Stage Handikart pour 11 étudiants de l’Université de Lille

Ils ne se connaissaient pas avant cette journée mais sont déjà inséparables. 11 étudiants de l’Université Lille atteints de handicaps variés ont participé à un stage de karting mardi 9 mars à Ostricourt.Handikart-7317

 

Le matin du 9 mars, le ciel était menaçant et la piste d’Ostricourt grasse et glissante. Peu importe ! « Seule la neige nous aurait fait reculer », précise Jean-Claude Planque, instigateur du projet et professeur de Droit à l’Université Lille Droit et Santé. « Cette journée est une grande première, explique-t-il, j’en avais l’idée depuis longtemps sans avoir le budget pour la mettre sur pied ». Depuis septembre dernier, l’homme est recordman du monde de vitesse en voiture « sans les mains » (309 km/h). Recontacté par l’université, il a finalement pu faire aboutir ce projet qu’il avait à cœur : « Cela participe du même plaisir de transmission que j’ai dans mon travail ».

« Cette journée est une grande première »

Après un premier tour d’essai en kart biplace en compagnie des pilotes du Racing Kart JPR, les 11 étudiants handicapés se sont lancés par eux-mêmes sur la piste. Nicolas, 31 ans, est étudiant à Lille 1. Sa dyslexie n’étant pas une barrière à la pratique du karting, il a pu commencer directement en monoplace : « Une fois qu’on est lancé, on a plaisir à se faire peur », raconte-t-il. Amandine avoue quant à elle ne pas avoir été franche au premier abord : « Au début, j’appréhendais un peu donc je ne suis pas allée très vite ». En enchaînant les tours de piste, tous prennent petit à petit confiance : « À la fin on a vraiment fait la course ! », témoigne la jeune femme.

Dépasser ses limites 

Etudiante en Licence 2 d’anglais à Lille 3, Amandine fait remarquer la solidarité qui a eu lieu entre les pilotes : « Selon son handicap, on ne peut pas forcement se débrouiller seul, par exemple, pour enfiler sa combinaison. Alors on s’est entraidés. » Amandine a notamment aidé l’un des participants, atteint de déficience visuelle, à s’inscrire à l’événement sur internet.

Les karts adaptés mis à la disposition des étudiants permettent de conduire sans l’usage des jambes grâce à des commandes situées sur le volant. Ils sont différents des engins de compétition, plus puissants et parfaitement adaptés à leur conducteur : « En compétition, les pilotes ont des karts sur mesure », explique Jean-Claude Planque. Lui conduit par exemple un modèle adapté de Parolin DC One qui lui permet de régulièrement franchir la ligne d’arrivée devant des pilotes valides.

Christian (20 ans) est le seul à avoir besoin d’un fauteuil pour se déplacer. Il jubile : « C’était un défi lancé à moi-même. Je voulais dépasser mes limites ». L’étudiant en droit à Lille 2 raconte que les médecins lui ont récemment rendu un verdict : « Ils ont déclaré que je ne pourrais jamais conduire seul, même avec une voiture adaptée ». Chaque tour de circuit prend soudainement une allure de revanche. « J’ai fait une ou deux sortie de piste, reconnaît-il, en voulant revenir dans la course, je me suis retrouvé recouvert de boue. »

« À la fin on était tous camarades »

Au dire de chacun, la journée fut un franc succès. Personne ne se connaissait en arrivant mais « à la fin on était tous camarades », raconte Nicolas. Il poursuit : « On s’est promis de se revoir dans le cadre d’un collectif ou en privé. On a parlé de faire du handigolf ». De son côté, Christian a trouvé une nouvelle passion à part le handibasket qu’il pratique déjà en asso.

Jean-Claude Planque et ses stagiaires ont évoqué la possibilité de monter une équipe mixte (handi/valide) dans le but de participer au championnat universitaire de kart. Néanmoins le budget reste encore à trouver et l’expérience ne concernerait que deux étudiants. Nul doute que Nicolas, Amandine et Christian, tout comme les 8 autres participants à cette journée, suivront de près ce nouveau projet

Crédits photos : Alexandre Caffiaux – Université de Lille


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires