Comment valoriser son année sabbatique ?

« Votre parcours est intéressant, cependant je vois un trou d’un an sur votre curriculum vitae, est-ce un oubli de votre part ou volontaire ? » Ceux qui ont connu une interruption dans leur parcours scolaire, universitaire ou professionnel se reconnaîtront forcément dans cette question qui leur a (ou qui leur sera) forcément posée au moins une fois dans un entretien. Pas de panique, on a la solution pour que cette coupure, subie ou voulue, ne se transforme pas en fardeau sur son CV et qu’elle devienne même un atout.

 

Soyez honnête

Inutile de se cacher ou de chercher quelconques excuses, jouez cartes sur table et assumez votre choix. Les recruteurs sont unanimes : pour valoriser cette expérience mieux vaut être transparent. Détaillez vos motivations, expliquez votre choix et vos réalisations ou activités  accomplies pendant cette période. Que vous ayez fait des petits jobs étudiants, servi dans une association ou voyagé, toute expérience est bonne à prendre pour bonifier votre candidature.

 

Valorisez l’expérience

Peu importe la ou les activités que vous avez réalisées, le but est de ne surtout pas laisser penser à votre interlocuteur que vous avez passé une année à ne rien faire. Tentez de rattacher chacune des actions de votre CV à une ou plusieurs qualités. Par exemple, si vous avez réalisé un voyage à l’étranger, dites que c’était pour améliorer ou apprendre une langue étrangère, découvrir une nouvelle culture, cela soulignera une certaine ouverture d’esprit de votre part. De même, si vous avez réalisé une mission humanitaire, mettez en avant votre capacité à travailler en équipe et votre volonté d’aider les autres.

 

 Aussi bien qu’un stage ?

Pour mettre avant cette parenthèse, n’hésitez pas non plus à expliquer précisément votre évolution. Il est primordial dans un entretien de savoir vendre son expérience et donc chaque ligne de son CV. Ainsi, au même titre qu’un stage, l’année sabbatique est comparable à une expérience professionnelle. C’est en tout cas comme cela qu’il faut la vendre lors de l’entretien. Si l’on reste dans l’exemple d’un séjour à l’étranger, on peut en retirer des savoir-faire et des savoir-être transférables dans le monde de l’entreprise.

 

moteur-recherche-job-GRD


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires