Faire ses études en Belgique

étudier-en-belgique

La Belgique attire beaucoup d’étudiant français et notamment nordistes.

Etudier la médecine en Belgique pour les français, mais aussi intégrer une école de Kiné, d’art, d’architecture, paramédicales (notamment les écoles vétérinaire en Belgique), de journalisme, de relations internationales et plus récemment dans les Business School : De nombreux étudiants ont franchi le pas ! Un étudiant étranger sur deux est de nationalité française en Belgique. Avec une absence de sélection à l’entrée pour la majorité des formations et de faibles frais de scolarité, les établissements Belges ont en effet de quoi séduire !

moteur-de-recherche

S’inscrire dans une université en Belgique :
Une solution qui attire les français.

En Belgique, qui compte un peu plus de 11 millions d’habitants, deux types d’universités cohabitent : les francophones et les néerlandophones. Parmi les établissements francophones, l’Université libre de Bruxelles, Catholique de Louvain et de Mons sont incontestablement les établissements qui attirent le plus d’étudiants français. Le schéma de l’enseignement supérieur belge est semblable au système français, avec un grade de bachelier en 3 ans (équivalent de la licence), un master (en 2 ans) et un doctorat (en 3 ans minimum). « Beaucoup d’étudiants français s’inscrivent en Belgique pour échapper aux concours d’entrée, pour autant, même si la sélection ne se fait pas au départ, elle existe… tout au long du cursus » observe Aurélie Messina, Programme Coordinator à Solvay Brussels School of Economics and Management. D’ailleurs, la Business School, rattachée à la Faculté d’Économie et de Gestion de l’Université libre de Bruxelles, compte près de 200 étudiants français pour l’ensemble de ses formations. Outre la qualité de ses enseignements et ses nombreux labels (AMBA, EQUIS…), l’école bruxelloise doit en partie son succès à ses frais de scolarité particulièrement attractifs : environ 800€ par an contre 8000€ en moyenne pour une école française ! Une fois diplômés, les étudiants des écoles de commerce n’ont pas de problèmes d’insertion professionnelle. Les opportunités en Belgique sont nombreuses !

Les quotas en Belgique pour les écoles en (para)médical

L’engouement des étudiants français pour les filières médicales en Belgique (notamment les écoles de Kiné) a obligé les autorités à mettre en place des quotas et même des tests, arguant que les jeunes exerçaient ensuite dans leur pays d’origine, creusant le déficit démographique de ces professions. Depuis 2006, seuls 30% de non-résidents belges peuvent accéder aux études de médecine, dentaire, vétérinaire, kiné, et, depuis avril 2013, orthophonie. La sélection s’effectue par tirage au sort : « si le nombre n’est pas atteint dans une école, il peut y avoir un transfert d’un autre établissement plus prisé », détaille Philippe Emplit, vice-recteur de l’Université Libre de Bruxelles, particulièrement visée par les étudiants français (en moyenne 10,5% des effectifs). Il rencontre surtout des Parisiens, et quelques Nordistes. Le vice-recteur ne déplore pas l’arrivée d’étudiants étrangers dans son université, bien au contraire, synonyme de « mixité, de découverte d’autres cultures », le problème est juste financier : « faire face à cet afflux n’est pas compatible avec nos forces vives – le personnel pas assez nombreux -, et le financement public – une enveloppe fermée. Même avec un afflux de 10% d’étudiants européens, aucune université ne verra son budget augmenter, le financement par étudiant a diminué de manière spectaculaire, de 20% ! » Les universités belges en péril ? La Belgique entre en période électorale, mais Philippe Emplit ne se fait guère d’illusion : « notre ministre de tutelle plaide pour un refinancement… Mais pourquoi ne l’a-t-il pas fait depuis 4 ans ? »

______________________________

Comment s’inscrire en médecine en Belgique pour les Français ?

La procédure pour les non-résidents (ne pouvant justifier de trois années de résidence en Belgique) pour s’inscrire en médecine en Belgique, mais aussi en école de kiné, école vétérinaire, dentaire ou orthophonie.

  • Rassembler des documents administratifs : équivalence du bac en Belgique, diplôme, relevé de notes, extrait d’actes de naissance, lettre de motivation, frais administratifs.
  • Se présenter à l’école en personne pour déposer le dossier.
  • Tirage au sort sous contrôle d’huissier parmi les non-résidents, qui ne peuvent tenter leur chance que dans une seule et unique école ou université belge.
Attention : chaque dossier doit respecter les consignes à la lettre : tout vice de procédure ou pièce manquante sera utilisé pour annuler la candidature.
Attention : Le gouvernement belge vient de voter un décret pour la mise en place d’un concours en fin de première année d’études de médecine et d’odontologie. Celui-ci s’applique dès la rentrée 2015. Plus d’infos dans notre article “Étudier la médecine en Belgique ne sera plus aussi avantageux pour les étudiants français”
 En savoir plus• sur le service des équivalences de langue française : equivalences.cfwb.be ;
• sur l’enseignement supérieur en Wallonie : studyinbelgium.be ;
• sur l’enseignement supérieur en Flandre : flandre.be/fr/etudier (site en français).

______________________________

Reconnaissance des diplômes Belgique France : gare aux pièges !

Attention à la reconnaissance des diplômes ! Si les écoles d’art, très prisées par les jeunes français, jouissent d’une bonne réputation en France, que les formations d’ingénieurs sont, pour la plupart, accréditées par la commission des titres d’ingénieur, certaines formations ne permettent pas la même flexibilité. Architecte, avocat, professeur des écoles…, il faudra souvent montrer patte blanche à des commissions d’experts ou conseils de l’ordre, voire repasser les concours pour pouvoir exercer ! Une structure européenne se charge de la reconnaissance des diplômes : le réseau ENIC- NARIC : ciep.fr/enic-naric-france


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires

Vos commentaires

  1. Hajer
    Le 08/09/2018

    Bonjour,
    Je suis kiné en Tunisie depuis 2008, j’ai 3 enfants… ma question, puis-je venir préparer un master en Belgique en emmenant mes enfants avec moi?



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 10/09/2018

      Bonjour Hajer,

      C’est possible à condition de justifier de ressources, d’un logement suffisamment grand, etc. Vous trouverez sur le site : vivreenbelgique.be, toutes les modalités pour venir étudier en Belgique avec vos enfants. Je vous invite dès à présent à contacter également l’ambassade belge de Tunis, pour constituer votre dossier “visa études”.



  2. Thomas
    Le 14/08/2018

    Bonjour,
    Je suis français et souhaite postuler pour des études de kinésithérapeute en Belgique. J’ai une question : après avoir obtenu mon diplôme en Belgique, quelles sont les conditions pour obtenir l’équivalence du diplôme afin de pouvoir travailler en France?



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 21/08/2018

      Bonjour Thomas,

      La plupart des professions paramédicales sont réglementées et leur exercice, sans les autorisations, est illégal et vous expose à des sanctions pénales. Après l’obtention de votre diplôme de Kiné belge, vous devez déposer une demande d’autorisation d’exercice à la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS). Elle sera ensuite soumise à une commission qui vérifiera que le niveau de votre formation répond aux exigences académiques. Attention, si cela n’est pas le cas, la commission peut prescrire des mesures “de compensation” (stage d’adaptation, épreuve d’aptitude…). Une fois cette étape validée, une autorisation d’exercice de la profession de masseur-kinésithérapeute vous sera délivrée et vous serez enregistré dans le répertoire des professionnels de santé ADELI de l’ARS. Il ne faudra pas oublier pas de vous inscrire également au Conseil de l’Ordre des Masseurs-kinésithérapeutes de votre région.



  3. maha
    Le 22/07/2018

    Bonjour, je suis une Etudiante au Maroc, l’année prochaine j’aurais mon DEUG en biologie j’aimerais savoir si j’ai la possibilité de terminer mes études en médecine en Belgique avec mon DEUG ou bien L3 dans une université en Belgique?



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 12/09/2018

      Bonjour, vous pouvez demander une autorisation de séjour provisoire pour études » (ASP) auprès de l’ambassade belge du Maroc. N’oubliez pas d’effectuer une demande d’équivalence de vos diplômes sur le site web http://www.equivalences.cfwb.be. Vous trouverez la liste des établissements proposant un cursus médecine sur le site : bruxelles-j.be.



  4. cecile
    Le 01/07/2018

    Bonjour
    Ma fille a validé un Master 1 de psychologie à Lyon 2. Elle n’a pas de Master 2 pour l’an prochain. Peut elle s’inscrire en master 2 en Belgique?
    le diplôme délivré est il équivalent?
    merci de vos réponses.



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 02/07/2018

      Bonjour,

      Depuis la mise en place du LMD (Licence, Master et Doctorat) et grâce aux ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits), les étudiants européens peuvent préparer une licence à Lyon, compléter leur cursus par un master à Bruxelles et terminer leurs études par un doctorat à Rome par exemple. Rassurez-vous, un master obtenu dans une université, Belge à la même valeur qu’un diplôme obtenu en France. Voici la liste des universités belges francophones proposant une filière en psychologie : Université catholique de Louvain, Université Libre de Bruxelles, Université de Liège et Université de Mons.



  5. Camille
    Le 19/06/2018

    Bonjour,
    Je suis étudiante habitant en France en 1ère année à la Haute école – Condorcet à Tournai en Ergothérapie, je voudrais savoir si je peux prétendre à la bourse du Crous s’il vous plait?
    Et si non qu’elles sont les raisons étant donné que la Belgique fait partie de l’UE et que le diplôme est reconnu par la France.
    Merci d’avance pour votre réponse.



    • Virginie Boquin
      Le 21/06/2018

      Bonjour,
      normalement vous pouvez y prétendre. Voici le lien où j’ai trouvé le paragraphe ci-dessous :
      “L’étudiant souhaitant étudier en Europe et bénéficier de cette bourse doit aussi s’assurer d’être inscrit dans une université ou un autre établissement d’enseignement supérieur situé dans un État membre du Conseil de l’Europe et officiellement reconnu par cet État pour suivre, à temps plein, durant une année universitaire ou deux semestres suivant les pays, des études supérieures menant à un diplôme national correspondant aux études relevant du champ de compétences du Ministre de l’enseignement supérieur français.”



  6. Bastien
    Le 22/05/2018

    Bonjour, actuellement en liste d’attente pour des écoles d’architecture en France, je me pose la question des écoles en Belgique. Auriez-vous des informations sur les critères d’admissions?
    Par avance merci.
    Cordialement.



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 29/05/2018

      Bonjour Bastien,

      Les principales filières d’architecture belges francophones : Faculté d’architecture la Cambre- Horta de l’Université Libre de Bruxelles, Faculté d’architecture de l’Université Catholique de Louvain, Faculté d’architecture de Mons et St Luc recrutent sur dossier et/ou concours. Les modalités et le calendrier des inscriptions varient selon les établissements. À St Luc par exemple, les épreuves sont organisées en trois parties : théorique (analyse d’un texte en rapport avec le domaine artistique, visuel ou de l’espace), pratique (simulation d’un exercice propre à l’option, travail en atelier) et un entretien de motivation d’une quinzaine de minutes (Il s’agit de démontrer son intérêt pour la formation et attester d’une bonne culture générale à travers des lectures, visites, créations, dessins, carnets, collages, voyages, stages, photo etc.).
      Les recrutements ont lieu actuellement, n’oubliez pas de demander une équivalence de votre baccalauréat français auprès du service des équivalences de la Fédération Wallonie-Bruxelles…avant le 15 juillet 2018!



  7. Jenn
    Le 10/05/2018

    Bonjour,
    Je me suis inscrite dans une école d’infirmière en Belgique. De nationalité étrangère, hors pays de l’Union européenne, mais avec un titre de séjour français de dix ans, je souhaiterais savoir s’il était possible de vivre en France tout en étudiant en Belgique? C’est a dire de prendre les transports en commun tous les matins pour me rendre en Belgique puis retourner en France le même jour.
    Si oui, est ce que je dois effectuer des démarches comme quoi je suis une étudiante sur leur territoire?
    Bien cordialement.



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 11/05/2018

      Bonjour,

      Oui c’est possible, dans la mesure où vous résidez légalement dans un pays de l’Union européenne et disposez d’un titre de séjour longue durée qui vous pouvez également circuler librement dans l’espace Schengen. N’oubliez pas de vous rapprocher de l’Administration communale dans la ville de votre futur établissement pour en savoir plus.



  8. Marwa
    Le 07/05/2018

    Bonjour,
    Je suis une étudiante en pharmacie 3éme année en Algérie et j’aimerais bien compléter mes études en Belgique, comment faire svp ?



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 09/05/2018

      Bonjour Marwa,

      Les étudiants ressortissants d’un état non membre de l’Espace Economique Européen doivent obtenir une autorisation de séjour provisoire (ASP) pour pouvoir venir étudier en Belgique. Vous devez effectuer votre demande auprès de l’ambassade belge d’Alger. Voici la liste des documents qui vous seront demandés :
      -une copie du passeport national valable au moins un an;
      -une attestation d’inscription ou de pré-inscription ou encore d’admission dans un établissement d’enseignement organisé, reconnu ou subsidié par les pouvoirs publics (autres possibilités voir ci-dessous dans les conditions d’études) ;
      -une preuve de moyens de subsistance suffisants;
      -un certificat médical;
      -un extrait de casier judiciaire.
      Bonne démarche!



  9. Ilham
    Le 22/04/2018

    Bonjour,
    Je suis marocaine et titulaire d’un master de l’ICHEC Brussels Management School. Après l’obtention de mon diplôme, je suis retournée au Maroc et j’ai aujourd’hui un fils. Je voudrais retourner en Belgique pour préparer un autre master ou un doctorat. Ma question est la suivante : est-ce que mon fils de 2 ans aura droit, lui aussi a une carte de séjour, si je suis acceptée dans une université ? Merci de votre réponse.



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 11/05/2018

      Bonjour Ilham,
      La réponse est oui. Vous devez constituer un dossier de regroupement familial avec votre demande de titre de séjour étudiant auprès de l’Ambassade ou du Consulat belge. Vous trouverez plus d’information sur le site : dofi.ibz.be et vivreenbelgique.be.



  10. Elodie
    Le 07/04/2018

    Bonjour,
    Mon fils a passé le concours d’orthophonie en terminale (l’an dernier), cette année il a fait une prépa pour passer ses concours. En cas d’échec nous envisagions une tentative en Belgique. Mais j’ai lu qu’en cas d’échec au concours deux années consécutives les inscriptions n’étaient pas possibles. Ma question est : est-ce que l’année de terminale compte alors que le concours n’était qu’un test?



  11. amel
    Le 03/04/2018

    Bonjour

    J’ai obtenu mon baccalauréat au Maroc et je voulais savoir si je pouvais entamer des études d’aide soignante en belgique
    merci



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 04/04/2018

      Bonjour Amel,
      Si vous êtes ressortissante d’un pays qui n’appartient pas à l’Union européenne (comme le Maroc), vous avez besoin d’un visa pour avoir accès au territoire belge. Vous trouverez sur le site : morocco.diplomatie.belgium.be toutes les informations nécessaires pour obtenir votre visa et sur equivalences.cfwb.be pour effectuer une demande d’équivalence de votre bac. Enfin, voici un lien vers la liste des établissements proposant cette formation : http://www.euroguidance-france.org
      Bonne démarche!



  12. Barbara
    Le 20/03/2018

    Bonjour,
    Ma fille réside en France et a obtenu son Bac ST2S en juin 2017, elle désire faire une formation d’éducateur spécialisé en Belgique, je voulais savoir s’il lui est possible de s’inscrire dans plusieurs établissements.



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 27/03/2018

      Bonjour,
      Depuis 2011, un décret de la Cour Constitutionnelle de Belgique annule la limite du nombre d’étudiants étrangers (notamment français) dans certaines filières de l’enseignement supérieur dont celle d’éducateur spécialisé. Les étudiants étrangers ne sont désormais plus soumis à la sélection par tirage au sort et au quota des 30%. Par conséquent, votre fille peut s’inscrire si elle le souhaite dans plusieurs établissements. Cependant, attention aux frais de pré-inscription et n’oubliez pas d’effectuer avant le 15 juillet une demande d’équivalence du Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur Belge.



  13. Lea
    Le 19/03/2018

    Bonjour,

    Suite à mon année de préparation aux concours d’orthophonie, je souhaite m’inscrire en 1ère année d’orthophonie en Belgique. Mais, est-ce possible de candidater en même temps pour une école d’infirmière? ( toujours en Belgique )



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 19/03/2018

      Bonjour Léa,

      C’est possible car seule la formation d’orthophonie est soumise aux quotas et non pas le bachelier infirmier. Ne tardez pas à effectuer vos candidatures et n’oubliez pas de demander une équivalence auprès du Service des équivalences du ministère. Les frais administratifs pour une demande d’équivalence s’élèvent à 200 €.



  14. Lauryn
    Le 11/03/2018

    Bonjour,
    Je suis actuellement en 1er année de PACES et j’aimerais faire kiné en Belgique l’année prochaine.
    Ayant peur de ne pas être tiré au tirage au sort je voulais savoir s’il était possible de m’inscrire en Kiné et en Ergo dans la même Hautes Ecole (ou en université)? Ou sinon dans 2 hautes école différentes?
    Si oui, ai-je toute mes chances d’être acceptée en Ergo?

    Merci!



    • stagiairelvle
      Le 12/03/2018

      Bonjour Lauryn,
      La filière “ergothérapie” n’est pas soumise au tirage au sort, mais il peut y avoir une sélection dans les Hautes écoles en raison de capacités limitées. L’idéal est de te rendre dans les établissements lors des journées portes ouvertes pour bien te renseigner sur les modalités d’admission.

      Sache qu’il est possible de candidater dans deux filières d’études identiques en Belgique non soumises aux quotas. Attention : pour intégrer cette formation, il faut être titulaire du CESS (diplôme de fin d’études secondaires belge) ou d’un équivalent européen. Il faut préalablement à l’inscription et le plus tôt possible (avant le 15 juillet), établir un dossier de demande d’équivalence.
      Bonne journée !



    • Lauryn
      Le 17/03/2018

      D’accord merci!

      J’aurais encore une question, est-ce que si je fais une année d’ergo je suis sûre d’être prise en kiné l’année d’après? (C’est à dire que je ne serais plus considéré comme étrangère)



  15. Thomas
    Le 09/03/2018

    Bonjour,

    Ma petite soeur sera titulaire d’un BAC ST2S en juin 2018 et je souhaite me renseigner sur les modalités d’inscriptions à la formation d’orthoptiste en Belgique.
    Quels sont les organismes en charge de cette formation? Existe t-il un tirage au sort et enfin quelles sont les possibilités d’exercer dans l’Union européenne avec ce diplôme ?
    Merci beaucoup pour votre réponse,
    Bien à vous,
    Thomas



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 15/03/2018

      Bonjour Thomas,

      En Belgique seules les études de médecine, dentaire, vétérinaire, kinésithérapie, logopédie (orthophonie) et audiologie sont soumises au quota. Il n’y a donc pas de tirage au sort pour la formation d’orthoptiste. Sachez qu’une dizaine d’établissements mènent au bachelier professionnalisant d’Orthoptie (cursus en 3 ans). N’hésitez pas à vous rapprocher de la Haute École de Liège pour plus d’information : provincedeliege.be/fr . Votre soeur devra également demander avant le 15 juillet, une équivalence pour le CESS (Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur).



  16. Elise
    Le 06/03/2018

    bonjour ,
    Française, mais actuellement en 2eme année d’une école de Kiné à Charleroi, je souhaite me réorienter vers une école d’art et toujours en Belgique pour obtenir un diplôme de graphiste ou infographiste. Ces diplômes sont-ils reconnus en France pour exercer? ou y a t il des démarches a effectuer en fin de scolarité, si je veux réintégrer une formation complémentaire en France après un bachelier par exemple?
    Merci de votre réponse!



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 07/03/2018

      Bonjour Elise,
      Pas de souci pour faire reconnaître votre formation de graphiste en France, puisque la Belgique fait partie l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur (EEES). Assurez-vous cependant que le diplôme préparé délivre bien des crédits ECTS (une année universitaire, correspond à 60 crédits, soit 30 crédits par semestre). Un cursus bachelier validé (équivalent d’une licence) permet d’obtenir 180 crédits ECTS. C’est grâce à ces crédits que vous pourrez ensuite vous inscrire dans une formation complémentaire ou un master en France.



  17. JEAN-BAPTISTE Odile
    Le 06/03/2018

    Bonjour,
    y-at-t-il aussi des quotas pour les écoles d’ergo, et celui-ci est-il différent suivant les écoles?
    comment peut-on le savoir ?
    L’inscription dans plusieurs écoles est-elle possible car j’ai cru comprendre qu’on ne pouvait s’inscrire que dans une seule école et pas tenter sa chance dans plusieurs ?



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 06/03/2018

      Bonjour Jean-Baptiste,
      La filière “ergothérapie” n’est pas soumise au tirage au sort, mais il peut y avoir une sélection dans les Hautes écoles en raison de capacités limitées. L’idéal est de te rendre dans les établissements lors des journées portes ouvertes pour bien te renseigner sur les modalités d’admission.

      Sache qu’il est possible de candidater dans deux filières d’études identiques en Belgique non soumises aux quotas. Attention : pour intégrer cette formation, il faut être titulaire du CESS (diplôme de fin d’études secondaires belge) ou d’un équivalent européen. Il faut préalablement à l’inscription et le plus tôt possible (avant le 15 juillet), établir un dossier de demande d’équivalence.



  18. JEAN-BAPTISTE
    Le 03/03/2018

    Bonjour, ma fille voudrait passer le diplôme d’ergothérapeute en Belgique après son avoir obtenu son Bac S en Juin. Ce diplôme est-il reconnu en France et pourra-t-elle ensuite reprendre la fac en France pour passer un Master. Ses 3 années d’ergo en Belgique sont-elles reconnues en France?
    Merci de votre réponse. Bien cordialement.



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 05/03/2018

      Bonjour,

      Les universités et hautes écoles formant au diplôme d’ergothérapeute sont reconnues par la Fédération Mondiale d’Ergothérapie (WFOT), ce qui permet, aux diplômés d’exercer le métier dans n’importe quel pays, notamment en France.

      Depuis les accords de Bologne et la mise en place du LMD, une licence (180 crédits ECTS) obtenue à Rome, Madrid ou Bruxelles est reconnue en France et par conséquent donne accès à un master (sous certaines conditions). En effet, depuis la rentrée 2017, les universités ont la possibilité de sélectionner les étudiants à l’entrée de la première année de master.



  19. Doriane
    Le 19/02/2018

    Bonjour,
    J’aimerais savoir s’il est possible de postuler à deux formations à la fois ? Par exemple Kiné et orthophoniste.
    Merci d’avance.



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 21/02/2018

      Bonjour
      Pour être honnête avec vous nous n’avons encore jamais eu cette demande. Les établissements belges refusent deux candidatures simultanées pour la même filière… mais est-ce qu’ils pourraient accepter deux candidatures pour deux filières différentes??? La logique nous incite à dire oui, mais le mieux que vous puissiez faire c’est de contacter les établissements belges et d’expliquer votre cas. Bonne chance!



  20. Eymard
    Le 14/02/2018

    Bonjour,

    Ma copine et moi sommes en psychologie en France, à la fin de notre licence nous souhaitons poursuivre avec un master en psychologie en Belgique (ULB), savez-vous si nous sommes assurés quasiment à 100% d’être accepté avec notre licence ?

    Merci par avance pour votre réponse



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 14/02/2018

      Bonjour,
      Contrairement à certaines filières de santé (Médecine, Kiné, Vétérinaire…), il n’y a pas de quota pour les autres formations universitaires en Belgique. Si vous disposez de 180 crédits ECTS, vous pouvez donc vous inscrire en Master1.



  21. Stephy
    Le 28/01/2018

    Bonjour
    Après avoir fait une prépa paces en 2016, j’ai effectué une 1ere années de paces l’annee derniere et Je suis actuellement dans ma 2e annee de paces. Mais mes résultats ne sont pas assez bons pour réussir kine. Je rest8e néanmoins inscrite à la faculté mais je ne vais plus en cours et ne me présenterai pas au concours en mai. Je souhaite en effet me réorienter et passer les concours d’ergotherapeute en France et pour plus de reussite j’ai l’intention de m’inscrire dans 1 ou 2 hautes écoles d’ergotherapeute en Belgique. Pouvez vous me confirmer que je suis financable ? Et ai-je interet a m’inscrire dans plusieurs hautes ecoles pour etre selectionnée ? Merci pour votre réponse



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 31/01/2018

      Bonjour. Vous n’avez pas la possibilité de candidater dans plusieurs établissements, vous ne pouvez en choisir qu’un seul.



  22. AURU
    Le 26/01/2018

    Bonjour,
    Je suis actuellement étudiante en BTS technico commercial en vins et spiritueux en 2e année a coté de Bordeaux. J’aurais aimé savoir quelle démarche il fallait faire pour s’inscrire en licence en Belgique. Cela me permettrait d’avoir une petite approche concernant l’anglais, mais aussi de changer d’air. Merci d’avance pour vos réponses !



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 29/01/2018

      Bonjour,

      Deux options sont possibles : la première consiste à poursuivre en licence professionnelle après votre BTS et de partir dans le cadre d’un programme d’échange Erasmus +. Seconde solution, vous inscrire directement dans un établissement (Haute École, Université…) outre-Quiévrain. Pour cela, vous devez obtenir une équivalence du baccalauréat français, obligatoire pour étudier en Belgique. Cette demande doit être instruite auprès du Service des équivalences de la Communauté française de Belgique. Un conseil, effectuez ces formalités le plus tôt possible!



  23. ya Boudamaana
    Le 15/01/2018

    Bonjour^^
    je suis etudiante marocaine en 3 eme annee licence biologie, j’aurai mn diplome licence en juillet 2018, je vousdrais poursuivre mes etudes d master en belge , j’ai un niveau d langue tcf B1 score 374. bac 12.8 , deug 12.7, j’ai d chance d’etre acceptee d’une universote en belgique !



  24. Vincent
    Le 21/12/2017

    Bonjour, je voulais savoir si apres une année de PACES echoué, le fait de m’être reorienté dans les études en STAPS me rendrais inéligible au tirage au sort pour le cursus de kiné en belgique ?



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 22/12/2017

      A première vue cela parait compliqué. Si vous avez effectué deux années dans le supérieur en France, vous ne ne pouvez pas prétendre au tirage au sort en Belgique. Il existe dans certains cas des dérogations, mais celles-ci sont attribuées pour des cas très exceptionnels. Bonne chance!



  25. gouiza
    Le 29/11/2017

    Bonjour, je suis actuellement en Terminale S en france et je voudrais faire la faculté d’architecture à l’université de Liege. Et je voulais savoir si pour l’entrée 2018/2019 il faut passer un concour ou il faut juste obtenir un équivalent du Bac ?



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 05/12/2017

      Bonjour La Belgique ne pratique pas le système de concours d’entrée comme c’est le cas chez nous en France. En revanche, certaines filières (médecine, kiné, logopédie, vétérinaire) sont soumises à un tirage à sort pour les étudiants non-résidents en Belgique (donc les Français!). D’après les informations que nous avons pu récolter, la faculté d’architecture ne pratique ce système de tirage au sort. Voici deux liens qui devraient vous aider

      Bonne chance. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à appeler l’université de Liège!



  26. Désir
    Le 27/11/2017

    Bonjour, je suis actuellement en 2ème Année de licence d’histoire en ( AJC ) ce qui veut dire j’ai déjà validé le premier semestre de la 2ème Année puis quelques matière du 2ème semestre de la 2ème. Est il possible d’intégrer une université Belge pour valider ces 2 matières de la 2ème Année ?

    Merci pour votre réponse…..:



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 27/11/2017

      Bonjour,

      Depuis l’harmonisation de l’enseignement supérieur européen, vous pouvez passer un semestre d’étude dans une université française et le second dans une autre université européenne et faire valider des crédits ECTS (European Credits Transfer System). Mais avant de partir, assurez-vous de réunir toutes les conditions en contactant le service scolarité de votre future université Belge : bruxelles-j.be!



  27. Céline
    Le 30/10/2017

    Bonjour,

    Je souhaite candidater dans une école de kiné en Belgique pour la rentrée 2018.
    Y’a t-il une pré-sélection des dossiers par l’école dans laquelle on postule ou tous les dossiers déposés sont tirés au sort? Je vais obtenir à la fin de cette année scolaire un bachelor d’école de commerce, cela ne pose pas de problème d’éligibilité ?
    J’ai compris qu’il fallait contacter par mail les établissements directement pour obtenir pas mal d’informations mais savez vous s’il y a une haute-école dans laquelle j’ai plus de chance d’être tirée au sort car moins de dossier y sont déposés ?

    Merci pour vos renseignements,
    Céline



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 02/11/2017

      A priori le fait que vous ayez un autre diplôme ne devrait pas poser de problème pour votre candidature. Tant que vous effectuez bien votre demande d’équivalence du bac dans les temps.
      Quant aux écoles, pour être tout à fait franc, nous ne disposons pas des effectifs de chaque école en Belgique, nous sommes d’abord et avant tout un média français. Ce qui est certain, c’est que les demandes émanant des étudiants étrangers (et surtout français) sont très nombreuses dans toutes les écoles de kiné. Candidatez dans celle avec laquelle vous avez eu le meilleur feeling. Pour cela, si vous le pouvez, n’hésitez pas à aller visiter les locaux sur place et discuter avec des étudiants. Bonne chance!



  28. Franck
    Le 15/10/2017

    Bonjour à tous.
    Je suis actuellement étudiant en première année d’optique ici en belgique. Etant ressortissant d’un pays hors union européenne, pensez-vous qu’il soit possible que j’obtienne une inscription à l’université plus précisément en 1ere année de pharmacie sachant que je ne respecte pas la condition de : avoir eu au minimum 12/20 au diplôme de fin d’études secondaire, pour lequel une équivalence obligatoire. Néanmoins, j’ai mon équivalence?



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 16/10/2017

      Bonjour Franck,

      Votre cas est particulier. Je vous conseille donc de contacter le service scolarité de la Faculté de Pharmacie pour déposer une demande de dérogation en exposant clairement votre situation afin d’obtenir une autorisation exceptionnelle d’inscription en 1er année de pharmacie.



  29. Sauvage Marie
    Le 10/10/2017

    Bonjour,

    Je suis actuellement étudiante en 6ème année de pharmacie d’officine en France et j’aimerais savoir s’il existe une passerelle vers les études de médecine en Belgique ?

    Merci



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 10/10/2017

      Bonjour Marie,

      Il existe en effet des passerelles, pour cela il faut effectuer une demande d’équivalence auprès de l’université libre de Bruxelles par exemple (Tél : +32 (0)2 650 53 39 – ulb.ac.be), mais sachez que les études de pharmacie durent 5 ans en Belgique. Après ces cinq années, les pharmaciens ont la possibilité de suivre une spécialisation. Dans votre situation, peut-être faudrait-il mieux terminer votre cursus en France afin d’obtenir votre diplôme d’État en 6 ans.



  30. Pruvost
    Le 06/10/2017

    Bonjour,

    Un Bac D est-il exigé pour obtenir l’équivalence afin d’entrer en école de kine ou un Bac technologique est possible. Si non, existe t-il une alternative ?

    Merci



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 06/10/2017

      Bonjour, le site des équivalences pour la reconnaissances des diplômes français en Belgique précise ceci: “Pour les titulaires d’un Baccalauréat professionnel, les dossiers de demande d’équivalence présentent certaines particularités qui nécessitent un traitement spécifique. Nous vous invitons dès lors à introduire votre dossier le plus rapidement possible” Quant à savoir si un bac techno peut suffire, je vous conseille vivement de contacter l’établissement en question. Il s’agit d’un cas particulier



  31. Pruvost Guillaume
    Le 06/10/2017

    Bonjour, jai 26 ans et souhaite reprendre mes études de kiné. Jai un Bac technologique ( STG) et un BTS dans le commerce. Je souhaiterais savoir si une équivalence de ce Bac me permettrais de prétendre à l’équivalence nécessaire pour intégrer une école de Kine ou si il est indispensable d’avoir un Bac général?
    Merci



  32. Fabienne Meurrens
    Le 25/09/2017

    Bonjour,
    Quand est il pour les expatries et la filière néerlandophone. Nous sommes belges néerlandophone expatries en dehors de l’UE et nous pensons renvoyer nos enfants faire leur etudes en Belgique en Flandre ou en Wallonie.
    Merci si vous pouvez nous renseigner.



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 26/09/2017

      Bonjour, nous sommes spécialistes de l’enseignement supérieur dans le Nord de la France, nous ne connaissons donc pas tous les rouages du système d’enseignement supérieur belge, mais seulement quelques subtilités pour les étudiants français qui partent en Belgique. Je vous invite à contacter la communauté wallonne ou flamande pour vos démarches.
      Cordialement



  33. lola
    Le 17/09/2017

    Bonjour,
    Je suis actuellement en Terminal S dans un lycée Français et j’envisage de faire des études de Pharmacie en Belgique pour l’année 2018/2019, (Je pense a l’ULB, L’Université de Liège ou de Mons) mais je n’arrive pas a comprendre comment y accéder. L’admission se fait sous concours? sous dossiers? Tirage au sort? Y a t-il a quota d’admission?



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 19/09/2017

      Bonjour, l’accès aux études de pharmacie est soumis à un quota d’admission pour les étudiants “non-résidents en Belgique” et donc par conséquent pour les étudiants français. Contrairement à d’autres filières universitaires, les études de médecine (et donc de pharmacie) sont en effet réglementées par un tirage au sort en 1ere année.
      Attention: vous ne pouvez candidater que dans un seul établissement!



  34. Ibri
    Le 11/08/2017

    Bonjour!
    Alors voila, je voudrais faire une formation d’orthoptie en Belgique j’ai un diplôme d’opticienne optometriste est-ce possible?



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 22/08/2017

      Bonjour Hannah,

      En Belgique, l’accès à la formation d’orthoptiste est possible après des études de logopédie, d’ergothérapie, de kinésithérapie ou encore d’infirmier. Ton parcours étant spécifique, je t’invite à contacter directement la Haute École de Liège, pour connaître les modalités d’équivalence : http://www.provincedeliege.be et http://www.hel.be.



  35. Sol
    Le 06/08/2017

    Bonjour,
    j’aimerais un petit renseignement. Voilà, je vais entrer en école d’infirmière, j’ai la possibilité d’y aller en France car j’ai obtenu le concours et en Belgique. J’aimerais savoir si les études en Belgique sont plus strictes? Ou au contraire si en France j’aurais la chance d’être mieux formée? Quels sont les avantages et inconvenients des deux pays? J’ai peur de faire le mauvais choix … merci d’avance pour votre aide



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 22/08/2017

      Bonjour Ophélie,

      Pour étudier en Belgique, il faut effectuer quelques démarches comme faire reconnaître son bac… avant le 15 juillet 2017! Il y a très peu de différences entre les deux formations. En Belgique, le cursus s’est vu allongé d’une année supplémentaire (soit quatre ans au total contre trois auparavant). En France, la durée des études reste inchangée (trois ans). Rassurez-vous, que vous soyez diplômée en Belgique ou en France, vous pourrez exercer librement en France ou dans le reste de l’Europe.



  36. TORRIN
    Le 29/07/2017

    Bonjour ma fille française a eu le Bac S mention Bien en 2016. Elle s’est inscrite directement à L’ulg en Bac1 Médecine. Elle a bien réussi ses partielles mais n a pas été classée au Concours de cette année et est obligée de subir l’examen d entrée en Septembre. Nous envisageons du coup de l’inscrire en Bac1 Pharmacie à Liège au cas où elle raterait cet examen qui repose sur le programme de Réthorique belge. L’inscription en Pharma est elle sujette à des quotas -tirage au sort pour les non-residents? Y a t’il aussi un Concours en Pharma? (J ai l’impression que non). Est il possible après ses années en Pharma d’avoir une passerelle vers Médecine (en Belgique) ? Merci beaucoup de vos précieuses informations. AT



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 30/08/2017

      Bonjour
      Après avoir contacté la faculté de pharmacie de l’Université de Liège, nous pouvons vous confirmer que l’inscription en pharmacie n’est pas sujette à un quota ni tirage au sort pour les non-résidents. Du moins pour le moment… L’inscription est libre, donc pas besoin de passer par un concours! En revanche pour basculer vers la médecine plus tard, les universités belge (ici celle de Liège) ne pratiquent pas de passerelles, cela reviendrait à contourner le concours de première année de médecine.
      Sachez donc que si vous vous lancez dans des études de pharmacien, vous aurez très peu de chances de basculer par la suite en médecine.



  37. Hélène
    Le 03/07/2017

    Bonjour,
    J’ai validé une 2ème année de médecine en France et j’ai échoué à ma 3ème année. Je voudrais faire kiné en Belgique. Est-ce que du fait de mon parcours mes années d’études me rendent non finançable et donc inéligible au tirage au sort ?
    Merci



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 04/07/2017

      Compte tenu de votre cas de figure relativement rare, il faut contacter directement l’établissement belge que vous avez sélectionné et expliquer au directeur ou responsable de la formation votre situation



      • Elayech Zeyneb
        Le 12/07/2017

        salut,
        je suis une jeune tunisienne, j’ai une licence en physiothérapie et je veux poursuivre mes études en Belgique , mais j’ai un petit problème, je ne sais pas encore comment choisir la bonne université, je veux savoir laquelle des universités et la mieux adapté, ensuite la procédure et papiers nécessaires etc.. qui peux m’aider s’il vous plait
        merci d’avance :)



        • kevin-La-Voix-LEtudiant
          Le 18/07/2017

          En Belgique, il existe deux types d’établissements: les universités qui proposent un enseignement plutôt théorique, et les Hautes Écoles qui contiennent des cours plus pratiques associés à des stages réguliers. C’est à vous de voir ce qui vous convient le mieux. Si vous n’avez pas la possibilité d’en visiter quelques-unes dans votre cas, n’hésitez pas à contacter les établissements pour leur poser vos questions. Concernant la procédure et les papiers, vous allez être confrontée à deux contraintes de part votre statut d’étudiante “non résidente” belge.
          1/Si vous choisissez des études en lien avec la santé (médecine, kiné, vétérinaire, orthophoniste) vous serez soumise à un tirage au sort qui déterminera votre entrée en première année
          2/Autre élément, en tant qu’étudiante hors Union-Européenne, il vous faudra régler les documents administratifs (visa etc.) pour venir étudier en Europe



  38. Tourtoy Sophie
    Le 02/07/2017

    Bonjour

    Ma fille n’ayant pas été tirée au sort en STAPS, nous envisageons pour elle une inscription en Belgique en Bachelier AESI en Education Physique. Serait-il possible une fois le diplôme obtenu d’avoir une équivalence pour exercer en France?
    Sophie



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 03/07/2017

      Bonjour,

      Depuis les accords de Bologne et l’adoption d’un système de reconnaissance européen pour les diplômes, il est possible de faire reconnaître un diplôme obtenu dans un autre pays européen. Rassurez-vous, votre fille pourra de ce fait obtenir une équivalence et exercer en France, une fois son diplôme obtenu.
      Toutefois, je vous invite à insister auprès de l’université en constituant “un dossier de motivation” (lettre de recommandation d’un enseignant du lycée, relevés de notes, document attestant la pratique sportive en club…), afin d’obtenir exceptionnellement une autorisation d’inscription en STAPS, prenez rendez-vous avec le doyen de la Faculté des Sciences du Sport.



  39. Anais
    Le 23/06/2017

    Bonjour,
    Je n’ai pas le lien concernant l’équivalence.. Par contre vous ne m’avez pas dit si je pouvais m’inscrire dans différentes écoles..
    Merci



    • Anais
      Le 23/06/2017

      Du moins faire des dossiers d’inscription



  40. Anais
    Le 22/06/2017

    Bonjour,
    Je souhaiterai m’inscrire dans une école d’ergothérapie en Belgique. Pouvez vous me dire si au 22/06/2017 c’est trop tard et si je peux m’inscrire dans plusieurs ecoles pour esperer avoir une place. Merci



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 23/06/2017

      Bonjour,
      Non il n’est pas trop tard pour vous inscrire dans une école d’ergothérapie en Belgique. Généralement, les inscriptions sont possibles jusqu’à juillet voire parfois mi-août. En revanche, pensez à faire l’équivalence de votre baccalauréat, indispensable pour votre inscription. Vous avez un dossier à envoyer à Bruxelles avant mi-juillet.
      Vous trouverez plus d’informations sur ce lien



  41. FABIENNE
    Le 19/06/2017

    Bonjour, ma fille n a pas été sélectionnée par tirage au sort en première année de licence de STAPS en France . Elle envisage de faire sa première année de bachelier a Liège en science et motricité. Si elle réussi sa première année peut elle intégrer une L2 en STAPS ?



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 19/06/2017

      Bonjour,
      C’est en effet possible, pour cela elle devra valider 60 crédits ECTS et constituer un dossier pour obtenir une autorisation d’inscription en L2 STAPS.



  42. Corinne
    Le 16/06/2017

    Bonjour. Mon fils aimerait faire ses études de kiné en Belgique à Tournai. En France il est boursier. Sur le site du CROUS les Hautes Écoles de Tournai ne font pas partis de leur liste de boursier.
    Pourra t’il avoir une bourse et où dois je me renseigner.
    Merci par avance



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 19/06/2017

      Bonjour
      Pour bénéficier de la bourse sur critères sociaux il faut être inscrit dans une formation habilitée par le Ministère chargé de l’enseignement supérieur. Malheureusement, les études à l’étranger, même en Europe, ne sont pas éligibles (excepté dans le cadre d’un programme d’échange comme Erasmus+). Sachez toutefois que la Belgique offre également une bourse sur critères sociaux accessible à l’ensemble des citoyens européens : http://www.cfwb.be.



      • isa
        Le 21/09/2017

        Bonjour,

        Le lien n’est pas actif … de plus, en dehors des bourses pour Erasmus, je n’ai jamais pu trouver de possibilité concernant une bourse sur critères sociaux pour tous les étudiants européens.
        En tous cas pas pour un étudiant français . Et je ne connais pas d’étudiant français ayant eu droit à cette bourse, même si en france il aurait pu en bénéficier … D’où tenez-vous cette information ?
        Merci



        • Khadija-La-Voix-LEtudiant
          Le 21/09/2017

          Bonjour,

          Je vous confirme cette information qui provient du ministère des Affaires étrangères “Le Centre régional des œuvres universitaires et sociales (CROUS) peut également, sous certaines conditions, vous proposer un financement. Il convient de vous renseigner auprès du CROUS compétent, à savoir celui de votre dernier lieu de résidence en France.” Voici le lien : bruxelles.consulfrance.org/Etudier-en-Belgique

          “Le versement des bourses sur critères sociaux dans un pays du Conseil de l’Europe
          Les étudiants français ou originaires d’un autre pays de l’Union Européenne, désireux de suivre des études supérieures dans un pays membre du Conseil de l’Europe, peuvent percevoir une bourse sur critères sociaux dans les mêmes conditions qu’en France. Ils doivent, pour cela, être inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur officiellement reconnu par ce pays et suivre, à temps plein, durant une année universitaire ou deux semestres (selon les États membres), des études supérieures menant à un diplôme national.” Voici le lien : etudiant.gouv.fr

          Je vous invite donc à prendre contact avec le CROUS de votre académie!



  43. NOEMIE
    Le 16/06/2017

    bonjour je suis française et actuellement je suis en CDDI ( chantier d’insertion en tant qu’agent de convivialité ) et mon contrat se termine le 31 Décembre 2017, je souhaiterais passer mon diplôme d’état d’aide soignante et donc souhaiterais entrer en formation en Belgique ( école de Chimay).les inscriptions se font le 17 août 2017 , pour une entrée en formation le 4 septembre 2017, je me suis renseigner à pôle emploi je n’aurais pas le droit à l’are (allocation de chômage), mais je souhaiterais savoir avant de me lancer dans cette belle aventure si j’aurais le droit de percevoir du RSA ( mon compagnon ne percevra plus de chômage au mois de janvier, j’ai deux enfants). bien à vous, merci de votre réponse.



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 16/06/2017

      Bonjour
      Votre interrogation, aussi légitime soit-elle, dépasse le cadre de nos savoirs et de nos compétences. On est là hors du cadre des études, c’est un volet essentiellement administratif, je pense que vous devriez vous adresser directement à l’administration française pour ce genre de cas.



  44. DURRIS
    Le 13/06/2017

    Après deux années de PACES j’ai réussi mon année mais sans pouvoir être dans le numerus clausus peut-on s’inscrire quand même dans une université en Belgique en école de kiné?



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 14/06/2017

      Bonjour
      Dans la mesure où vous avez effectué deux années de médecine en France, vous aurez beaucoup de difficultés pour intégrer une école de kiné en Belgique. Vous pouvez essayer de demander une dérogation à un établissement mais les chances seront minces.



  45. Marie Arfeuil
    Le 13/06/2017

    Bonjour,
    Je suis étudiante en France et j’aurais souhaité avoir des renseignements sur la formation pour le métier d’orthoptiste. L’inscription se fait-elle sur tirage au sort ou sur sélection? Est-ce que cela empêche de se présenter pour un autre concours ? (orthophonie)
    J’aurais également souhaité savoir si la formation d’orthoptiste à une équivalence en France.
    Je vous remercie



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 14/06/2017

      Bonjour
      L’orthoptiste en Belgique a un diplôme sanctionnant une formation de l’enseignement supérieur conforme aux conditions de qualification minimales requises pour exercer l’ergothérapie, la kinésithérapie, la logopédie ou l’art infirmier et un diplôme sanctionnant une formation d’au moins deux ans de l’enseignement supérieur de promotion sociale.
      Un bachelier a ouvert ses portes en septembre 2016 à la Haute École de Liège, je pense qu’il vaut mieux les contacter directement pour avoir plus d’informations. Concernant le tirage au sort, il est fort possible, comme beaucoup de formations du médical et paramédical, que les écoles aient mis en place des quotas pour les étudiants étrangers. Si c’est le cas, sachez que vous ne pouvez postuler que pour un seul établissement!



  46. FONDIMARE
    Le 06/06/2017

    Bonjour,

    Ma fille est française et fait ses études à l’Athénée Royal Bouillon Paliseul, elle souhaite intégrer Athénée Royal Bastogne pour y faire sa scolarité en tant que assistante en soins animaliers.
    Faut il une équivalence pour exercer ce métier en France ? Les stages sont ils fait en France ou belgique ?
    Merci de vos réponses,



    • Khadija-La-Voix-LEtudiant
      Le 06/06/2017

      Bonjour,

      Votre fille peut parfaitement trouver un stage ou exercer le métier d’assistante en soins animaliers avec un diplôme belge en France. Si elle souhaite demander une équivalence pour obtenir un diplôme français en vue d’une poursuite d’études, elle devra se rapprocher du service “Enseignement secondaire agricole” du Ministère de l’Agriculture pour effectuer sa demande : Service poursuite d’études en France au ministère de l’Agriculture : Sous-direction de la politique des formations, de l’enseignement général, technologique et professionnel Bureau des évaluations, des concours et des diplômes 1 ter, avenue de Lowendal – 75349 Paris 07 SP Tél. 01 49 55 52 79



  47. Helene
    Le 16/05/2017

    Bonjour,

    Je suis actuellement en année de prépa en Russie et je voudrais m’inscrire en bachelier de médecine en Belgique. Suite à la nouvelle condition d’accès aux études de médecine sur concours, je ne peux pas m’inscrire depuis la Russie. Dois-je faire une demande de visa pour l’entrée sur le territoire Belge ? Est ce possible sans inscription?



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 17/05/2017

      Bonjour. Cela dépend de votre nationalité. Si vous êtes citoyen russe, alors dans ce cas-là il faudra très certainement un visa pour venir étudier en Europe. Nous ne connaissions pas les procédures exactes pour les ressortissants d’un pays hors UE. Je pense qu’il faut voir ça avec l’administration du ou des pays concernés: préfecture, ambassade…



  48. Fanny
    Le 04/05/2017

    Bonjour,
    J’ai effectué une prépa kiné l’année dernière et cette année je suis en première année de STAPS, ayant eu mon bac en 2015 je voulais savoir si c’était possible de tenter ma chance pour la rentrée 2017 en Belgique ?
    Merci



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 05/05/2017

      Bonjour, le système pour intégrer l’enseignement supérieur en Belgique est formel: si vous avez effectué deux “première année” non réussies vous serez en situation d’échec et ne pourrez donc pas postuler pour la prochaine rentrée. Si vous avez réussi l’une de vos deux années, vous devriez pouvoir postuler. Attention: ces précisions sont sous réserves de la décision de l’établissement belge pour lequel vous souhaitez postuler. Votre situation étant “particulière”, je vous conseille vivement de contacter directement l’établissement concerné.



  49. Bastien
    Le 07/03/2017

    Bonjours,

    J’ai effectué une PACES durant le courant 2015-2016, n’ayant réussit le concours je me suis tourné vers le droit ou je suis actuellement, donc en Fac de Droit courant 2016-2017, et je voudrais m’inscrire dans une école de Kiné en Belgique. ( je n’ait donc fait qu’une seul PACES mais est ce que le changement d’orientation 2016-2017 m’empêche de m’inscrire et de tenter ma chance en Belgique?)

    Merci



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 08/03/2017

      Bonjour, non le changement d’orientation ne va pas vous empêcher de tenter votre chance pour faire des études de médecine en Belgique, à condition bien entendu d’avoir de la chance au tirage au sort!



  50. EMILIE
    Le 07/03/2017

    Bonjour,

    Je souhaiterai intégrer une école d’éducateur spécialisé pour la prochaine rentrée, mais on me dit que le diplôme n’est pas reconnu en France. Dans ce cas là, que faut -il faire ?
    Par contre, Est-ce que je pourrais rester en Belgique pour pratiquer cette profession ?
    Merci pour votre réponse



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 08/03/2017

      Pour devenir éducateur spécialisé, il faut être titulaire du DEES (Diplôme d’État d’Éducateur Spécialisé). Comme tous les diplômes d’État, ce titre est reconnu en France!
      Il est accessible sur concours écrit et oral aux titulaires du bac quelle que soit la filière. Vous pouvez par exemple postuler dans l’un des 5 IRTS de la région (Loos, Valenciennes, Arras, Étaples et Grande-Synthe).



      • EMILIE
        Le 21/03/2017

        Bonjour,

        Désolée, je me suis mal exprimée. Je voudrais faire des études d’éducateur spécialisé en Belgique, mais on me dit que le diplôme belge n’est pas reconnu en France si je voudrais bien sûr travailler en France. S’il n’est pas reconnu, que faut-il faire ?

        Cordialement,



        • kevin-La-Voix-LEtudiant
          Le 21/03/2017

          Tout dépend si vous souhaitez à l’avenir travailler en France ou en Belgique. Si vous êtes certaine de rester travailler en Belgique, dans ce cas-là, partez faire vos études là-bas. Sinon assurez-vous déjà de la reconnaissance ou non du diplôme notamment les raisons pour lesquelles il ne serait pas reconnu, parfois une simple demande d’équivalence peut suffire.



  51. Nina
    Le 01/03/2017

    Bonjour,
    Je suis actuellement en prépa BCPST pour intégrer une école vétérinaire. Je suis en 1e année et j’ai entendu parler du fameux tirage au sort des ressortissants européens pour entrer en école vétérinaire en Belgique. Je voulais savoir si l’inscription au tirage au sort comptabilisait pour un essai au concours Agro Veto français ou si cette participation était indépendante de ce concours, et combien de fois il était possible de s’inscrire au tirage au sort. Merci de votre réponse.



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 08/03/2017

      Les deux inscriptions sont indépendantes pour la simple et bonne raison que la première est en France, l’autre en Belgique. Concernant le tirage au sort, il est possible de s’inscrire plusieurs années de suite si vous n’avez pas été prise. En revanche il n’est pas possible de candidater dans plusieurs écoles de vétérinaire belges en même temps.



  52. cha
    Le 10/02/2017

    Bonjour,

    Titulaire d’un master 2 Droit privé en France, je souhaiterais passer l’équivalence dans une Université Belge pour ensuite m’inscrire au Barreau de Belgique.

    Sauriez vous quels sont les taux de réussite pour les équivalences en Droit dans les universités Belge? Ou du moins quelle université a le taux de réussite le plus élevé.
    Merci pour votre réponse !



    • kevin-La-Voix-LEtudiant
      Le 10/02/2017

      Malheureusement les universités belges ne communiquent pas sur leur taux de réussite, il existe notamment une filière Droit à l’UCL (Louvain) près de Bruxelles, à Namur et Mons également, je vous invite à rencontrer directement le personnel concerné, pourquoi pas des professeurs pour échanger avec eux.



  53. Pierre
    Le 17/01/2017

    Bonjour, je voulais savoir si après avoir raté 2 PACES en France, et qu’ensuite je réussie une 1ère année de licence chimie, est ce que je pourrais m’inscrire en 1ère année de pharmacie ou non?



    • kevin-carmina
      Le 18/01/2017

      En Belgique ou France? Dans les deux cas, il s’agit d’un cas exceptionnel, il faut donc aller prendre rendez-vous directement avec les établissements concernés.



      • Pierre
        Le 18/01/2017

        Je parlais pour la Belgique.
        D’accord je me renseignerai merci beaucoup pour ta réponse !



  54. Lale
    Le 13/01/2017

    Bonjour
    Je suis actuellement en PACES pour la 2eme fois, j’ai eu un classement moyen a l’issue du 1er semestre (1000/3100) et je veux arrêter en France pour essayer en Belgique. J’ai entendu dire qu’après 2 PACES, on ne peut plus candidater en Belgique est-ce vrai? même pour pharmacie ou est ce que ce n’est valable que pour medecine?



    • Khadija-Abouchan
      Le 16/01/2017

      Bonjour,

      En effet, si un étudiant a effectué deux années de PACES en France, il ne peut plus se présenter en médecine ni dans une autre filière santé en Belgique (odontologie, pharmacie, sage-femme, kiné).



  55. Romain
    Le 07/12/2016

    Bonjour,
    Actuellement en remise à niveau des matières scientifiques, suite à l’obtention d’un baccalauréat STSS, permettant d’avoir un bon niveau en biologie mais limité sur les matières scientifiques. Mon premiers vœux est d’accéder à une école de kiné et mon deuxième étant une école d’infirmier. Je souhaite intégrer une école de kinésithérapeute en Belgique (Haute Ecole Louvain en Hainaut), sachant qu’il y a un tirage au sort pour pouvoir y accéder, c’est pas une valeur sure. C’est pour cela que je me posais la question suivante, Est t’il est possible la même année (2017) de faire un dossier d’inscription pour le master de kiné mais en même temps pour une formation d’infirmier ? cela me permettrai si je ne suis pas tiré au sort en kiné, d’accéder à la formation d’infirmier.
    Merci d’avance.



    • kevin-carmina
      Le 08/12/2016

      Bonjour Romain, c’est une très bonne question. Il n’est effectivement pas possible de candidater pour plusieurs écoles de kiné en Belgique. Quant à savoir s’il est possible de postuler pour deux filières différentes en même temps, rien ne semble indiquer le contraire. Mais je t’invite vivement à contacter les établissements belges (kiné et/ou infirmier) ainsi que le service général de la gestion de l’enseignement supérieur à Bruxelles (0032 2.690.87.72 )



      • Romain
        Le 08/12/2016

        Merci beaucoup de m’avoir communiqué les lieux ainsi que le numéro, qui pourront je l’espère répondre à ma question, en croisant les doigts que cela soit positif.



  56. flo
    Le 26/11/2016

    Bonjour je souhaite savoir si un etudiant francais peut s inscrire en haute ecole en orthoptie en belgique ? Je ne sais pas dans quelles conditions? A priori pas de tirage au sort mais quid d un concours d entree ou d une etude de dossier? Par ailleurs si une inscription est possible ce diplome peut il etre reconnu en france? Merci



    • kevin-carmina
      Le 29/11/2016

      Les formations d’orthoptie sont relativement rares en Belgique. Les modalités d’inscription varient selon les établissements. La Haute École de la ville de Liège propose une formation en orthoptie, elle précise sur son site que pour les étudiants qui n’ont pas fait leurs études en Fédération Wallonie Bruxelles, la validation de l’inscription se fera après analyse du dossier. Vous pouvez les contacter au numéro suivant: 00 32 (0)4 344 78 12.



  57. baadi
    Le 23/11/2016

    je suis actuellement au prépa maroc savez-vous qu’elles études on peut faire en Belgique après deux années de CPGE?



    • Khadija-Abouchan
      Le 23/11/2016

      Bonjour Baadi

      Avec un niveau prépa vous pouvez intégrer une Haute Ecole ou l’université, mais comme vous êtes ressortissant d’un pays qui n’appartient pas à l’Union européenne, vous devez faire reconnaître votre diplôme marocain et disposer d’un visa pour avoir accès au territoire belge et vous inscrire. Pour cela, vous devez vous adresser à l’ambassade ou le consulat belge au Maroc afin d’effectuer votre demande de visa. Je vous invite à consulter le site officiel des Affaires étrangères du royaume de Belgique. Voici un autre site pour connaître l’organisation des études en Belgique : enseignement.be, Bon courage.



    • Anas
      Le 29/12/2016

      On ai dans le meme cas . je suis en prepa a fes et je veux terminer les études en Belgique pour échapper des concours français . si vous voulez vous pouvez me contacter sur facebook ” anas nfissi” pour partager les infos entre nous et s’entraider pour échapper a l’enfer des prepas



  58. Maria Rodriguez
    Le 13/10/2016

    Bonjour, je suis une jeune fille Colombienne, inscrite en PACES à Lyon, cependant je ne crois pas qu’ici, je pourrais entrer en école de Kinésitherapie… J’aimerais bien savoir si je peux candidater en Belgique pour faire des études de Kinésitherapie ? Merci



    • Khadija-Abouchan
      Le 13/10/2016

      Bonjour Maria,

      N’hésitez pas à contacter le service scolarité des universités et/ou Instituts pour connaître leurs modalités d’admission en cours d’année.



  59. Mmdi
    Le 02/10/2016

    Bonjour
    Je suis en deuxième année de STAPS et je pense arrêter, pourrais-je postuler au tirage
    Kiné malgré mes deux années “perdues” en STAPS?
    Avec mes remerciements.



    • Khadija-Abouchan
      Le 03/10/2016

      Bonjour

      Dans la mesure où vous n’étiez pas inscrit en PACES mais en STAPS, vous pouvez parfaitement candidater en Kiné. Voici la liste des lieux de formation en kinesitherapie pour la belgique francophone. http://www.kine-services.com



  60. Alexis
    Le 02/10/2016

    Bonjour,
    j’ai obtenu mon diplome de masseur kinésithérapeute en juillet dernier dans une école marocaine de Casablanca, je suis de nationalité française, et je cherche à faire mon équivalence en vue d’obtenir un diplome européen. Est-il possible pour moi de poursuivre mes études en Belgique ? quelles sont les modalités ? Merci pour votre réponse



    • Khadija-Abouchan
      Le 03/10/2016

      Bonjour,
      Vous devrez impérativement demander une équivalence de votre diplôme auprès du : « Service de la Reconnaissance académique et professionnelle des diplômes étrangers d’enseignement supérieur » par e-mail, téléphone, fax, courrier ou sur place : Tél : 00322/690.89.00 les mardis, mercredis de 13h30 à 16h (ou fax : 00322/690.88.90) Courriel : equi.sup@cfwb.be Courrier postal : Direction générale de l’Enseignement non obligatoire et de la Recherche scientifique – Service de la Reconnaissance académique et professionnelle des diplômes étrangers d’enseignement supérieur– Rue Adolphe Lavallée, 1 à 1080 Bruxelles Visite sur place : les lundis et jeudis de 13h30 à 16h;
      Sachez que le coût de la procédure d’équivalence varie de 150€ à 200€.
      Bonne continuation!



  61. Sixtine
    Le 01/10/2016

    Bonjour,
    Je suis de nationalité belge mais n’y ai jamais habité.
    Je réside en France depuis toujours et suis en terminale.
    Je souhaite démarrer des études de véto en Belgique en septembre prochain.
    Titulaire de la carte d’identité belge, serai-je considérée comme résidente ou non, sachant que je serai hébergée par une tante à Bruxelles durant la durée de mes études.
    Suis-je soumise ou non au tirage au sort car les avis sont divergents et j’aimerais savoir si j’ai des démarches particulières à envisager.
    Merci d’avance.



    • Khadija-Abouchan
      Le 03/10/2016

      Bonjour,
      Rassurez-vous, si vous êtes Belge résident ou non à l’étranger vous n’êtes pas soumis aux quotas. Seuls les étudiants étrangers (Europe et hors Europe) sont concernés par “le tirage au sort” pour les études médicales.



  62. Marie
    Le 10/09/2016

    Bonsoir, un étudiant qui s’est inscrit en PACES durant l’année universitaire 2015-2016, qui a échoué aux examens et qui après avoir déposé un dossier pour Kinésithérapeute en Belgique en août 2016, n’a pas été tiré au sort, cela compte pour un échec ou deux. Pourra t-il revenir l’année prochaine pour tenter une nouvelle fois sa chance?



    • Khadija-Abouchan
      Le 12/09/2016

      Bonjour,
      Attention, si un étudiant a effectué deux années de PACES en France, il ne peut plus s’inscrire en Belgique, en revanche, si celui-ci n’a fait qu’une année de PACES, il peut tout fait candidater.



  63. marine
    Le 30/08/2016

    Bonjour,
    Ma fille souhaite faire des études pour devenir podologue en Belgique. J’ai vu qu’il existe deux écoles à Bruxelles: La Haute Ecole libre de Bruxelles et Vinci-Parnasse ISEI. L’enseignement est il identique dans les deux écoles? Y a t il un tirage au sort des élèves français pour les études de podologie en Belgique? En France, la pédicurie est enseignée en même temps que la podologie. Est-ce pareil en Belgique? Une fois les études belges terminées, l’Équivalence du diplôme Belge en France est elle compliquée à obtenir? Le diplôme français ainsi obtenu permet il de d’exercer la même profession que si les études avaient été faites en France?
    Merci pour vos réponses.
    Cordialement.



    • kevin-carmina
      Le 31/08/2016

      Bonjour,
      Contrairement aux études de médecine ou parfois de kiné, il n’y a pas de quotas et donc pas de tirage au sort pour les étudiants français en Belgique. Il faut simplement que l’établissement dispose encore de places suffisantes pour vous accueillir. La Haute École Léonard de Vinci dispose par exemple de 44 places pour les premières années.
      La pédicurie est également incluse dans le contenu des cours, mais l’essentiel de la pédagogie concerne la podologie.
      Enfin, en ce qui concerne l’équivalence, une fois votre diplôme obtenu, l’école vous remet un certificat et un dossier complet, mais c’est à vous de faire la demande auprès de votre département. Mise à part les délais administratifs, aucune complication particulière. Quant à la possibilité d’exercer en France, si on reprend le cas de la Haute École Léonard de Vinci, elle abrite une majorité d’étudiants français, donc rassurez-vous tous ne restent pas exercer dans le plat Pays! Pour plus d’informations sur le programme des cours, je vous invite à contacter directement les deux écoles concernées. Cordialement.



  64. Loïc
    Le 29/08/2016

    bonjour
    je me suis inscrit dans un bachelier d’architecture en Belgique à saint Luc Tournai.
    est-ce que ce bachelier vaut le master en architecture français?
    serait il possible de le faire valoir en diplôme d’état pour pouvoir continuer en tant qu’architecte ingénieur?

    merci, Loïc.



    • kevin-carmina
      Le 30/08/2016

      Bonjour
      Selon les appellations belges, un bachelier équivaut, pour nous Français, à trois années d’études supérieures post-bac. En Europe, il n’y a pas d’autres noms utilisés pour qualifier un master.



  65. Souphiane
    Le 20/08/2016

    Bonjour,

    je souhaite m’inscrire en kiné en Belgique, et vu qu’il y a un tirage au sort je voudrais déposer un dossier à Ulg et un autre à Ucl mais je vois écrit cela :

    l’étudiant non-résident ne peut déposer qu’une seule demande d’inscription
    pour l’ensemble des études contingentées dans l’enseignement supérieur (Universités et
    Hautes Ecoles). L’introduction de plus d’une demande entraînera le refus de son dossier.

    le texte concerne les demandes au sein de la même université ou c’est au niveau national ?

    merci



    • Khadija-Abouchan
      Le 23/08/2016

      Bonjour Souphiane,

      En effet, vous ne pouvez déposer qu’une seule demande d’inscription pour l’ensemble des Universités et Hautes Ecoles de Belgique. Attention, n’essayez pas de déposer plusieurs dossiers dans les différents établissements au risque de voir votre candidature annulée.



  66. Syd
    Le 12/08/2016

    Bonsoir, je suis une étudiante en terminale en bac L. aurais-je plus de chance d’intégrer une haute-école Belge de kinésithérapie si je veux résider en Belgique ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 24/08/2016

      Bonjour,
      Pour éviter le tirage au sort il faut que l’étudiant et/ou ses parents soient installés en Belgique depuis plus de trois ans et enregistrés auprès de l’administration communale. Ce délai est réduit à 6 mois lorsqu’un des parents est résident fiscal belge et travaille pour partie sur le sol belge.



      • Marie
        Le 02/09/2016

        Bonjour
        Je voudrais avoir les conditions pour éviter le tirage au sort en école vétérinaire.
        La famille ou l’étudiant doit habiter en Belgique durant 3 ans ?
        Merci pour votre réponse.



        • Khadija-Abouchan
          Le 05/09/2016

          Bonjour,
          En effet, pour éviter le tirage au sort, il faut résider en Belgique depuis plus de trois ans et être enregistré auprès de l’administration communale. Toutefois, ce délai est réduit à 6 mois lorsqu’un des parents est résident fiscal belge et travaille sur le sol belge.



  67. laetitia
    Le 08/08/2016

    Bonjour,
    Ma fille part faire ses études en Belgique et j’ai bcp de mal à trouver une complémentaire santé peu chère sachant que c’est obligatoire là-bas en cas d’hospitalisation. Pouvez-vous m’aider ?
    Cordialement.



    • Khadija-Abouchan
      Le 23/08/2016

      Bonjour,

      Sur le site de l’Institut national d’assurance maladie-invalidité (INAMI), l’équivalent d’ Ameli(Assurance maladie) vous trouverez des informations vous permettant de choisir la meilleure couverture santé… et surtout la liste et les coordonnées des mutualités (mutuelles) de Belgique. Un conseil, sollicitez plusieurs organismes pour effectuer un comparatif en fonction des besoins de votre fille. Bien à vous!



  68. Christina
    Le 30/07/2016

    Bonjour je suis gabonaise j’ai eu mon baccalauréat en 2015, cette année, j’étais inscrite en fac de médecine dans mon pays. Aujourd’hui, je souhaiterais poursuivre mes études de médecine en Belgique. Mais mon pays ne délivre pas les diplôme avant 2 ans, ils m’ont juste donné “une attestation de mise en attente de délivrance du diplôme”, je l’ai envoyé pour obtenir une équivalence, la décision fut favorable, mais uniquement pour des études courtes. Que puis-je faire pour pouvoir m’inscrire en médecine?



  69. nathalie
    Le 11/07/2016

    Bonjour,
    Ma fille veut faire ses études de kiné en Belgique. Je souhaiterais savoir si la moyenne au bac est importante ? Si il faut avoir une certaine moyenne pour pouvoir s ‘inscrire ? Sélectionne t-il que les meilleurs résultats au bac ? et la moyenne au bac en france est elle la même qu’en Belgique.
    Merci pour toute l’aide que vous pourrez m’apporter.



    • Khadija-Abouchan
      Le 11/07/2016

      Bonjour,
      Depuis 2006, les études médicales en Belgique sont contingentées. Seuls 30% de non-résidents belges peuvent accéder aux études de kiné. Même si le dossier et les résultats scolaires sont importants pour poursuite ses études dans le supérieur, la sélection s’effectue par tirage au sort. Voici la liste des universités proposant une filière kiné, n’hésitez pas à les contacter en direct pour obtenir plus d’infos : http://www.ulb.ac.behttp://www.ulg.ac.behttp://www.uclouvain.be
      Attention : Les bacheliers doivent passer par une procédure d’équivalence pour faire des études en Belgique francophone. Le dépôt du dossier de demande d’équivalence doit se faire obligatoirement avant le 15 juillet 2016 auprès du ministère de la communauté française. http://www.belgium.be



  70. Stéphanie
    Le 04/07/2016

    Bonjour,
    Je suis intéressée par les études de kiné en Belgique et j’aimerais savoir s’il existe un historique des quotas avec élèves demandeurs et élèves acceptés pour la Haute Ecole de Tournai/Charleroi, car je n’en trouve pas sur leur site !
    Merci d’avance



    • Khadija-Abouchan
      Le 04/07/2016

      Bonjour,
      Nous ne sommes pas en mesure de vous répondre précisément sur ce point, le plus simple reste d’appeler le service des admissions de la Haute école pour connaître le nombre exact de candidats ainsi que celui des admis. N’oubliez pas de demander une reconnaissance de votre diplôme de fin d’études secondaires afin de pouvoir candidater en Kiné. Cette demande doit être adressée au service des équivalences, avant le 15 juillet 2015: http://www.equivalences.cfwb.be
      Bonne recherche



  71. secoucou
    Le 24/06/2016

    Bonjour, j’ai appris que quand on fais nos étude de kiné en Belgiques étant français, après nous devons leur redonner des années par exemple on doit leur redonner 5ans a la Belgique pour la kiné, soit travailler 5ans en Belgique, est ce que cela est vrai et si oui est ce qu’il y a un moyen de passé au travers ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 27/06/2016

      Bonjour Romain,
      Je ne sais pas d’où vous tenez cette information, elle est absolument fausse. Une fois votre diplôme de Kiné en poche vous n’êtes pas redevable “d’années d’exercice” au royaume de Belgique et par conséquent vous pouvez revenir exercer en France sans aucune contrainte.



  72. Caminouche
    Le 30/05/2016

    Bonjour,
    Je suis actuellement en prépa en France et j’ai été accepté pour faire des études de psychomotricité en Belgique. Le problème c’est que l’on me demande les relevés de notes de cet année mais j’ai arrêté la prépa en cours de route donc je n’ai pas de relevé de notes. Est-ce un problème ? J’ai peur que ça me coûte ma place.

    Cordialement



    • kevin-carmina
      Le 31/05/2016

      Bonjour,
      Le mieux est d’être franc avec eux. Contactez directement l’établissement en question pour savoir quels sont les critères d’admission.



  73. Patrick Franconville
    Le 22/05/2016

    Suis retraité français et j’envisage l’achat d’un studio en Belgique prochainement. Mon fils passera son baccalauréat Technologique en France en 2017. Pourra t-il alors échapper au tirage au sort pour faire les études de kinésithérapie en Haute Ecole Belge ?
    Merci pour vos réponses.



    • Khadija-Abouchan
      Le 23/05/2016

      Pour éviter le tirage au sort il faut que l’étudiant et/ou ses parents soient installés en Belgique depuis plus de trois ans et enregistrés auprès de l’administration communale. Ce délai est réduit à 6 mois lorsqu’un des parents est résident fiscal belge et travaille pour partie sur le sol belge.



  74. Francois marion
    Le 11/04/2016

    J’aimerais savoir si après 2 années de Paces en France je peux déposer un dossier en Belgique



    • kevin-carmina
      Le 18/04/2016

      Normalement oui, il n’y a aucun lien direct entre vos deux années de PACES en France et les études que vous souhaitez faire en Belgique. Vous repartirez en première année. En revanche, j’attire votre attention sur un élément : depuis l’été 2015, le gouvernement belge a voté un décret pour la mise en place d’un concours à l’issue de la première année de médecine et d’odontologie. Les étudiants français seront toujours soumis à un quota au moment de l’inscription (30%) puis à un éventuel tirage au sort si le pourcentage est dépassé. Mais un concours pour l’accès en deuxième année est instauré.



      • Cat
        Le 30/05/2016

        Bonjour, je viens de téléphoner, j’ai fais 2 années de PACES et ils m’ont dit clairement qu’ils ne prennent dans aucun des concours quand on a déjà fais 2 années, ces informations sont fausses. Ils ne faut pas laisser de faux espoirs aux étudiants qui ont fait médecine en France.



        • Khadija-Abouchan
          Le 31/05/2016

          Bonjour Catherine,

          En effet, si un étudiant a effectué deux années de PACES en France, il ne peut s’inscrire en Belgique, en revanche, si celui-ci n’a fait qu’une année de PACES, il peut tout fait candidater! Sachez toutefois que la législation Belge évoluant souvent (notamment pour les études de santé), il est possible que les réponses apportées ne soient plus d’actualité.
          Bien à vous



  75. Lauren
    Le 20/03/2016

    Bonjour,
    Je souhaite m’inscrire en médecine à l’université de Namur pour la rentrée 2016 et je voulais savoir s’il était possible de s’inscrire simultanément à l’ULB (Université Libre de Bruxelles) toujours en médecine, histoire d’avoir “plus de chances”… C’est-à-dire demander une même formation à deux établissement différents appliquant le tirage au sort. Merci d’avance !



    • Khadija-Abouchan
      Le 21/03/2016

      Il n’est pas possible d’être simultanément candidat sur 2 filières ou 2 établissements où s’applique le décret des non-résidents, que ces filières soient identiques (deux cursus en logopédie par exemple) ou différentes (ex : médecine et masso-kinésithérapie).



  76. Chrysole
    Le 18/03/2016

    Bonjours,
    Je suis étudiant français actuellement en paces, et je n’ai pas réussi mon concours. Je voulais savoir si je pouvais participer à ce tirage au sort ? Ou si mon cursus ne me permet pas de me présenter ? Merci pour la réponse



    • Khadija-Abouchan
      Le 21/03/2016

      Bonjour

      Je vous invite à contacter le service des admissions de l’Université de Liège au +32 4 366 96 65 pour vous inscrire au tirage au sort. N’oubliez pas de demander une reconnaissance de votre diplôme de fin d’études secondaires. Cette demande doit être adressée au service des équivalences, avant le 15 juillet 2016 : http://www.equivalences.cfwb.be ! Attention : il n’est pas possible de s’inscrire en “triplement” dans la même filière et la même année d’étude en Belgique – un étudiant qui aurait déjà effectué 2 années de PACES en France ne peut se présenter en médecine.



  77. sg
    Le 17/03/2016

    je suis de nationalité tunisienne mais je vie en France depuis 6 ans et ‘aimerais aller étudier en Belgique, et y prendre un appartement, je voudrais savoir si ma carte de sejour est suffisante sil vous plais ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 21/03/2016

      Bonjour Samar,

      La réponse est “Oui”, si vous possédez une carte résident de longue durée (valable 10 ans). Si vous avez un titre de séjour autre que cette carte, vous devez obtenir un visa préalablement à votre entrée dans le pays concerné, dans votre cas, vous devez impérativement obtenir une Autorisation de Séjour Provisoire (ASP) Belge, Plus d’infos : http://inforjeunes.eudiplomatie.belgium.be



  78. vanessa
    Le 10/03/2016

    Bonjour, je suis de nationalité camerounaise et j’ai un titre de séjour pour la France. Compte tenu de ma situation est-il possible d’étudier en Belgique (dans le Paramédical à Tournai) avec ce titre et habiter à Lille sans devoir faire un visa? merci.



    • Khadija-Abouchan
      Le 14/03/2016

      Bonjour Vanessa,

      Si votre titre de séjour est une carte de résident, valable 10 ans, vous pouvez, en effet, habiter en France et étudier dans un pays de l’espace Schengen.
      Bonne continuation



  79. mazouzi karim
    Le 13/02/2016

    comment que ca se passe chez vous. Pour faire des etudes en belgique en ayant un diplome Algerien en Sciences Paramédicale ( ISP specliaisee)



    • Khadija-Abouchan
      Le 15/02/2016

      Comme vous êtes ressortissant d’un pays qui n’appartient pas à l’Union européenne, vous avez besoin d’un visa pour avoir accès au territoire belge et pouvoir vous inscrire dans une école ou à l’université. Pour cela, vous devez vous adresser à l’ambassade ou le consulat belge en Algérie afin d’effectuer votre demande de visa. Je vous invite à consulter le site officiel des Affaires étrangères du royaume de Belgique. Voici un autre site pour connaître les filières du paramédical outre-Quiévrain. Bon courage.



  80. Amina
    Le 06/02/2016

    En étant une marocaine ..est ce que les conditions d’admission changent ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 08/02/2016

      Bonjour,

      Les démarches sont les mêmes pour tous les étudiants étrangers non européens. Pour vous inscrire dans un établissement de l’enseignement supérieur Belge vous devez impérativement obtenir une Autorisation de Séjour Provisoire (ASP). je vous invite à consulter le site du Ministère de la Communauté française pour connaître précisément les formalités.



      • achraf
        Le 22/02/2016

        Bonjour,
        je suis un étudiant marocain actuellement en France pour mes études et je souhaiterais intégrer l’Université libre de Bruxelles, est-il possible de s’inscrire directement sans besoin d’un visa Belge ?
        merci d’avance



        • Khadija-Abouchan
          Le 23/02/2016

          Bonjour,

          Lorsque vous obtenez un visa pour étudier dans un pays de l’Union européenne celui-ci est valable uniquement pour le pays concerné. Même si ce visa vous permet de circuler librement dans l’espace Schengen. Si vous souhaitez vous inscrire dans une université Belge vous devez à nouveau effectuer des démarches administratives auprès des services concernés : site officiel des Affaires étrangères du royaume de Belgique.



  81. RIGAULT
    Le 28/01/2016

    Bonjour,
    Je suis Français à l’université de Namur, que faut il faire pour garder ma couverture frais de santé?
    J’étais adherent SMEREP enFrance.
    Merci de votre aide



    • Khadija-Abouchan
      Le 29/01/2016

      La Belgique étant membre de l’Union Européenne, vous devez impérativement demander une carte européenne d’assurance maladie (CEAM) avant votre départ auprès de votre organisme assureur (la SMEREP dans votre cas). Elle vous permettra d’attester de vos droits à l’assurance maladie (car la Belgique impose de souscrire à une mutuelle) et de bénéficier d’une prise en charge sur place de vos soins médicaux.



  82. Yassine
    Le 25/01/2016

    Bonjour,

    Etant de nationalité francaise Je souhaiterai entrer en institut de formation en soins infirmiers a Bruxelles et j’aurai donc aimer savoir a quelles aides je pourrai prétendre.
    Merci de bien vouloir me répondre.

    Cordialement, Mr BERZOUGUI



    • Khadija-Abouchan
      Le 26/01/2016

      Les communautés françaises et néerlandaises offrent des bourses sur critères sociaux aux citoyens européens. Renseignez-vous sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles. N’hésitez pas à vous renseigner aussi auprès du CROUS de Lille .



  83. CARMANTRAND LISA
    Le 25/01/2016

    BONJOUR SVP JE N AI PAS REUSSIE A OBTENIR MA PREMIERE ANNEE DE MEDECINE MALGRE UNE SECONDE TENTATIVE COMBIEN D ANNEE DOIS JE ATTENDRE POUR TENTER LE TIRAGE AU SORT POUR ENTREE ECOLE DE KINE? merci



    • Khadija-Abouchan
      Le 25/01/2016

      Difficile de vous répondre car tout dépend de votre dossier, de la capacité d’accueil…. Le plus simple est de contacter directement votre service scolarité, car chaque faculté étudie les dossiers au cas par cas.



  84. Antenor-habazac christiane
    Le 25/01/2016

    Bonjour
    J’ai eu mon baccalauréat en France. Et j’ai obtenu mon bachelor de sciences biologiques à la faculté de Mc Gill au Canada . J’aimerais faire des études de mèdecine en belgique . Quelle sera la procédure à suivre ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 25/01/2016

      En Belgique, le droit de séjour, pour études, pour les personnes étrangères non-ressortissantes de l’EEE (Espace Economique Europen) est réglementé. Les étudiants hors EEE doivent obtenir une Autorisation de Séjour Provisoire (ASP) pour pouvoir venir étudier en Belgique : bruxelles-j.be
      L’enseignement francophone en Belgique est organisé par le Ministère de la Communauté française. L’enseignement supérieur regroupe les Universités (4 ou 5 ans sauf études de médecine en 7ans et médecine vétérinaire en 6 ans). Plus d’infos sur le site du Ministère de la Communauté française : http://www.enseignement.be/index.php?page=23836



    • Khadija-Abouchan
      Le 25/01/2016

      Le Concours de recrutement de professeurs des écoles (CRPE) s’adresse aux étudiants inscrits en première année du Master MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation, et de la formation), préparé au sein des ESPE (Écoles supérieures du professorat et de l’éducation)… mais également aux titulaires d’un autre Master 2 dans une autre discipline ou d’un diplôme équivalent! Plus d’infos : http://www.espe-lnf.fr



  85. Madame Folens
    Le 23/01/2016

    Bj,
    pour la réalisation d’un mémoire , je suis à la recherche d’une explication sur le pourquoi du nombre élevé d’étudiants français dans les études paramédicales notamment infirmier, dans l’enseignement en Belgique. Tous articles, tableaux, documents sont les bienvenus. Les renseignements sont difficiles à trouver, c’est pourquoi je me tourne vers vous.

    Merci de votre collaboration



    • Khadija-Abouchan
      Le 25/01/2016

      La raison qui pousse les étudiants français est simple : la PACES (première année commune aux études de santé) est sanctionnée par un concours très sélectif… avec un taux de réussite de 10% à 20% selon les facultés.
      En 2015, le numerus clausus fixant le nombre d’admis en deuxième année de médecine a été fixé à 762 places pour la région. Pour le concours 2016, alors que les amphithéâtres de Paces, en cette rentrée, ne désemplissent pas, seulement 18 places supplémentaires ont été accordées pour la région. La Faculté de médecine de Lille 2 (458 au lieu de 448 en 2015, soit 10 places supplémentaires) et l’Université Jules Verne de Picardie à Amiens (200 au lieu de 192, soit 8 places supplémentaires). En revanche, pas de changement pour le numerus clausus de l’Université catholique de Lille (145 places dont 104 en médecine).
      Pour échapper à cette sélectivité, un nombre croissant d’étudiants s’échappent de l’Hexagone. Direction des établissements moins sélectifs et surtout membres de l’Union européenne comme la Roumanie (où les cours sont en français), la Lettonie, la Croatie, la Belgique… jusqu’à la fin du second cycle (la sixième année), avant de revenir effectuer leur internat en France.

      Si vous souhaitez plus d’information, n’hésitez pas à contacter en direct les établissements pour obtenir des données statistiques, tableaux… bonne enquête!

      À savoir : faire médecine ou dentaire en Belgique ne sera plus forcément intéressant pour les étudiants français. La Belgique a voté un décret qui instaure un concours en fin de première année d’études de médecine et d’odontologie, comme en France. Ce filtre entre en vigueur dès la session 2016. Pour les étudiants français recalés en Paces, c’est la fin de l’eldorado belge, à suivre…



  86. Nina T
    Le 08/01/2016

    Bonjour,
    Je souhaiterais partir pour des études de médecine en Belgique mais, si à la fin de la première année je souhaite revenir en France pour une quelconque raison, est-ce que mon année sera validée en France et est-ce que je pourrais poursuivre mes études dans une université française ?
    Merci d’avance.



    • Khadija-Abouchan
      Le 11/01/2016

      Bonjour Nina,

      Il est très difficile voire impossible de revenir en France pendant vos études médicales, même si dans le cadre de l’harmonisation des diplômes européens des passerelles existent. Pourquoi? car les études des santé ne sont pas organisées de la même manière en France et en Belgique. En revanche, rien ne vous empêche, une fois diplômée d’exercer votre métier de médecin, dentiste, pharmacien… en France avec votre diplôme Belge.



  87. Fanny
    Le 08/01/2016

    Bonjour,
    Je suis étudiante Française, actuellement en 3ème année bachelor architecture à UMONS en Belgique et j’aimerai faire un master Ville Architecture Nature à l’ENSA de Clermont Ferrand en France. Comment faire pour revenir en France ? Je ne sais pas comment faire pour intégrer l’ENSA de Clermont Ferrand. Est-ce que je peux demander un transfert de dossier ? On me dit non dans mon école Belge. Quelles sont les formalités à accomplir pour ceci ? Merci !!



    • Khadija-Abouchan
      Le 11/01/2016

      Bonjour,

      Pour être admis en master à l’ENSA il faut justifier de certains “prérequis” pour cela il faut déposer un dossier d’équivalence avec une lettre de motivation. Je vous invite à contacter directement le service de la scolarité de l’école pour connaitre les modalités : Mme CHEBANCE, Responsable de service 04 73 34 71 61 – mchebance@clermont-fd.archi.fr



  88. Megane
    Le 11/12/2015

    Bonjour,

    Je voudrai savoir quand devons-nous déposez notre demande d’inscription dans une haute Ecole ou dans une université en kinésithérapie en Belgique pour le tirage au sort ? Si vous pouvez me dire à peu près la période et comment on doit faire! Ça serait cool car avec tout ce que je lis sur internet, tout se confond dans ma tête haha…



    • kevin-carmina
      Le 15/12/2015

      Il est préférable de s’y prendre un petit peu à l’avance en effet d’autant qu’il y a un dossier administratif à constituer. Le mieux est de contacter directement les établissements en question. Ils pourront te donner les délais, ils ont habitude du fait des nombreux étudiants
      français. En général les dossiers sont envoyés à partir du mois de mars.



  89. Nedjadi
    Le 06/11/2015

    Bonjour, après 6 ans d’études en médecine en Belgique, est-ce c’est possible de travailler directement en France au qualité de médecin généraliste sans équivalence de ce diplôme Belge sachant qu’il faut 2 ou 3 ans (6 ans d’études+3 ans dans un hôpital) travailler comme assistant en médecine générale en Belgique pour pouvoir obtenir le numéro d’INAMI pour pouvoir exercer en qualité de médecin généraliste.



    • Khadija-Abouchan
      Le 09/11/2015

      Grâce à la reconnaissance des diplômes au sein de l’Union Européenne, vous pouvez parfaitement exercer dans l’Hexagone une fois diplômé.



  90. Nedjadi
    Le 06/11/2015

    Bonjour, en possédant un diplôme algérien de médecin généraliste, est ce que c’est possible de travailler avec ce diplôme en France.
    Si ce n’est pas possible, quelles sont les différentes solutions qui existent pour pouvoir travailler en France en qualité de médecin généraliste sachant que le diplôme initiale est un diplôme algérien de médecin généraliste.
    MERCI



    • Khadija-Abouchan
      Le 09/11/2015

      La France reconnaît les diplômes obtenus dans l’Union européenne, ainsi que ceux délivrés en Tunisie, au Maroc et en Andorre. Je vous invite à vous rapprocher de l’Ordre des médecins pour connaitre précisément les modalités de reconnaissance. http://www.conseil-national.medecin.fr/



  91. issa
    Le 30/10/2015

    Bonjour,
    j’aimerais savoir si après le master de médecine dentaire soit 5 années d’études on peut revenir travailler en France comme dentiste?
    Par contre pour la médecine,il faut faire 6 années d’études en Belgique plus 3 au minimum de pratique à l’hôpital pour pouvoir s’installer comme médecin en cabinet par exemple en France, c’est bien ça?



    • Khadija-Abouchan
      Le 02/11/2015

      Bonjour Issa,

      Grace à la reconnaissance des diplômes au sein de l’Union Européenne, et malgré “des études dentaires plus courtes” 5 ans en Belgique au lieu de 6 en France, vous pouvez tout à fait exercer dans l’Hexagone une fois diplômée. Pas besoin de passer la fameuse thèse qui conclut les études dentaires en France ! Vous trouverez toutes les infos utiles sur le site de l’Ordre national des chirurgiens dentistes : http://www.ordre-chirurgiens-dentistes.fr/
      Bonne continuation!



  92. Emma L
    Le 19/10/2015

    Je suis française et j’habite près de Lille, je suis entrée en kiné à Charleroi à la Haute Ecole Condorcet et je voudrais savoir si à la fin de la première année je peux intégrer la Haute Ecole Condorcet de tourna, et si c’est possible qu’elles sont les formalités à remplir. Merci



    • Khadija-Abouchan
      Le 19/10/2015

      Bonjour,

      Le plus simple c’est de contacter directement le service scolarité de la Haute Ecole Condorcet de Tournai pour connaitre les modalités de transfert de dossier,
      Voici les coordonnées : Téléphone: +32 (0)69 45 29 40 – +32 (0)69 25 37 30.



  93. jihad
    Le 12/10/2015

    salut je suis marocaine j ai fait mes études en kinésithérapie au Maroc et je veux bien savoir comment faire pour continuer a étudier en Belgique et merci



    • Khadija-Abouchan
      Le 12/10/2015

      Pour trouver des informations sur les études en Belgique ainsi que sur les conditions d’entrée sur le territoire, les bourses d’études, les possibilités de logement vous pouvez consulter ces sites :

      le site de l’Agence Wallonie-Bruxelles Campus ;
      http://www.studyinbelgium.be
      le site des Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement
      http://diplomatie.belgium.be/fr/Services/venir_en_belgique/etudier_en_belgique ;
      le site de Wallonie-Bruxelles International et notamment le page dédiée aux bourses offertes pour les étudiants.
      http://www.wbi.be/bourses

      Attention : pour pouvoir étudier en Belgique, vous aurez besoin d’obtenir l’équivalence des diplômes que vous possédez déjà. Une équivalence est un document qui détermine la valeur des études que vous avez suivies à l’étranger.

      Procédure d’équivalence pour les diplômes et certificats de l’enseignement supérieur :
      http://www.enseignement.be/index.php?page=24833



  94. Alexandre
    Le 08/09/2015

    Bonjour, souhaitant intégrer une école de kinésithérapie en Belgique, j’ai appris sur cet article que le décret récemment adopté par le gouvernement belge mettait en place un concours en fin de première année d’études de médecine.
    Je voudrais donc savoir si ce concours s’applique également aux écoles de kinésithérapie.
    Merci d’avance.



    • kevin-carmina
      Le 09/09/2015

      Bonjour, a priori seules les études de médecine et d’odontologie seraient concernées par la mise en place de ce concours.



  95. Azar Georgio
    Le 07/06/2015

    Bonjour, je suis libanais, résidant en Côte d’Ivoire, je suis en 1re S, dans un lycée homologué par la France, donc j’aurais certainement mon diplôme du Bac de France ! Je souhaite faire des études en médecine.. mais vu comment le numérus clausus est extrêmement sévère vis-à-vis des étrangers ! Mes chances sont vraiment infimes ! La PACES en France me paraît de plus en plus inaccessible ! Donc, je voudrais savoir comment pouvoir intégrer une université belge en tant qu’étranger n’appartenant pas à l’UE ! (PS: je suis un très bon élève et je vise la mention très bien au bac)



  96. Chloé M
    Le 11/02/2015

    Bonjour,
    Faire médecine en Belgique, cela vaut-il faire médecine en France ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 12/02/2015

      Le Numerus clausus instauré en France contraint beaucoup d’étudiants de médecine à tenter leur chance à l’étranger.
      Ils sont entre 10 000 et 20 000 à s’exiler chaque année à l’étranger et la Belgique représente une bonne alternative puisque la France reconnaît l’équivalence des diplômes obtenus dans l’Union Européenne (et donc en Belgique).
      Attention toutefois car le gouvernement francophone de Belgique réfléchit à instaurer un concours d’entrée pour limiter le nombre d’étudiants français et étrangers.



  97. Yaelle
    Le 10/02/2015

    Bonjour,
    Que pensez-vous des hautes écoles en Belgique ? Peut-on les comparer à nos grandes écoles françaises ? Les frais de scolarité des hautes écoles belges s’élèvent-ils vraiment à 350 euros par an ? Cela semble peu. Est-ce un bon plan ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 10/02/2015

      Difficile de comparer les écoles belges avec nos écoles françaises, le mode de fonctionnement est assez différent. Les écoles belges proposent des formations qui mélangent théorie et pratique, le seul inconvénient concerne la première année,
      qui sert souvent d’écrémage. Il faut donc bien regarder les cours dispensés, les débouchés, savoir si le diplôme est reconnu en France pour les équivalences etc. Le coût est en effet souvent moins élevé que chez nous avec la possibilité
      de bénéficier d’une bourse du Crous (tout dépend de l’école).



  98. Isa
    Le 05/02/2015

    Bonjour. Je suis en seconde. Je souhaite faire mes études sup en Belgique. Quelles sont les formalités et démarches administratives pour partir étudier en Belgique ?



    • Khadija-Abouchan
      Le 05/02/2015

      Médical, paramédical, arts, commerce ou communication… chaque année, nombreux sont les étudiants français a passer la frontière pour étudier en Belgique. Si les dates d’inscription varient d’un établissement outre-Quiévrain à l’autre, les démarches doivent débuter le plus tôt possible (6 mois minimum). Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la reconnaissance du baccalauréat français par les universités et Hautes Ecoles en Belgique francophone n’est pas automatique. Il faut donc passer par une procédure d’équivalence pour faire ses études en Belgique francophone après le bac. Le document d’équivalence est obligatoire pour finaliser une inscription dans une université ou une Haute Ecole en Belgique. Toutefois, il n’est pas nécessaire d’attendre de recevoir le document d’équivalence pour s’inscrire. Attention : Pour limiter le flux d’étudiants français qui venaient étudier en Belgique après le bac et repartaient ensuite en France pour exercer leur profession, le gouvernement belge francophone avait décidé en 2006 de fixer des quotas d’étudiants étrangers dans certaines filières. Si cette décision est toujours en application, elle ne concerne aujourd’hui plus que les études de kinésithérapie organisées par les Hautes-Ecoles et les études de médecine vétérinaire, kinésithérapie et réadaptation, sciences psychologiques et de l’éducation, orientation logopédie organisées par les universités.Vous allez trouver ici des explications détaillées pour savoir comment étudier en Belgique après le bac.Vous trouverez d’autres informations sur le site du ministère : http://www.enseignement.be