Comment faire ses études en alternance ?

questceque-alternance

 

Choisir l’alternance pour faire ses études : une option qui séduit de plus en plus d’étudiants, soucieux d’acquérir diplôme, expérience et rémunération !

 

Qu’est-ce que l’alternance ?

• L’alternance vous propose « d’alterner » les périodes de cours avec les périodes en entreprise pour obtenir un diplôme.
Selon les formations, le rythme varie (3 jours en entreprise / 2 jours de cours ; 1 semaine en entreprise / 1 semaine de cours…)

• Lorsqu’un étudiant choisit de faire ses études en alternance, il est rémunéré : Retrouvez ici le tableau de rémunération 2016 de l’alternance ci-dessous.

• L’alternance comprend deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Voir ci-dessous

 

Si les deux dispositifs affichent des points communs (un contrat de travail, une rémunération et une formation gratuite), les différences sont bien réelles.

 

Quelles sont les différences entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation ?

Si les deux dispositifs affichent des points communs (un contrat de travail, une rémunération et une formation gratuite), les différences sont bien réelles :
• Le contrat d’apprentissage est diplômant : il débouche sur un diplôme d’Etat (CAP, BTS, Licence, Master,…)
• Le contrat de professionnalisation est qualifiant : il atteste que l’on a acquis une qualification professionnelle reconnue (un diplôme ou un titre professionnel enregistré dans le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ; un certificat de qualification professionnelle (CQP) ; une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale).

==> Le contrat d’apprentissage

POUR QUI ? Les jeunes de 16 à 25 ans. Possibilité de repousser la limite d’âge à 30 ans dans certaines situations (renouvellement d’un contrat pour préparer une formation de niveau supérieur, situation de handicap…).
QUELLE FORMATION ? Il est possible de préparer un diplôme du CAP au master, ou un titre inscrit au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles).
OÙ SE FORMER ? un CFA, une section d’apprentissage en lycée professionnel ou à l’université.
QUELLE DURÉE ? Le contrat de travail est signé pour une période de 1 à 3 ans. Sa durée peut être prolongée
QUAND ? Pour une rentrée le 1er septembre, le contrat doit être signé entre le 1er juin et le 1er décembre.
QUI PEUT VOUS RECRUTER ? Tous les employeurs, y compris les entreprises publiques.
QUEL SUIVI ? La formation se déroule dans un CFA. Elle est soumise au contrôle de l’Éducation nationale et de la Région. Du côté de l’entreprise, un maître d’apprentissage encadre l’apprenti.
QUEL SALAIRE ? (voir tableau). La scolarité est gratuite, financée par l’employeur et la Région.

==> Le contrat de professionnalisation

POUR QUI ? Les jeunes entre 16 et 25 ans, les demandeurs d’emploi, sans limite d’âge (contrat de professionnalisation adulte).
QUELLE FORMATION ? Il s’agit souvent de formations courtes adaptées aux besoins des entreprises. Elles débouchent sur un certificat reconnu par la profession (certificats de qualification professionnelle, un titre ou un diplôme de l’Éducation nationale).
OÙ SE FORMER ? Organismes de formation publics ou privés.
QUELLE DURÉE ? La durée du contrat est comprise entre 6 et 12 mois. Si la branche professionnelle a signé un accord, la durée du contrat peut être portée à 24 mois.
QUAND ? Ce type de contrat peut être conclu à tout moment de l’année.
QUI PEUT VOUS RECRUTER ? Toutes les entreprises (à l’exception des entreprises publiques).
QUEL SUIVI ? Du côté de la formation, c’est aux branches professionnelles de valider les organismes avec lesquels elles travaillent.
QUEL SALAIRE ? (voir tableau).

Les-salaires-2016-contrat-pro-apprentissage

 

 

Les salons de l’Apprentissage et de l’Alternance

Outre la possibilité de peut-être décrocher un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation auprès d’une entreprise, le salon de l’apprentissage et de l’alternance de Lille et le salon de l’apprentissage et de l’alternance d’Amiens vous permettront de trouver les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur l’apprentissage et l’alternance. Comment fonctionne l’alternance et l’apprentissage, comment trouver une formation, comment trouver une entreprise, quels sont les différents types de contrat (contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage)…

 

Quelles formations peut-on faire en alternance ?

• Il est possible de préparer des diplômes de tout niveau, du CAP au Bac+5.

• Certaines filières, comme le droit ou la médecine, ne sont pas éligibles à l’alternance. Impossible de devenir magistrat, avocat, médecin ou pharmacien par la voie de l’alternance. Idem pour les classes préparatoires aux différents concours (grandes écoles, écoles paramédicales et médicales), qui relèvent exclusivement de la formation à plein temps.

 

Quels sont les avantages de l’alternance ?

• L’alternance permet donc de mettre en pratique en entreprise ce qui a été appris en cours. Elle réconcilie la théorie avec la pratique !

• L’alternance est un véritable ascenseur social et un levier de poursuite d’études pour des étudiants de conditions modestes.

• L’alternance est une façon d’entrer progressivement dans la vie active.

• Pour certains jeunes hermétiques aux enseignements traditionnels dispensés dans les salles de classe et les amphis, l’alternance est la solution idéale.

• L’alternance permet d’acquérir une expérience professionnelle sans commune mesure avec les stages proposés par la voie classique.

• Le contrat en alternance débouchae souvent sur un CDI.


Quels sont les inconvénients de l’alternance ?

• La contrepartie : l’alternance impose un rythme exigeant et souvent fatigant, des vacances raccourcies. Cela suppose une grande motivation et beaucoup de maturité.

alternance-mode-demploi

 

Un statut de salarié

La formation en alternance repose sur la signature d’un véritable contrat de travail qui place le jeune en situation de salarié. Quelle que soit la nature de celui-ci, contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, il s’agit d’un accord tripartite entre l’apprenti, l’organisme de formation public ou privé (centre de formation d’apprentis, université ou une école), et l’entreprise d’accueil. Son objectif est de permettre à un jeune de suivre une formation générale, théorique et pratique, en vue d’acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme, une certification ou un titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). La durée de la formation peut être comprise entre un et trois ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage (celle-ci peut être adaptée pour tenir compte du niveau initial de compétence de l’apprenti ; la durée maximale peut être portée à quatre ans lorsque la qualité de travailleur handicapé est reconnue à l’apprenti). Pour le contrat de professionnalisation, la durée est comprise entre six à douze mois, avec un temps minimal de formation de 15 %. Ces actions de formation ont une durée comprise entre 15 et 25 % de la durée totale du CDD, sans pouvoir être inférieure à 150 heures. Pour les deux contrats, le temps de travail est identique à celui des autres salariés de l’entreprise incluant le temps de présence en centre de formation.

 

Un emploi à la clé

Souvent utilisée comme un vivier de pré-recrutement, la formation en alternance a pour objectif de conclure sur une embauche. D’après une étude du CEREQ, on constate que plus le niveau de qualification des apprentis est élevé, plus leur taux d’insertion professionnelle est important. D’ailleurs, la majorité des entreprises assimilent le temps passé dans leurs locaux à une longue période d’essai. Près de la moitié des apprentis intègrent leur entreprise d’accueil. Dans le cas contraire, sachez que l’alternance vous offre tout de même, l’opportunité de vous immerger totalement dans le monde du travail. De vous imprégner de son mode de fonctionnement et de ses particularités. Ce qui n’est pas négligeable, surtout lorsque vous allez élaborer votre CV et que vous y afficherez une réelle expérience professionnelle et non quelques mois de stages.

 

Un projet de formation

Se former en alternance relève aujourd’hui d’un choix et d’un engagement. Il est donc indispensable d’affiner un projet de formation. Pour cela vous devez vous interroger sur le diplôme préparé, le niveau de qualification visé et le métier envisagé. Une fois cette première étape réalisée, le choix du centre de formation se fera naturellement. Des milliers d’établissements, publics comme privés, préparent à des diplômes ou à des qualifications en alternance. Si un organisme de formation peut vous mettre en relation avec des entreprises, son rôle est, d’abord, de vous assurer une bonne préparation au diplôme choisi.

 

En chiffre :

En Nord Pas de Calais – Picardie
• 56 CFA
• 552 sites de formation
• 6750 diplômes préparés
• 34 000 apprentis

Le saviez-vous ?

• La région met à votre disposition un numéro vert gratuit pour répondre à toutes vos questions sur l’apprentissage : 0 800 00 59 62
• Pour devenir apprenti, il suffit d’être âgé de 16 à 25 ans au début du contrat d’apprentissage.
• L’apprenti est assuré social. Il bénéficie de la même protection sociale que les autres salariés de l’entreprise.
• Fini les 16 semaines de vacances scolaires, comme tout salarié, l’apprenti bénéficie désormais de la durée légale du congé annuel de 30 jours ouvrables soit 5 semaines pour une période de référence complète de travail.

 


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires