Labels grandes écoles : on vous explique tout !

EQUIS,-AACSB-ou-AMBA

EQUIS, AACSB ou AMBA, Grade de master, Visa… Tous ces labels ont pour objectif de vous aider à choisir votre école. Encore faut-il savoir à quoi ils correspondent…
Pour vous repérer dans la jungle des labels, et comprendre quelles garanties ces Visas, masters et autres accréditations apportent quant à la qualité d’une école, nous vous proposons de les décortiquer. Comment les reconnaître ? Quelles sont leurs valeurs ? On vous dit tout !

 

Master et visa

En France, le sésame absolu est le «grade de master». Seule une quarantaine de business schools peuvent délivrer ce diplôme sanctionnant au moins cinq années d’études après le bac. Pour être habilitée par la Commission d’évaluation des formations et des diplômes de gestion (CEFDG), la formation doit répondre à des critères d’excellence académique, professionnelle et de recherche. Autre reconnaissance, «le visa», qui bénéficie aussi de la garantie de l’État. Une centaine de formations de bac+3 à bac+5 ont obtenu un visa pour une durée de 1 à 6 ans. Comme pour le «grade de master», le visa est accordé à la formation et non à l’établissement.

 

EQUIS, AACSB ou AMBA

«EQUIS, AACSB ou AMBA» : depuis quelques années ces mentions fleurissent sur les plaquettes des business schools. C’est d’ailleurs HEC qui a ouvert le bal en décrochant la première accréditation internationale au début des années 1990. Depuis, d’autres grandes écoles lui ont emboîté le pas, comme l’EDHEC qui obtient EQUIS en 1999, puis l’AMBA en 2003 et l’AACSB en 2005. SKEMA récolte son premier label, EQUIS en 2006 et le second, AACSB en 2014. L’IÉSEG, est quant à elle, la seule école post-bac qui possède la «triple couronne» EQUIS (2012), AACSB (2013) et AMBA (2016).

EQUIS

Label européen prestigieux, EQUIS a pour mission d’évaluer les écoles de commerce dans leur ensemble : formation et recherche, activités pro, responsabilités sociales. Seules les meilleures écoles peuvent l’obtenir (18 écoles en France).

AMBA

D’origine britannique, AMBA accrédite les formations MBA, soit le diplôme international d’études supérieures au niveau le plus élevé des business schools.

AACSB

AACSB est considéré comme un label d’excellence dans le domaine du management, pour l’obtenir les écoles doivent satisfaire à plus de vingt-et-un critères tels que le niveau académique des professeurs, le processus de recrutement des étudiants…
À savoir, ces labels sont attribués pour une durée de 3 à 5 ans à l’école qui l’obtient.

 

En savoir plus :

QUESTE

Les écoles d’ingénieurs font moins la course aux accréditations mais il existe un équivalent du label EQUIS : le label QUESTE (Quality System of European Scientific and technical Education) qui certifie la qualité des écoles d’ingénieurs. À savoir, toutes les formations d’ingénieurs, habilitées par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI), sont également éligibles au label EUR-ACE.
www.cti-commission.fr

RNCP

Créé en 2002, le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) regroupe près de 10 000 diplômes, titres et certifications reconnus par l’État du niveau V (CAP) au I (Bac+5). Il permet de mettre en adéquation les formations avec les postes du marché du travail. Pour un établissement, l’intérêt d’une inscription au RNCP est d’obtenir une reconnaissance de ses diplômes.
www.rncp.cncp.gouv.fr

CGE et CRGE

La Conférence des grandes écoles (CGE) et la Conférence régionales des grandes écoles (CRGE) rassemblent les grandes écoles d’ingénieurs, de management et de haut enseignement multiple ou spécifique, toutes reconnues par l’État et délivrant un diplôme national sanctionnant au moins 5 ans d’études après le baccalauréat.
www.cge.asso.frwww.crge.fr


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires