Mexique, Argentine, Chine… le fabuleux tour du monde de Thomas et Charles

Mexique, Argentine, Chine… ce dimanche, Thomas Jubin et Charles Fraissé se sont lancés dans un tour du monde. Un beau projet qu’ils ont mûri depuis quelques années. Jusqu’en juillet, ils traverseront douze pays et réaliseront un reportage sur la jeunesse dans le monde.

De gauche à droite, Charles Fraissé et Thomas Jubin. Le duo s'est lancé dans un tour du monde de dix mois.

De gauche à droite, Charles Fraissé et Thomas Jubin. Le duo s’est lancé dans un tour du monde de dix mois.

Dix mois de voyage, douze pays traversés, plus de 3 000 km à vélo, environ 60 000 km parcourus. Ces chiffres illustrent la dimension du voyage entrepris par Thomas Jubin et Charles Fraissé. Ce dimanche, les deux Lillois de 22 ans ont embarqué dans l’avion direction le Mexique. Le début d’un périple jusqu’en juillet, en mode tente et sac à dos. Après le Mexique, ils traverseront Cuba, la Colombie, le Pérou, le Chili, l’Argentine, le Brésil, l’Indonésie, le Cambodge, la Chine, l’Inde et l’Irak. « On n’a pas de point de chute, ajoute Thomas. C’est un peu l’idée du voyage : ne pas avoir de point de chute, faire des rencontres et dormir chez des gens. Sur place, on essaiera de se faire comprendre. Charles a fait un stage de deux mois en Colombie et j’ai suivi une licence d’anglais. »

« Pas un voyage tombé du ciel »

Sur place, ils réaliseront un reportage sur la jeunesse dans le monde. Le duo interrogera des personnes de 15 à 25 ans. Il abordera trois thèmes : le monde du travail, la vie en société et la vie personnelle. « Ce sont des sujets simples qui nous intéressent en premier lieu. À chaque fois, on posera cinq questions. C’est intéressant de confronter le mode de pensée d’un Cubain avec celui d’un Européen. »

Leur reportage prendra la forme d’un film. Ils le réaliseront progressivement, au fil de leur voyage. « On fera une vidéo par pays. On espère avoir un rendu intéressant en janvier 2020. » Ils écriront également des articles sur leur page Facebook et un rapport sur leur aventure. « On aimerait présenter notre voyage dans des écoles, à ceux qui veulent nous entendre. L’idée, c’est de montrer que le voyage n’est pas tombé du ciel. Si vous voulez faire un truc, il faut le préparer, il faut se bouger. » Les deux amis parlent en connaissance de cause : c’est l’aboutissement d’un projet de plusieurs années.

« Un rêve inaccessible »

Les deux jeunes hommes se sont rencontrés chez les scouts. Le duo se forme lors d’un raid. Une anecdote qui fait toujours sourire, dix ans plus tard. « On devait se débrouiller à deux, raconte Thomas. Mais on se perd dans une propriété, on voit des sangliers et on court partout. » Depuis, leur amitié a perduré. « Chaque année, on part en vacances avec des potes avec un sac à dos et une tente, complète Charles. On est partis en Finlande, en Corse… »

Rien d’étonnant à ce qu’ils planifient un tour du monde. Il faut toutefois que l’idée fasse son chemin. « À la base, c’était un rêve inaccessible. » Il y a quelques années, les deux étudiants en rediscutent au cours d’une soirée. Le projet est lancé. Il ne reste plus qu’à l’amorcer plus concrètement. C’est chose faite en 2016 : ils créent leur association à Lille.

« On a aussi vu pour décrocher un diplôme en même temps », poursuit Charles. Qui opte pour un BTS prépa commercial international, pendant que Thomas, en avance d’un an sur sa scolarité, valide son bachelor européen de management et développement. Leur diplôme en poche, ils ont déjà planifié leur inscription pour la rentrée 2019. Une épine en moins dans le pied, avant leur voyage.

Sponsors, bourse et financement participatif

Entre-temps, ils mûrissent leur projet. Ils visent un budget à 22 000 euros, qu’ils bouclent il y a quelques jours.

Pour y arriver, ils dénichent quatre sponsors. Le démarchage n’est toutefois pas une sinécure. Charles préfère en sourire aujourd’hui. « On a essuyé des refus, on ne les a pas comptés. Mais c’était stimulant. » L’expérience devrait leur servir à l’avenir. « Professionnellement, c’est enrichissant : on apprend à créer un dossier, à le vendre, à prospecter, à trouver le bon interlocuteur… »

En complément, ils lancent un appel à dons sur Internet. L’objectif : récolter 4 000 euros. Finalement, ils obtiennent plus qu’espéré : 4 730 euros. « On a fait des rencontres grâce à ça. Un contributeur nous a délivré de précieux conseils, qui nous seront utiles si on est dans la panade », apprécie Charles. En contrepartie, ils acceptent des défis : se baigner dans le cap Horn, passer un col de 4 800 m à vélo, gravir 6 000 m dans la Cordillère des Andes, vivre trois jours dans un monastère bouddhiste, se rendre au pavillon Napoléon au Cambodge…

Autre bonne nouvelle : ils décrochent le coup de cœur du jury au concours de Bourse de l’aventure chrétienne. À la clé : 5 000 euros et une formation express au journalisme, qui ne pouvaient pas mieux tomber.

Site Internet : charlesetthomassillonnentlemonde.weebly.com

Page Facebook : Charles & Thomas sillonnent le monde

Adresse e-mail : slm.charles.thomas@gmail.com


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires