Plan d’apprentissage : 17 000 nouveaux apprentis d’ici 5 ans

L'apprentissage permet de cumuler expérience professionnelle et rémunération.

L’apprentissage permet aux jeunes de cumuler expérience professionnelle et rémunération.

 

Le conseil régional a officiellement validé la création du Plan d’apprentissage qui sera mis en place à partir du mois de juin 2016. Objectif affiché : augmenter sensiblement le nombre d’apprentis et valoriser ce parcours d’excellence.

 

Aussitôt annoncé, aussitôt fait. Quatre mois après avoir fait de l’apprentissage un cheval de bataille pour la campagne aux élections régionales, Xavier Bertrand, le président de région, a validé la mise en place du Plan d’apprentissage.

Ce dispositif prévoit d’augmenter sensiblement le nombre d’apprentis dans les Hauts-de-France et donc de le faire passer 33 000 actuellement, à 50 000. Mais l’objectif n’est pas que quantitatif, il doit permettre aussi de valoriser les parcours en apprentissage qui demeurent une voie d’excellence et un tremplin pour l’insertion sur le marché du travail.

À l’exception de l’Alsace, les Hauts-de-France sont à ce jour l’unique région à pratiquer une politique volontariste de ce type

« L’apprentissage est une filière d’excellence, qui peut amener jusqu’au grade d’ingénieur ou aux portes des grandes écoles de commerce », confirme Sébastien Huyghe, vice-président en charge de l’apprentissage au Conseil Régional. « À l’exception de l’Alsace, les Hauts-de-France sont à ce jour l’unique région à pratiquer une politique volontariste de ce type en ce qui concerne l’apprentissage », précise Gérald Darmanin, vice-président du conseil régional chargé des transports.

Du gagnant-gagnant

C’est aussi un moyen pour le jeune d’acquérir une expérience pratique et technique sur le terrain supérieure et de bénéficier d’une source de revenu. C’est aussi un bon compromis pour l’employeur qui voit au travers de l’apprenti, l’opportunité de former son futur employé en fonction des besoins futurs de son entreprise.

Les mesures phares du Plan d’apprentissage

  • Une aide d’initiative régionale de 3 000 euros sera reversée pour tout employeur (privé ou public de moins de 250 salariés) qui décide de recruter un apprenti à partir de juin 2016.
  • Des services mis en place pour accompagner les entreprises et sensibiliser le public sur les bienfaits de l’apprentissage qui souffre encore d’un déficit d’image auprès des jeunes et des parents; il sera en lien direct avec le dispositif Proch’emploi crée par la région.
  • Un numéro vert spécial sera dédié (0 800 02 60 80, du lundi au vendredi de 8h à 18h).
  • Mise en place d’une carte des formations par apprentissage
  • Soutien des apprentis dans leur parcours de formation (aide à l’équipement, à la mobilité et à l’herbgement…)

On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires