Trois conseils d’une psy à ceux qui n’ont pas eu de proposition de Parcoursup

Photo stress 2 - copie

Ce vendredi matin, ils étaient 71 183 candidats à ne toujours pas avoir eu de proposition de Parcoursup. Une situation logiquement source de stress. Comment la gérer au mieux ? Voici quelques éléments de réponse avec Claire Laterrade, psychologue spécialisée dans la gestion du stress et de l’anxiété, à Lille.

Soyez acteurs

À un mois de la rentrée, vous n’avez toujours pas de proposition de Parcoursup ? Entreprenez des démarches. « En premier lieu, soyez acteur, recommande Claire Laterrade, psychologue. Ne soyez pas attentiste. Sollicitez le rectorat, rappelez-le, déplacez-vous… » L’idée : moins subir les événements. « C’est très important. »

Faites une vraie coupure

Même dans l’attente, il est primordial d’opérer une vraie coupure avec sa scolarité. « C’est important de ne pas gâcher son été pour ne pas avoir de rancœur en septembre. »
Si vous êtes en vacances, demandez à vos parents ou à des proches de consulter vos mails. À défaut, imposez-vous une routine : regardez votre boîte e-mail seulement le matin ou le soir, puis passez à autre chose.

Relativisez et réfléchissez à une alternative

Faisons un peu de fiction. Le mois de septembre s’est écoulé, vous n’avez reçu aucune proposition de Parcoursup ou vous avez quitté la procédure ? Relativisez. « Une année de perdue, ce n’est pas grave en soi. Il faut chercher une solution annexe. On peut partir à l’étranger et apprendre une nouvelle langue ; prendre un travail pendant un an et réfléchir à son avenir professionnel… » De manière à fructifier cette année blanche au maximum.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires