Que faire après une licence pro ?

licence professionnelle

Créée initialement pour une insertion rapide dans le monde de l’emploi, la licence pro permet aux étudiants de trouver du travail à bac +3. La vocation première de celle-ci n’est donc pas la poursuite d’études : sous certaines conditions, une poursuite en master, en école de commerce ou d’ingénieurs reste envisageable.

 

Intégrer un master après la licence pro

La licence pro permet aux étudiants de rentrer dans la vie professionnelle après un bac +3. L’entrée en master n’est donc pas un droit. Toutefois il est possible d’intégrer certains masters après une licence pro : à condition d’avoir un dossier solide et d’insister sur la cohérence entre cette poursuite d’étude et votre projet professionnel. Seuls 20% des étudiants en licence professionnelle décident de continuer leurs études. Pour se spécialiser dans un domaine, le master est une option envisageable.

 

Intégrer une école de commerce ou d’ingénieurs après une licence pro

Les étudiants les plus motivés peuvent décider d’intégrer une école de commerce ou d’ingénieurs après une licence pro pour intégrer un cursus en 3e année (si elle est post-bac) ou en 1ère année (si elle est post-prépa). Vous pouvez choisir un cursus totalement nouveau, vous spécialiser dans un domaine ou au contraire choisir une formation plus généraliste. Mais attention, les candidatures passent obligatoirement par les admissions parallèles : selon les écoles, les admissions se font sur titre (étude de dossier, entretien) ou sur concours. Dans les deux cas, vous devez montrer votre motivation car les places sont chères.

 

L’alternance

Que ce soit en master ou en école, n’hésitez pas à vous renseigner sur les formations en alternance. Celles-ci permettent de conserver l’aspect « professionnalisant » de la licence pro : vous pourrez ainsi poursuivre vos études, toucher un salaire en gardant un pied dans le monde de l’entreprise.

 

Reprendre une troisième année de licence généraliste

La poursuite d’études est donc envisageable mais assez difficile. Si votre dossier n’est pas assez solide mais que vous souhaitez continuer vos études, vous pouvez également choisir une passerelle à un niveau inférieur, en troisième année de licence généraliste par exemple, dans une filière proche de votre secteur. L’inscription en master sera donc facilitée l’année suivante.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires