Comment devenir enseignant ?

L'enseignementL’enseignement et les sciences de l’éducation

Des départs en retraite prévus en nombre, des places au concours pas toujours pourvues, et des emplois d’avenir : l’éducation Nationale recrute ! « Engagez-vous ils disaient ! » Mais attention, être enseignant demande passion et vocation. Si c’est votre cas, rejoignez vite le million d’enseignants en exercice !

 

Enseigner dans le primaire
et le secondaire (public)

Désormais les futurs professeurs sont formés dans les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE). Mode d’emploi !

• Le M1 et les concours

Depuis la rentrée 2014, la formation des enseignants adopte sa nouvelle formule. Désormais, le concours intervient en fin de M1, master MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation), une intense année de préparation ! « Il faut à la fois obtenir le master ET le concours ! »

    •• Le concours pour enseigner dans le primaire

Le concours de recrutement de professeurs des écoles (CRPE) permet de travailler avec des enfants de 2 à 11 ans, de la première année de l’école maternelle à la dernière année de l’école élémentaire.

    •• Les concours pour enseigner dans le secondaire

Côté second degré, il existe plusieurs concours :
• CAPES
pour le collège et le lycée,
• CAPET
pour les lycées techniques,
• CAPLP
pour les lycées pro,
• CAPEPS
pour devenir professeur d’éducation physique et sportive.

• Le Master 2

Durant le M2, les étudiants alternent cours et stages : lundi, mardi devant les élèves, et jeudi et vendredi sur les bancs de l’ESPE, « un vrai lien entre terrain et théorie », s’enthousiasme Carole Vallet. « Ils ont une classe dès le début d’année, et font partie du personnel de l’école. Mais ne sont pas lâchés dans la nature, avec un tuteur sur le terrain et un au sein de l’ESPE. » Un nouveau système qui prend effet en cette rentrée. Autre avantage pour les étudiants : le travail à mi-temps dans les écoles est payé à temps plein. Quelles qualités pour devenir professeur ? «  On ne fait pas ce métier pour les vacances ! On est professeur 24h/24, 365 jours par an ! On a toujours la tête dedans ! Il faut une bonne maîtrise de la langue française, et une bonne culture générale. Le master demande beaucoup de travail », met en garde la responsable du site d’Outreau. Mais ajoute : « un métier pour lequel il faut être passionné et motivé. Les élèves qui vous regardent avec des yeux pétillants, toute une classe qui sait lire à la fin de l’année, c’est magique ! »

 

Les autres concours

Ceux qui souhaitent devenir Conseiller Principal d’Éducation (CPE) doivent obtenir le concours dédié, même tarif pour les aspirants Conseillers d’Orientation Psychologue (COP). Pour enseigner dans le supérieur, il faudra poursuivre ses études jusqu’au doctorat et briller en thèse, ne pas hésiter à prendre un poste de chargé de TD, et avoir la chance de décrocher un poste d’enseignant-chercheur, denrée plutôt rare ! Il est également possible de passer l’agrégation (qui permet également d’enseigner dans le secondaire, en BTS et en prépa), ou d’intégrer l’une des trois écoles normales supérieures, ENS (Paris, Lyon, Cachan), élitistes mais voie royale pour enseigner dans le supérieur !

 

 

Enseigner dans le privé

Le fonctionnement de la formation des enseignants est identique dans le privé, mais avec son propre vocable : on se forme à l’IFP, l’Institut de Formation Pédagogique, en parallèle du master MEEF, on passe le CAFEP pour enseigner dans le secondaire, et le CRPE (concours de recrutement de professeurs des écoles) pour le primaire.
www.ifp-npdc.fr



A voir également



Laisser un commentaire



*champs obligatoires