Comment travailler dans le football ? Zoom sur l’École des Agents de Joueurs de Football de Lille (EAJF)

EAJF

Vous souhaitez travailler dans le foot ? L’École des Agents de Joueurs de Football propose une formation dans cinq villes de France, dont Lille, pour devenir agent de joueur. Un métier dans le football, qui fait rêver, mais dont la réalité n’est pas tout rose.

 

Métier en rapport avec le foot ? Devenez agent de joueur avec l’EAJF (École des Agents de Joueurs de Football de Lille).

Stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq, mercredi 19 octobre. C’est ici dans l’une des prestigieuses loges de l’antre du LOSC, qu’une quinzaine d’étudiants issus de toutes filières et de tout âge écoutent religieusement le discours de Madame Mac Mahon, professeur en droit des sociétés. Tous sont fans de football et n’ont qu’un rêve : faire de cette passion leur métier. C’est le cas de Maxime (23 ans) originaire de Cambrai : «Je suis diplômé d’un BTS électrotechnique, je me suis aperçu que ça ne me plaisait pas, alors j’ai cherché des métiers en lien avec le foot.» C’est comme ça qu’il a connu l’EAJF, l’École des Agents de Joueurs de Football qui forme 230 étudiants. Créée il y a sept ans, cette formation qui mêle enseignement à distance et cours en présentiel propose un accompagnement pour devenir agent de joueur de football, une profession réglementée en France par une licence délivrée par la Fédération Française de Football (FFF) : «On ne promet en aucun cas la licence d’agent, prévient Sidney Broutinovski, directeur et fondateur de l’EAJF. Notre promesse, c’est de mettre chaque étudiant dans les meilleures conditions possibles en vue de l’obtention de ce sésame.»

Tous sont fans de football et n’ont qu’un rêve : faire de cette passion leur métier.

 

Comment devenir agent de joueur de foot ? Avec du droit, beaucoup de droit.

Le droit est très présent dans la formation : Et pour cause la licence d’agent de joueur de foot est soumise à deux concours : le premier, dispensé mi-novembre, vise à tester les connaissances juridiques, si le candidat obtient au minimum la note de 10/20 il peut alors se présenter au deuxième concours, en mars, axé lui sur les réglementations spécifiques liées au football. «Droit des contrats, droit des sociétés, droit fiscal, droit du travail, droit à l’image… il y a tellement de choses à apprendre et un nombre incalculable de lois à assimiler», reconnaît Maxime. Mais attention, la licence ne fait pas tout : «Il y a 384 agents en France mais ce chiffre est faussé car tous ne travaillent pas. Tout le monde ne peut pas s’en sortir», explique Sidney Broutinovski. Les candidats sont donc prévenus : «Je sais que peu d’entre eux arrivent à en vivre, reconnaît l’un des étudiants. C’est un métier de réseau.» Dans lequel les débuts sont souvent difficiles : «Seulement une vingtaine d’agents parviennent à bien gagner leur vie.»

Inscriptions sur le site : http://eajf.fr/

 

Au fait, qu’est-ce qu’un agent de joueur de foot ?

27 millions d’euros c’est la somme record récemment touchée par l’agent du joueur français Paul Pogba après un transfert astronomique l’été dernier (110 millions d’euros !). Du jamais vu. Comme tous ses confrères, Mino Raiola, l’agent du joueur en question, a servi d’intermédiaire entre les deux clubs au moment du transfert : il a fait le lien entre le club vendeur et le club acheteur, il est alors rémunéré à la commission. Mais le rôle de l’agent ne s’arrête pas là : «Le joueur est le client de l’agent, ce dernier a un devoir de conseil et d’accompagnement tout au long de la durée de son mandat de représentation», rappelle Sidney Broutinovski. En d’autres termes, il est un facilitateur, il accompagne le joueur en gérant tous les à-côtés : sponsoring, investissements, relation avec les médias, après-carrière etc.


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires