Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Compte-personnel-de-formation

 

Depuis le 1er janvier 2015, le Compte Personnel de formation a remplacé le Droit Individuel à la formation. Il permet à chacun de bénéficier de formations qualifiantes et/ou certifiantes, y compris en période de chômage. Mode d’emploi.

 

Comment bénéficier du Compte Personnel de Formation ?

Le CPF est attaché à la personne dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite. Le compte est «universel» et «individuel». Toute personne, indépendamment de son statut (jeune sortant du système scolaire, salarié, demandeur d’emploi et à terme les fonctionnaires, les indépendants…) dispose d’un CPF.
Où s’inscrire ? : www.moncompteformation.gouv.fr

 

Combien d’heures de formation sur le Compte Personnel de Formation ?

Le compte personnel de formation est alimenté en heures à la fin de chaque année. Il ne pourra excéder 150 h de formation sur 8 ans (24 h par an pendant les 5 premières années puis 12h par an pendant les 3 années suivantes) pour un travail à temps complet (contre 120 h sur 6 ans avec l’ancien DIF).

 

Le CPF est attaché à la personne dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite.

 

Quelles sont les formations éligibles au Compte Personnel de Formation ?

Le CPF est destiné à financer des formations correspondant aux besoins de l’économie. Elles sont déterminées par les partenaires sociaux et les régions. Elles permettent d’accéder à un diplôme, une certification, une habilitation… Les personnes les moins qualifiées ont accès de droit à des formations permettant d’acquérir un «socle de compétences» (langue française, mathématiques de base…). L’accompagnement à la VAE est aussi éligible au CPF. La liste des formations est à retrouver sur moncompteformation.gouv.fr.

 

Comment et quand l’utiliser ?

Pour les formations hors temps de travail
Le salarié peut mobiliser son CPF sans rien demander à son employeur.
Pour les formations sur le temps de travail
Un accord de l’entreprise est nécessaire. Seules exceptions : les stages visant l’acquisition du «socle de connaissances et de compétences» ainsi que ceux prévus par accord de branche ou d’entreprise.
Prise en charge des frais de formation
Les frais pédagogiques et frais annexes (transport, hébergement…) sont pris en charge par l’employeur lorsque l’entreprise a conclu un accord sur le CPF. En l’absence d’accord, ces frais sont pris en charge par l’OPCA.
La demande doit être formulée au moins 60  Jours avant Le début de la formation si elle dure moins de 6 mois et au moins 120 jours avant si elle est supérieure à 6 mois.
Que se passe-t-il en cas d’arrêt de travail
Les périodes d’absence du salarié pour des raisons parentales, de maladie professionnelle ou d’accident du travail sont intégralement prises en compte pour le calcul des heures du CPF.

 

 

Le Compte Personnel de Formation en chiffres

Depuis le 5 janvier 2015 chaque salarié peut activer son Compte personnel de formation, mais pour l’instant, seulement 2,6 millions de compte ont été activés (sur environ 40 millions d’actifs). Après un démarrage poussif, le CPF a décollé durant le 2e semestre de l’année 2015.

2 646 614 C’est le nombre exact de comptes qui ont été ouverts au 1er février 2016.
263 509 C’est le nombre de formations dont le financement a été validé
220 Il s’agit de la durée médiane (en heures) des formations qui ont été suivies

Les certifications les plus populaires :
– Socle de compétences
– Test TOEIC
– Stage de préparation à l’installation (SPI)
– BULATS
– Diplôme d’État d’aide-soignant
– Titre professionnel cariste d’entrepôt
– PCIE – Passeport de compétences informatique européen

source : travail-emploi.gouv.fr


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires