Commerce et distribution

Commerce et distribution

Avec trois millions de salariés le secteur du commerce et de la distribution reste très porteur en France. Si la vente évolue, avec par exemple le e-commerce, des débouchés sont assurés à tous les niveaux de qualification, du bac+2 au bac+5.

Le secteur du commerce est particulièrement porteur d’emplois, ce que l’avènement du e-commerce n’a fait que renforcer. Les métiers sont variés, de la vente au marketing en passant par le management, et sont accessibles à divers profils de divers niveaux de formation après le bac.

Les métiers

Au sein d’une société dite de consommation, le commerce occupe une place de premier plan. Le secteur se porte bien et pourrait atteindre jusqu’à 70 000 créations d’emplois d’ici 2016. La grande distribution regroupe 150 métiers différents et près de la moitié de ses recrutements touche les jeunes diplômés de bac +2 à bac +5 selon le poste. Le secteur français regroupe plus de 11 250 points de vente et emploie près de 636 000 personnes. Le e-commerce quant à lui contribuent largement à élargir les recrutements et diversifie davantage les métiers : trafic managers, business developpers, chargés de contrôle de transactions, responsables marketing… Il y en a pour tous les goûts.

 

Des formations à tous les niveaux

Plusieurs bac+2 forment aux métiers du commerce : BTS technico-commercial, négociation et relation client, management des unités commerciales, DUT techniques de commercialisation… Certains de ces cursus proposent déjà des spécialisations. Mais la tendance est à la poursuite d’études, vers les bac+3 comme la licence professionnelle distech, dispensée à l’Institut d’Administration des Entreprises de Lille. L’Institut du Marketing et du Management de la Distribution propose quant à lui des cursus jusqu’au master, très appréciés des recruteurs. Les grandes écoles de commerce proposent également des spécialités en commerce et distribution. Certaines sont accessibles directement après le bac. Pour les plus prestigieuses, le passage par une classe préparatoire est obligatoire. Enfin nombre d’entre elles recrutent des étudiants de niveau bac+2 ou bac+3 par le biais des admissions parallèles.

Zoom :

Un campus de la distribution à Roubaix

En 2012 Roubaix accueillera un campus international des métiers de la distribution. Il hébergera, entre autres, un pôle de formation consacré aux métiers de la distribution et de la vente à distance, avec l’implantation de l’Institut du Marketing et du Management de la Distribution, de l’IUT C de Lille 2 ou encore l’UFR LEA (Langues Etrangères Appliquées) de Lille 3. Un pôle recherche et un incubateur d’entreprises devraient également s’implanter sur le campus.

Parcours fléché : Responsable marketing

En charge du service marketing de l’entreprise, il établit la stratégie marketing en analysant les besoins des clients et les réponses de la concurrence. Il doit ensuite définir le positionnement de son produit, la communication à mettre en place et la politique commerciale à suivre. Il est généralement recruté à bac +5 après une école de commerce, d’ingénieurs ou un Master pro avec une spécialisation marketing.

En savoir plus :

Le guide des admissions parallèles en école de commerce, Guide l’Etudiant n° 228
Bien choisir son école de commerce et sa filière d’économie-gestion à la fac, Guide l’Etudiant n°203



A voir également

Comptabilité, banque, finance

Publié le 11/02/2013
1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5
Si l’on parle bien de crise financière, ce ne sont pas pour autant les métiers de la finance qui figurent en ligne de front. Profondément ancré dans la société moderne, le « monde de la...

L’économie et la gestion

Publié le 11/02/2013
Les filières d’économie-gestion ont des débouchés dans de nombreux domaines. Elles constituent donc une voie en or et très appréciées par les bacheliers. Attention, le niveau demandé...

Laisser un commentaire




six − = 3

*champs obligatoires