Vers la fin d’APB ?

Alors que près de 6 000 bacheliers étaient encore sans affectation fin août (dont 600 dans l’académie de Lille) il semblerait que le portail APB vive ses dernières heures.

APB

« APB va changer de formule et certainement être rebaptisé »

Lors d’un entretien accordé au Journal du dimanche, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, a en effet annoncé la fin de la plateforme Admission post-bac, décriée par plusieurs syndicats étudiants et fédérations de parents d’élèves. S’il ne s’agit pas de tirer un trait définitif sur APB, il s’agit néanmoins de lui faire subir quelques travaux de rénovation. Khaled Bouadbdallah, vice-président de la CPU, l’affirme : « Le ministère estime qu’il est possible de reparamétrer le logiciel existant, qui est assez souple »APB changerait donc de formule et renaîtrait sous un nouveau nom, encore inconnu à ce jour.

Quels changements ?

Pour l’instant, l’objectif de ce nouveau système serait de mettre un terme au tirage au sort dans les filières sous tension, un recours ultime décrié par une grande majorité. Selon Franck Loureiro, secrétaire national du Sgen-CFDT, l’évolution d’APB vers une nouvelle plate-forme imposerait de prendre en compte les « priorités géographiques » des futurs bacheliers.

Nous souhaitons que chaque élève bachelier s’oriente vers des formations où il a le plus de chances de réussir

La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé au JDD qu’il fallait sans doute limiter le nombre maximum de vœux des élèves, aujourd’hui établi à 24 afin d’éviter les orientations par défaut.

Outre cette nouvelle formule d’APB, c’est donc surtout toute l’orientation au lycée qui va être repensée et renforcée. Une volonté du gouvernement qui rejoint les déclarations du recteur de Lille, Luc Johann, émises en conférence de presse : « Nous souhaitons que chaque élève bachelier s’oriente vers des formations où il a le plus de chances de réussir ».


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires