, autonomie, pédagogue, aimer le travail saisonnier (principalement de mai à septembre et pendant les vacances scolaires)

Quelles études ? Il faut être titulaire du titre à finalité professionnelle d’accompagnateur de tourisme équestre (ATE), titre de niveau IV, qui permet d’exercer le métier en autonomie. Pour l’obtenir, il faut être âgé d’au moins 18 ans et être licencié de à la FFE. Le candidat doit disposer d’un « galop fédéral 6 » et compter à son actif un nombre de jours minimum de randonnée. Pour plus d’infos, rapprochez-vous du comité régional d’Équitation du Nord – Pas-de-Calais.

L’éducateur de chiens guides d’aveugles forme la personne à se déplacer avec l’animal, il effectue aussi un suivi régulier

Éducateur de chiens guides d’aveugles

Son rôle est de remettre un chien éduqué à des personnes en situation de handicap, le plus souvent souffrant d’une déficience visuelle. Il intervient en complément du moniteur qui a préalablement éduqué le chien et accompagne pendant plusieurs jours la personne handicapée. L’éducateur de chiens guides d’aveugles forme la personne à se déplacer avec l’animal, il effectue aussi un suivi régulier pour évaluer comment se comporte le chien avec la personne.

Qualités requises : capacité d’écoute, dialogue, contact humain

Quelles études ? L’association de formation aux métiers du handicap visuel par l’aide animalière (AFH2A) propose en alternance une formation de quatre ans sur deux niveaux : d’abord une formation de moniteur (2 ans) puis une formation d’éducateur (2 ans) pour aboutir sur le titre d’éducateur de chiens guides d’aveugles (niveau bac +2).

Pour se former, il existe une école dans la métropole lilloise : les centres Paul Corteville – École du Nord de France à Roncq.

À noter aussi que la formation d’éducateur de chiens guides d’aveugles permet l’obtention du titre d’éducateur de niveau III inscrit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Renseignez-vous aussi auprès de la a Fédération française de l’association de chiens guides d’aveugles.

 

Éleveur animalier

Il s’agit tout simplement de s’occuper des animaux (moutons, vaches, volailles, poissons…) bien souvent à des fins commerciales. L’éleveur a pour missions de nourrir les bêtes, les soigner, veiller à leur santé.

Qualités requises : travailler en extérieur, connaissances en agriculture et agroalimentaire, flexibilité et disponibilité

Quelles études ? Le niveau requis pour exercer le métier d’éleveur animalier varie du CAP au niveau bac +2. Le BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole) production animale est un bon moyen d’accéder au métier, il existe un établissement au CFA Agricole de Radinghem (62).

 

Aquaculteur

C’est en réalité un éleveur de poissons en eau douce ou en eau de mer. Il intervient dans quatre spécialités : l’élevage de poissons, les crustacés, les algues ou les mollusques. Sa mission principale est de produire des œufs et des alevins destinés à la vente auprès des poissonniers, restaurateurs ou consommateurs.

Qualités requises : connaissances en biologie, bonne condition physique, maîtrise des règlementations en vigueur.

Quelles études ? Possibilité de faire un bac pro Cultures marines ou un BTSA Aquaculture au Lycée de Coulogne (près de Calais). Le lycée maritime de Boulogne-sur-Mer – Le Portel propose des formations en lien avec ce métier.

 

Vendeur animalier

Il officie dans un magasin de vente d’animaux vivants de compagnie ou dans un rayon animalerie de grand magasin. Comme n’importe quel vendeur, sa mission est de conseiller et renseigner les clients. Il doit également entretenir les locaux et les cages pour animaux, veiller au nettoyage de ses dernières ; un critère déterminant pour faciliter la vente. Beaucoup d’animaleries cherchent des vendeurs spécialisés dans une ou plusieurs espèces d’animaux.

Qualités requises : conseil, contact humain, soin, rigueur.

Quelles études ? Un BTSA technico-commercial, spécialité animaux d’élevage et de compagnie ou un autre BTS dans le domaine commercial ou de la vente peut parfois suffire. En dessous du bac + 2, il est possible de faire un bac professionnel technicien conseil-vente en animalerie.

 

Jobs étudiants avec les animaux

Vous hésitez encore à faire de votre passion avec les animaux votre futur métier ? Ces deux jobs étudiants avec des animaux peuvent être un moyen de vous tester afin de savoir si côtoyer des animaux au quotidien est fait pour vous. Ils sont très connus et peuvent être des sources de revenus le temps de vos vacances, histoire de joindre l’utile à l’agréable.

Pet sitter

Job étudiant parmi les plus répandus dans la région Hauts-de-France, une simple annonce sur les réseaux sociaux peut suffire. Le pet sitter consiste à garder à votre domicile les animaux domestiques que l’on vous confie (départ en vacances, etc.). Balades et gardes au domicile rythmeront vos journées.

Toiletteur d’animaux

La principale mission du toiletteur d’animaux consiste à laver et nettoyer les poils des animaux de compagnie, effectuer les coupes adaptées à chaque race. Afin de décrocher ce job n’hésitez pas à déposer vos CV et lettres de motivations dans les salons de toilettage.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires

Vos commentaires