Comment demander un congé individuel de formation (CIF) ?

CIF-congé-individuel-de-formation

 

Ce dispositif vous permet de suivre, au cours de votre vie professionnelle et à titre individuel, la formation de votre choix. À la différence du compte personnel de formation, limité à 150h, la durée du CIF peut être plus longue.

 

Qu’est-ce qu’un congé individuel de formation (CIF) ?

Le congé individuel de formation est une autorisation d’absence, qui vous permet de suivre à votre initiative une formation pendant ou en dehors de votre temps de travail. Grâce au CIF vous pouvez : accéder à un niveau supérieur de qualification, changer d’activité ou passer un examen. Pendant votre congé, votre contrat de travail n’est pas rompu mais suspendu, et vous devez justifier de votre présence en formation. La durée d’un CIF est d’un an maximum pour une formation à temps plein ou de 1 200 heures pour une formation à temps partiel. Cette durée peut être augmentée par accord de branche ou d’entreprise.

 

À qui est destiné le congé individuel de formation (CIF) ?

Le congé individuel de formation s’adresse à tous les salariés (en CDI, CDD ou en intérim). Avant de déposer votre demande de congé, assurez-vous de remplir les conditions d’éligibilité : justifier d’une ancienneté de 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié quelle qu’ait été la nature de vos contrats de travail successifs dont 12 mois dans l’entreprise. Vous devez aussi respecter «un délai de franchise» depuis le dernier stage suivi au titre du congé individuel de formation.

 

Le CIF permet d’accéder à un niveau supérieur de qualification, de changer d’activité ou de passer un examen.

 

Comment demander un congé individuel de formation (CIF) ?

Vous devez adresser à votre employeur une demande écrite d’autorisation d’absence et l’envoyer de préférence par lettre recommandée. Dans votre courrier, n’oubliez pas de préciser la date de la formation, son intitulé, sa durée et le nom de l’organisme d’accueil. La demande doit être effectuée au plus tard : 120 jours avant le début de la formation (si sa durée est supérieure à six mois ou à temps plein) ou 60 jours (si elle est inférieure à six mois ou à temps partiel). L’employeur dispose de 30 jours pour vous répondre. Il ne peut pas refuser le CIF, mais a la possibilité de reporter votre départ de 9 mois maximum pour des raisons de service ou dépassement d’un pourcentage d’absences simultanées de l’effectif de l’entreprise.

 

Comment financer un congé individuel de formation (CIF) ?

Pendant votre CIF vous conservez une partie ou la totalité de votre rémunération. Si vous percevez l’équivalent de moins de 2 SMIC, vous percevez intégralement votre salaire habituel. Dans le cas contraire le montant sera de 60% à 90% du salaire brut antérieur. La rémunération est versée par votre employeur qui se fait rembourser par l’Opacif (le Fongecif dans 90% des cas). Les frais pédagogiques et annexes (repas, transports, hébergement) sont pris en charge à un taux fixé par l’Opacif.

 

À SAVOIR

Le FONGECIF

Depuis 1983, les Fonds de gestion des congés individuels de formation aident les salariés à construire leur parcours professionnel. Au nombre de 26 et répartis sur l’ensemble du territoire, ils gèrent plusieurs dispositifs tels que le Congé individuel de formation (CIF), dont ils tirent leur nom. Organisme paritaire, interprofessionnel et régional, le Fongecif Nord Pas-de-Calais (présent sur quatre sites : Artois-Douaisis, Hainaut-Cambrésis, Littoral, Métropole-Flandre-Lys) informe, conseille, oriente et accompagne les salariés dans leurs parcours personnels de formation et de mobilité professionnelle et peut contribuer au financement de leur projet. www.fongecif5962.fr


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires

Vos commentaires

  1. Kinteh aminata
    Le 28/02/2017

    Bonjour, je suis actuellement salariée dans une entreprise spécialisée dans le domaine médical mais je ne suis plus à l’aise dans mon poste et j’aimerais pouvoir passer un bac commerce pour ensuite faire une formation dans l’évènementiel ou décoratrice d’intérieur… Pensez vous que cela soit possible ?



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 28/02/2017

      Bonjour Aminata,

      Tout est possible ou presque en matière de formation continue. Mais avant de vous lancer dans un bac commerce ou une formation de décoratrice d’intérieur, je vous recommande de passer par un bilan de compétences. Pourquoi? afin de juger de la pertinence de votre projet, réaliser une enquête métier avec le conseiller et surtout vérifier qu’il existe des opportunités dans le secteur. Peut-être avez-vous acquis suffisamment de compétences pour effectuer une VAE pour ce bac commerce. Rapprochez-vous du Fongecif pour rencontrer un conseiller qui pourra vous aider à y voir plus clair.