Admission Post-bac 2017 : le tirage au sort officialisé

amphitheatre-universite

C’est officiel : un texte du Ministère de l’Enseignement supérieur fixe les critères de sélection en première année de licence en tension via le portail APB.

Comment fonctionne la sélection?

Lorsque vous entrez en études supérieures, la plupart des inscriptions se font via le portail Admission Post-bac. Vous devez lister vos vœux de poursuites d’études en les hiérarchisant selon vos préférences. Le portail vous informe ensuite de vos admissions. Mais depuis quelques années un tirage au sort a été mis en place pour les filières sous tension c’est-à-dire celles où la demande de place est plus grande que la capacité d’accueil (Droit, Psychologie, STAPS, PACES).

Les critères : 

1- La priorité est d’abord donnée aux étudiants résidant et ayant obtenu leur baccalauréat dans l’académie similaire à celle de la formation demandée pour une inscription en PACES (première année commune aux études de santé) ou pour les autres licences en tension.

2- Vous êtes ensuite classés selon la priorité (rang de vœux) que vous avez donné à la formation parmi l’ensemble des vœux de PACES ou de licence lors de la procédure de préinscription sur APB.

3- Si après cette sélection deux candidats ont obtenu le même classement, ils sont à nouveau départagés selon la priorité (rang de vœux) accordée à cette formation parmi l’ensemble des vœux formulés lors de la procédure de préinscription sur APB.

4- Si à l’issue de cette deuxième phase des candidats obtiennent toujours le même classement, la priorité est donnée aux candidats mariés, pacsés, vivant en concubinage ou ayant une ou plusieurs personnes à charge.

5- Vient ensuite le classement des candidats ne résidant pas et n’ayant pas obtenu leur baccalauréat dans la même académie que celle proposant la formation en première année de PACES ou de licence. La sélection est réalisée selon les mêmes critères.

6- Si plusieurs candidats ont le même ordre de priorité pour une formation à la capacité d’accueil limitée, un tirage au sort est mis en place pour les départager.

La circulaire officialise le tirage au sort

Ces critères de sélection et l’usage du tirage au sort existaient déjà. En effet elle était déjà détaillée dans le Guide du candidat disponible sur Admission Post-bac. Cependant plusieurs syndicats étudiants reprochaient au Ministère qu’aucun texte officiel n’existait jusqu’alors pour réglementer cette procédure. C’est maintenant chose faite avec cette circulaire.

Si ce texte officialise une pratique déjà existante, les syndicats ont exprimé leur mécontentement. Dans un communiqué, la Fage, première organisation étudiante, dénonce l’instauration d’une sélection à l’université via le tirage au sort. Elle regrette également une décision prise « en catimini » et « sans dialogue avec les organisations représentatives des étudiants ».

Le recours au tirage au sort peut inquiéter : les filières les plus demandées sont celles sous tension (Droit, STAPS, Psychologie, PACES) et vous étiez 39 700 étudiants de plus qu’en 2016 à avoir créé un dossier sur APB en 2017. Toutefois il y a de quoi relativiser. En effet ces filières représentaient 45,1 % des vœux de Licence en 2016 contre 43,6 % en 2017 en raison d’une plus grande diversité des choix de licence cette année. Vous avez également jusqu’au 31 mai 2017 pour modifier votre classement.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires