Qu’est ce qu’un DUT (Diplôme Universitaire Technologique) ? Définition

définition DUT signification

 

La signification de DUT est “Diplôme Universitaire Technologique”. C’est un diplôme professionnel qui se prépare en deux ans. Plus généraliste que son homologue le BTS, le Diplôme universitaire de technologie rend plus accessible la poursuite d’études.

 

Définition du DUT (Diplôme Universitaire Technologique)

Le diplôme universitaire technologique (DUT) couvre des filières technologiques assez larges. Chacune correspond à une famille de métier comme la chimie, la gestion logistique et transport ou la communication par exemple. Tout comme en BTS, les stages et les travaux pratiques (TD) constituent la composante principale de la formation. C’est pourquoi, les semaines de cours sont très chargées (30 heures par semaine en moyenne). Plus généraliste, le DUT offre moins de spécialités que le BTS (25 pour le DUT contre 80 pour le BTS).

 

Qu’est-ce qu’un IUT ? Définition

Les IUT, dont la signification est “Institut Universitaire de Technologie” sont des établissements d’enseignement supérieur qui dépendent d’une université.
Les IUT (Institut Universitaire de Technologie) permettent de préparer des DUT mais aussi des Licences pro : (formation en 3 ans de niveau L3 dans le système européen LMD)

 

 Tout comme en BTS, les stages et les travaux pratiques (TD) constituent la composante principale de la formation en DUT.

 

moteur-de-recherche

Comment entrer en DUT (Diplôme Universitaire Technologique) ?

Si la plupart des IUT accueille tous les bacheliers (technologique, général ou professionnel), on constate que les effectifs sont composés majoritairement de bac généraux. Mais les bacs technologiques ont également leurs chances à condition de disposer d’un bon dossier scolaire et de se montrer particulièrement motivés. En  effet, l’entrée se fait sur dossier, lettre de motivation, entretien… Comme pour les BTS, des passerelles pour les étudiants de filières classiques vers les IUT sont possibles. Renseignez-vous auprès de votre UFR. A savoir : Accès de droit aux bacheliers technologiques ayant obtenu un bac avec mention bien ou très bien dans le même domaine que le DUT demandé.

 

Faire un DUT en 1 an

Vous pouvez préparer un DUT en un an si vous justifiez d’une ou deux années d’études supérieures, notamment à l’université. Cette filière dite « année spéciale » est également accessible aux titulaires d’un premier DUT ou BTS. Cette formation permet d’acquérir une double compétence.

 

DUT et alternance

Si vous envisagez d’exercer après l’obtention de votre DUT, optez pour un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Plus professionnalisée, cette filière vous permettra de vous intégrer plus facilement dans le monde du travail. La liste des IUT accessibles par le biais de l’alternance est disponible sur le site de Formasup, le CFA du supérieur pour le Nord – Pas de Calais et de l’Irfa-Apisup, son pendant en Picardie. www.formasup-npc.orgwww.irfa-apisup.fr

 

Que faire après un DUT (Diplôme Universitaire Technologique) ?

Vous pouvez arrêter vos études après l’obtention de votre DUT pour vous insérer dans la vie active. Cependant, 80% des diplômés choisissent de poursuivre. Parmi les titulaires d’un DUT (diplôme universitaire technologique) qui poursuivent leurs études, un tiers opte pour une licence professionnelle. Depuis leur apparition en 2000, les licences professionnelles sont chaque année plus nombreuses. Avant la LP, jamais un diplôme n’avait connu un développement aussi important. Avec sa double compétence, la licence professionnelle s’est rapidement imposée comme une référence auprès des entreprises qui souhaitent recruter des cadres moyens. Elle couvre toutes les filières ou presque : de l’administration au tertiaire, en passant par l’industrie et la santé. Si l’idée d’intégrer une grande école de commerce ou d’ingénieurs vous taraude tentez les admissions parallèles. Même si, ces grandes écoles recrutent en priorité des élèves issus des classes préparatoires, la plupart d’entre elles pratique désormais l’admission parallèle. L’objectif est de diversifier les profils de leurs étudiants, en recrutant des titulaires de DUT (diplôme universitaire de technologie), de BTS (Brevet de technicien supérieur) et de L2. D’autres écoles utilisent également ce mode d’admission pour pallier la baisse du nombre de candidats sortant des classes prépas. Une fois admis, vous entrez, tout comme les préparationnaires en première année, pour trois ans d’études. Chaque année, plus d’un tiers des admis dans les écoles supérieures de commerce et d’ingénieurs sont titulaires d’un bac + 2.

 

80% des diplômés choisissent de poursuivre leurs études après un DUT. Un tiers opte pour une licence professionnelle.

 

DUT et Insertion professionnelle

Même si la tendance est à la poursuite d’études, les diplômés de DUT n’ont aucun mal à s’insérer sur le marché de l’emploi. La dernière enquête sur le « devenir des diplômés de DUT », réalisée en 2008, par l’assemblée des directeurs d’IUT (ADIUT) révèle que deux  ans après leur diplôme, plus de 90% de ceux qui avaient décidé de s’insérer sur le marché du travail étaient en emploi. Cette bonne insertion professionnelle s’explique en grande partie par la pluridisciplinarité du diplôme et son côté à la fois généraliste et technique.

 

La licence professionnelle après un DUT

La mise en place du LMD a largement contribué à la création de nouvelles licences professionnelles, notamment au sein des Instituts universitaires de technologie. Désormais, tous les IUT proposent une vaste palette de LP permettant aux titulaires de DUT ou de BTS d’atteindre le premier échelon de l’enseignement supérieur. Rappelons que la licence professionnelle a pour objectif de donner une dimension professionnelle à tous les bac +2 qui souhaitent entrer progressivement dans le monde du travail. Elle convient donc parfaitement aux titulaires de DUT qui souhaitent continuer une formation et se spécialiser ou acquérir une double compétence. Sachez que cette dernière connaît à l’heure actuelle, un grand succès auprès des recruteurs et constitue un excellent tremplin pour vous lancer dans la vie active. On peut citer à titre d’exemple la licence professionnelle Distribution (Distrisup) orienté vers la grande distribution, qui peut-être préparé après un DUT technique de commercialisation.

 

Rentrée décalée en DUT

Pour les étudiants qui souhaitent se réorienter au bout d’un semestre, certains établissements organisent une rentrée « bis » entre janvier et mars. Une cinquantaine d’IUT proposent une rentrée décalée (en général en février) et cela sur une douzaine de spécialités de DUT : informatique, réseaux et télécoms, génie électrique et informatique industrielle (GEII), mesures physiques, chimie, génie biologique, génie civil, génie mécanique et productique, génie thermique et énergie, hygiène-sécurité-environnement, techniques de commercialisation, gestion des entreprises et des administrations, Métiers du multimédia et de l’internet. Ce sont toutes des spécialités offrant de très bons débouchés.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires

Vos commentaires

  1. Mohamed NIANG
    Le 07/03/2017

    Bonsoir cher amis,
    J’aimerais que vous m’éclairiez, est-il possible de poursuivre des études en doctorat avec un DUT? Merci de votre retour.



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 08/03/2017

      Bonjour,

      Le parcours classique pour obtenir un doctorat est plutôt une licence puis un master recherche. Il n’est toutefois pas impossible d’obtenir un doctorat à partir d’un DUT, notamment dans des disciplines comme l’informatique, les réseaux, le génie civil ou la communication par exemple. Des passerelles existent en licence/master… à condition d’avoir un bon dossier scolaire et être prêt à s’engager pour 8 années d’études supérieures, le doctorat étant un diplôme bac+8. N’oubliez pas qu’il faut aussi trouver un directeur de recherche qui accepte de diriger votre thèse. Bon courage!



  2. Marie M
    Le 03/01/2017

    Bonjour, quant a moi j’ai une question qui va vous sembler plutôt bizarre, ou irréalisable. Il se trouve que j’ai eu mon BAC PRO Accompagnement, soins et services à la personne il y a presque 2 ans. Suite à ça je suis partie à Londres un an pour devenir jeune fille au pair, sauf que dans l’année je me suis rendue compte que ça n’était pas réellement la voie que je voulais suivre. Je suis maintenant plus intéressée par le domaine du management et l’organisation d’évènements musicaux. Pensez vous que mon projet pourrait être réalisable? Savez vous s’il existe une licence qui pourrait me correspondre ou d’autres formations?



    • Khadija-Abouchan
      Le 04/01/2017

      Bonjour Marie,

      Plusieurs formations pourront te permettre d’exercer dans le secteur de l’évènementiel, avec un bac pro, l’idéal serait d’envisager un BTS ou un DUT en tourisme, communication ou marketing. Si tu souhaite compléter ta formation sache que l’IAE Lille propose une Licence Professionnelle “Management de Projets Evénementiels”. Ce diplôme universitaire en un an après un bac+2 peut être préparé en contrat de professionnalisation.



  3. David
    Le 11/07/2016

    Bonjour,
    Je suis enseignant en iut et il m’arrive de participer aux recrutement des bacheliers. Je n’ai jamais entendu parler de la règle de l’admission de droit en fonction des mentions au bac :
    “A savoir : Accès de droit aux bacheliers technologiques ayant obtenu un bac avec mention bien ou très bien dans le même domaine que le DUT demandé.”
    Vous avez une source ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 12/07/2016

      Bonjour,

      L’Admission de droit en IUT fait référence à l’article D612-32 du code de l’Education : http://www.legifrance.gouv.fr

      Les conditions :
      – avoir obtenu un bac techno avec mention Bien ou Très bien en juin 2016 et,
      – avoir candidaté sur « admission-postbac » pour des DUT
      – exigence de cohérence entre le champ professionnel du bac préparé et celui du DUT demandé.

      L’ admission de droit est également possible en BTS pour les bacheliers technologiques et professionnels lauréats d’une mention Bien ou Très bien. Conditions :
      – être scolarisé dans l’académie et avoir obtenu le bac à la session 2016 et,
      – avoir formulé 3 vœux de BTS dans l’académie sur « admission-postbac » dans des spécialités en rapport avec le champ professionnel du bac préparé et,
      – n’avoir eu aucune proposition d’admission sur ces BTS lors des 3 phases d’admission.



  4. mimi
    Le 15/09/2015

    bonjour je suis en 1ere PRO ASSP option EN STRUCTURE j’ai fais ma 2nde en générale puis je suis passé en 1ere PRO je voulais savoir ce que je peux faire à l’université, après la TERMINAL BAC PRO ASSP option EN STRUCTURE . Si quelqu’un peux m’aider ce serait très aimable.
    merci



    • Khadija-Abouchan
      Le 16/09/2015

      Bonjour,

      Après un BAC Professionnel Soins et Services à la Personne Option Structure plusieurs débouchés sont possibles :
      – Mention complémentaire d’aide à domicile
      – Préparation d’un concours ( Aide-soignante / Moniteur- éducateur / Aide médico-psychologique / Auxiliaire de puériculture)
      – Préparation aux concours des écoles du secteur sanitaire et social (Institut de formation en soins infirmiers, Éducateur spécialisé…)
      – BTS ESF (Economie Sociale et familial)
      – BTS SP3S (Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social)

      En revanche, mieux vaut réfléchir à deux fois avant d’envisager des études à la fac. La formation en bac pro ne prépare pas réellement les lycéens à suivre des cours à l’université, notamment en terme de méthodologie. Pour preuve, le taux d’échec ou d’abandon très important chez les titulaires d’un bac pro (plus de 90%). Toutefois, rien n’est impossible, vous pouvez toujours vous inscrire en Licence, dans ce cas préférez une filière qui soit dans la continuité de votre bac, comme par exemple la licence sciences sanitaires et sociales (la Catho) ou la licence Sciences de la Santé (Lille 2).



  5. Melanie
    Le 25/03/2015

    Bonjour,
    Est-il vrai que pour obtenir un DUT, il faut une moyenne de semestre supérieure ou égale à 10/20 avec une note supérieur à 8/20 dans chaque unité d’enseignement pour valider un semestre et passer au suivant ?



    • kevin-carmina
      Le 25/03/2015

      Effectivement, pour valider son semestre il faut avoir une moyenne générale de 10/20 minimum tout en sachant qu’en fonction des établissements, il est généralement possible de compenser un premier semestre
      qui aurait été moyen avec un second semestre, meilleur. Par exemple si tu as 8,8 de moyenne générale au premier et que tu décroches un 13 au second, tu devrais, sans trop de problème, passer en deuxième année. Par rapport aux UE, il faut effectivement avoir 8 minimum, mais les UE sont généralement établis de manière à pouvoir compenser entre les matières. Il suffit d’identifier le ou les points forts pour les compenser avec une éventuelle mauvaise note.



  6. Arthur
    Le 11/03/2015

    Bonjour,
    Quelqu’un pourrait-il me renseigner sur le système de notation en DUT. S’agit-il d’un contrôle continue, de partiel ou d’un mix des deux ? Je ne parviens pas à trouver l’info sur internet.
    Merci !!!



    • kevin-carmina
      Le 11/03/2015

      C’est effectivement un mélange des deux : il y a une partie en contrôle continu avec des DS réguliers tout au long de l’année et une session de partiels par semestre.