Rentrée Décalée : se réorienter après un semestre

rentrée déc

Chaque année, un étudiant sur six envisage d’abandonner son cursus au bout d’un semestre d’études. Erreur d’orientation ou échec aux partiels, les raisons sont multiples. Si pendant longtemps, ces derniers n’avaient pas d’autres choix que d’attendre l’année suivante pour redémarrer une autre formation, aujourd’hui la plupart des établissements proposent une « rentrée décalée ». Le principe, les étudiants candidatent dans une filière dès le mois de novembre pour une rentrée courant janvier-février.

Une parade anti-échec

Vous pensiez être fait pour les cours en amphi à l’université ? Pas de panique, certaines formations courtes comme les DUT et BTS proposent des rentrées décalées parfois jusqu’en février. Il est possible d’envisager une réorientation depuis une licence vers un DUT ou un BTS. Plusieurs universités de la région ont signé des conventions avec des lycées afin d’accorder un nombre de places précis en BTS. Vous pouvez également profiter des partenariats au sein de l’université, vous permettant ainsi de basculer d’une licence vers un DUT. C’est le cas par exemple, à l’université de Valenciennes, où un étudiant en licence de gestion peut intégrer un DUT techniques de commercialisation avec plusieurs mois de retard. Rapprochez­-vous des services d’information et d’orientation des universités.

Les écoles vous ouvrent leurs portes

Commerce, communication, art, tourisme… un certain nombre d’écoles spécialisées ont décidé d’ouvrir leurs portes entre janvier et mars, pour donner une chance à ceux qui n’auraient pas choisi la bonne filière. Du côté des grandes écoles d’ingénieurs, des passerelles existent depuis longtemps. HEI a créé la prépa rebond afin de permettre à des étudiants qui ont démarré des études scientifiques en PACES, en classe préparatoire ou à l’université de poursuite des études en vue d’obtenir un diplôme d’ingénieur. Même possibilité du côté des écoles de commerce, SKEMA Business School, ISCID-CO… proposent une rentrée en septembre et une autre en janvier. Sachez que les étudiants arrivés en cours d’années doivent parfois réaliser un à deux mois supplémentaires que les autres étudiants du cursus classique pour obtenir leur diplôme.

Focus

Rebondir après un échec en médecine
Plusieurs écoles d’ingénieurs de la région offrent des places aux étudiants de médecine « recalés ». HEI a créé la prépa rebond afin de permettre à des étudiants de médecine « recalés » une poursuite d’études scientifiques en vue d’obtenir un diplôme d’ingénieur, le tout sans perdre une année complète. Cette prépa intensive a pour but de faire valider à ces étudiants une année de mathématiques supérieures en filière PCSI (Physique Chimie et Sciences de l’Ingénieur). La validation de cette année permet d’accéder à la deuxième année de classe préparatoire. Cette deuxième année peut être réalisée à HEI ou à l’ISEN. Plus d’infos : www.hei.fr

À lire aussi :


On vous recommande

Laisser un commentaire

Veuillez compléter l'operation pour poster votre commentaire *

*champs obligatoires