Le Palais des Beaux-Arts dans l’air du temps

Le Palais des Beaux-Arts de Lille inaugurait, ce mercredi matin, son nouveau système de visioguides dédié aux collections permanentes.

Adapter tout un musée aux nouvelles technologies du numérique n’est pas une mince affaire. Pour Florence Reymond, Attachée de conservation du patrimoine, qui a conçu et réalisé le projet, les problématiques étaient multiples : « Il fallait choisir le bon support. Quelque chose qui soit élégant, confortable, et qui invite à la curiosité. Et surtout : comment décrire ce qui est de l’ordre du visible ? » C’est finalement l’iPod Touch que l’équipe a choisi. « C’est un outil qui a fait ses preuves ; il est léger, élégant, ergonomique et intelligent. »

L’appareil offre plusieurs ressources rattachées à leur œuvre : son, texte, vidéo, bonus… Toutes sont organisées en différents parcours : passions, chefs-d’œuvre, famille, thématique, expo temporaires. Par ailleurs, l’utilisateur peut télécharger l’application sur son propre appareil via AppStore ou GooglePlay. « Le visiteur peut soit préparer sa visite en amont, ou la revivre après. L’idée est que le musée peut accompagner ailleurs qu’au musée. » explique F. Reymond.

Les visioguides sont « une petite révolution » pour Anne-Françoise Lemaître, Directrice du Développement et de la Communication. « Ca ne remplacera jamais les visites guidées, qui sont fondamentales, mais nous avions la volonté de rendre le concept accessible à tous. C’est d’ailleurs pourquoi l’appareil sera inclus dans le prix du billet d’entrée. » Par ailleurs, l’application est disponible en Français, Anglais, Néerlandais et en langue des signes.

Cent iPod sont pour le moment disponibles. L’augmentation de leur nombre dépend désormais du succès qu’ils rencontreront auprès d’un public souvent divisé entre rejet et enthousiasme vis-à-vis des nouvelles technologies.

 

Alexandre Haslin



A voir également

Classement des universités : Lille 2 dans le top 20 pour l’insertion professionnelle

Publié le 04/03/2015
L'amphithéâtre de la Faculté de médecine de Lille 2 Voilà une nouvelle qui devrait tordre le cou à certaines idées reçues qui cloisonnent trop souvent l’université comme une voie de...

Immersion des lycéens en fac de médecine!

Publié le 04/03/2015
  Chaque année plus de  50 000 jeunes s’orientent vers des études médicales. Réputée difficile, cette filière accuse un important taux d’echec en première année,...


Laisser un commentaire



*champs obligatoires