Comment se former aux métiers du numérique ?

informatique-numerique-etudes

Avec 37 000 recrutements en France l’an dernier, le numérique a le vent en poupe. Du développeur au data scientist, une large palette de métiers est accessible à tous les niveaux d’études !

 

Le numérique : une troisième révolution indutrielle

Le numérique est omniprésent dans notre vie quotidienne. Lorsque vous effectuez un achat en ligne, écoutez un album sur une plateforme musicale ou utilisez votre smartphone. Même phénomène dans la majorité des secteurs de notre économie. De la santé à l’environnement en passant par l’automobile ou le bâtiment, les nouvelles technologies s’immiscent… à tel point qu’on parle de troisième révolution industrielle… ou plutôt numérique ! Comme chaque nouvelle technologie apporte son lot de nouveautés, de nouveaux métiers reliés au le Big Data, au Cloud, à la Cybersécurité, au développement durable, aux objets connectés, à la robotique… apparaissent. Tous ont en commun d’évoluer très vite afin de relever les nouveaux défis d’aujourd’hui et de répondre aux enjeux sociétaux de demain.

40x60-salon-numériqueA savoir : Le Salon des métiers du numérique vous propose une sélection des meilleures formations dans le secteur du digital. Il regroupera les établissements dispensant des formations dans les secteurs du web, du graphisme et de la communication.
Toutes les infos ici !

 

Le secteur numérique est en plein essor

Le numérique affiche une santé de fer. En dix ans, le secteur a créé plus de 30 000 emplois dans les Hauts-de-France. D’ici 2020, ce chiffre pourrait même doubler permettant ainsi à la région de devenir le deuxième pôle numérique de l’hexagone après l’Ile-de-France. Compétitivité, innovation, recherche et formations… il faut avouer que la région dispose de sérieux atouts pour devenir un acteur majeur sur la scène nationale mais aussi à l’international ! Labélisés «French Tech» depuis 2014, les HDF disposent d’un écosystème numérique très dynamique composé d’une myriade de startups et de grandes entreprises d’envergure internationale comme OVH ou Ankama. La région compte aussi plusieurs pôles d’excellence, à l’image d’EuraTechnologies à Lille, la Plaine Images à Tourcoing, la Serre Numérique à Valenciennes, le campus des métiers et des qualifications Image numérique et industries créatives, le DojoBoost à Calais et prochainement le centre e-commerce Blanchemaille à Roubaix.

le secteur a créé plus de 30 000 emplois dans les Hauts-de-France.

 

Quels diplômes pour travailler dans le numérique ?

Dans le domaine du numérique, vous avez le choix entre des études courtes ou longues. Sachez tout de même que les diplômes d’ingénieurs sont les plus prisés. Le niveau moyen d’études reste d’ailleurs assez élevé : en 2015, la moitié des informaticiens de moins de 30 ans possédait au moins un diplôme de niveau bac+3. Aujourd’hui, la moitié des développeurs a un niveau supérieur ou égal à bac+5, et les autres 49% ont au moins un bac+2. En deux ans, vous pouvez préparer un BTS systèmes numériques ou un BTS services informatiques aux organisations. La différence entre ces deux spécialités ? Le premier est tourné vers les réseaux et leur sécurité. Le second forme plutôt des techniciens capables de gérer un parc informatique ou d’administrer un réseau en PME. Toujours en deux années après le bac, il existe de nombreux DUT : Génie électrique et informatique industrielle, Réseaux et télécommunications, Métiers du multimédia et de l’Internet… Ces formations vous permettent de viser des postes de techniciens.

Aujourd’hui, la moitié des développeurs a un niveau supérieur ou égal à bac+5

 

Les études en numérique à l’université,

De nombreuses licences proposent des mentions en informatique et numérique. C’est en master que vous pourrez suivre des formations très spécialisées, notamment à Lille 1 au département FIL (Formations en Informatique de Lille). Pensez également aux licences professionnelles, qui vous permettent d’entrer dans la vie professionnelle avec un niveau bac+3, comme la LP réseaux et télécommunications (Lille 1, ULCO, UPJV), et LP Cyber-défense et anti-intrusion des systèmes d’information (CDAISI). (IUT Maubeuge)… Pensez aussi à l’ISTV de Valenciennes qui propose une offre complète de formations du bac +2 au doctorat.

93,4%. C’est le pourcentage de CDI au sein des entreprises du secteur logiciels et services informatiques. Parmi eux, 67% sont des cadres, contre 15% pour l’ensemble de l’économie.

 

Les études en numérique en écoles spécialisées

Entre les établissements spécialisés en informatique (Epsi, École Open Source, Epitech, Simplon…) en création numérique (Supinfocom, ISD, ESAAT, ECV, Pôle3D, Wis, E.artsup…) et les écoles d’ingénieurs, le choix est vaste ! Ces dernières restent la voie royale vers les métiers d’ingénieurs. Elles sont accessibles soit directement après le bac, soit après une classe prépa. Elles proposent dans de nombreux cas une voie d’admission pour les diplômés de bac+2 ou bac+3. On compte en région plusieurs grandes écoles délivrant un titre d’ingénieur : ENSIAME, Mines Douai, Telecom Lille, ISEN Lille, Exia.Cesi, HEI, EIL Côte d’Opale, Esme-Sudria, UTC, ITII…. Ces écoles forment bien sûr aux technicités de l’informatique et du numérique, mais permettent aussi aux étudiants de développer leurs connaissances en management et en gestion de projet.

 

Portrait

Omar-licence3-informatiqueOmar, 22 ans, Licence 3 informatique à Lille 1

«J’ai toujours voué une passion pour le monde de l’informatique» raconte Omar fraîchement diplômé d’un DUT informatique. Après avoir décroché son bac STI2D au lycée Baggio de Lille, il s’oriente naturellement en DUT informatique de l’IUT.A (Lille1). «Avant j’étais, ce qu’on appelle un bidouilleur, grâce aux cours en DUT, j’ai pu apprendre à coder, mais aussi à participer à des projets et surtout multiplier les expériences en entreprises à travers les stages de première et seconde années» poursuit-il. Piqué par le virus des études, il se verrait poursuivre jusqu’en master et exercer dans le domaine de la programmation web.

 

 

EN SAVOIR PLUS

Cyber sécurité
Telecom Lille lance un Mastère Spécialisé «Ingénierie de la Cyber sécurité». Accrédité par la CGE, cette formation de 12 mois est conçue en partenariat avec de grandes entreprises leaders du domaine de la cyber défense. Dispensé en partie en anglais, ce cursus s’adresse à des profils Bac+5 ou Bac+4 avec expérience professionnelle.

Incontournables
Voici le top 5 des métiers phares dans le numérique. Le Data scientist (champion des données). Le Traffic manager (donne de la visibilité aux sites). Le chef de produit web et mobile (gère la réalisation d’un site ou d’une appli). Le social media manager (valorise l’e-réputation de son entreprise). Le User experience Designer (crée une bonne expérience chez l’utilisateur).


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires